Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’éthique de la gestion publique

 | 
Marcel Guenoun
, 
Jean-François Adrian

Témoignages de praticiens et compte rendus d’expérience : actions ciblées sur les marchés publics

La position de l’Union européenne en matière de transparence

Gérard Legris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lors des Rencontres internationales de la gestion publique de juin 2013, je m’étais exprimé au nom du vice-président de la Commission européenne, Maroš Šefčovič (qui regrettait de n’avoir pu être présent) et de son cabinet. J’avais à l’époque tenu à remercier l’IGPDE d’avoir choisi si opportunément le thème de cette 12e édition de ces Rencontres, consacrées en effet à l’éthique de la gestion publique.

Pourquoi cette question est-elle importante ? Parce que les citoyens ont des attentes élevées à l’égard de leur administration publique, que ce soit à l’échelon régional, national ou européen. Ils attendent des fonctionnaires qu’ils servent l’intérêt général en toute impartialité, loyauté et intégrité et ce, dans l’exercice quotidien de leurs fonctions.

Ils se doivent non pas de rechercher leur propre intérêt ni privilégier leurs priorités, mais de servir le public et les membres de leurs institutions, démocratiquement élus. Les médias font état de l’influence supposée des groupes d’inté...

Auteur

Professeur invité dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur, notamment le collège d’Europe à Bruges et l’IEP de Grenoble, sur les questions institutionnelles (processus de décision, transparence, encadrement du lobbying, accès à l’information, etc.) et de gouvernance européenne, Gérard Legris a accompli toute sa carrière professionnelle au sein des institutions européenne (Conseil et Commission), successivement dans les domaines financiers et budgétaires, relations extérieures (en poste diplomatique au Japon pendant six ans en tant que conseiller, puis chef du service de presse), information et communication (préparation de l’euro), gouvernance et questions institutionnelle (Convention sur l’avenir de l’Europe, CIG et préparation du traité de Lisbonne). Ses travaux les plus récents en qualité de chef de l’unité transparence du Secrétariat général de la Commission, furent consacrés à la mise en place d’un accord interinstitutionnel en matière d’encadrement du lobbying et à la mise en œuvre de la transparence dans ce domaine (registre, code de conduite, coordination d’un secrétariat commun Parlement Commission) ainsi que dans celui de l’accès des citoyens aux documents des institutions. Diplomé de l’ESCAE Reims, il est ancien auditeur de l’IHEDN (AA53), ancien boursier AFS (1972) aux États-Unis, et titulaire de certificats de l’Institut d’études européennes (Bruxelles).

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540