Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’éthique de la gestion publique

 | 
Marcel Guenoun
, 
Jean-François Adrian

La corruption administrative analysée par les sciences sociales

Cultures administratives et économie politique de la corruption

Jean Cartier-Bresson

Note de l’éditeur

Jean Cartier-Bresson était modérateur de la première table ronde sur le thème : « Cultures administratives et prévention de la corruption. »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le mot « culture » n’a pas bonne presse chez la majorité des économistes, prompte à dire que la culture n’explique rien dès lors que, par exemple, le confucianisme a tour à tour été mobilisé pour expliquer les blocages antérieurs de la société chinoise et son archaïsme ; ou inversement ses performances actuelles et sa modernité. Heureusement, des économistes institutionnalistes, souvent à contre-courant, ont produit des réflexions vivifiantes sur le rôle (i) des croyances et de la culture2 ; (ii) des normes formelles telles le respect des droits de propriété3 ; (iii) des normes informelles et de l’histoire longue4 pour expliquer la trajectoire des pays et leurs performances. Karl Marx aurait évoqué le mouvement dialectique entre infrastructure matérielle et superstructure idéologique.

La table ronde organisée durant les 12e rencontres internationales de la gestion publique, en juin 2013, nous a poussé de façon fort opportune à prendre en compte, dans un même mouvement de réflexion, l...

Auteur

Professeur agrégé des universités en sciences économiques depuis 1998, Jean Cartier-Bresson est en poste à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines depuis 2004. Il est le directeur du Centre d’études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités (CEMOTEV-UVSQ) et le directeur du Master 2 « Recherche en économie théorique et appliquée du développement durable ». Il a publié, en particulier, pour l’Association d’économie financière, un ouvrage collectif Pratiques et contrôle de la corruption, Paris, éditions Montchrestien (1997) ; Économie politique de la corruption et de la gouvernance, Paris, éditions L’Harmattan (2008) et, en 2010, « Les mécanismes de construction de l’agenda de la gouvernance », in Mondes en Développement, nº 152, p. 111‑127.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540