Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La politique du blé

 | 
Alain Chatriot

Deuxième partie. L’expérience de l’office du blé

Chapitre IV. Une rupture politique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Créer un office du blé est, durant les premières décennies du xxe siècle, un des éléments marquants du programme agricole des socialistes français. Le vote de la loi l’instituant à l’été 1936 n’est pas une réalisation si facile après la victoire électorale. S’il y a alors une rupture politique, celle-ci reste inscrite dans le système parlementaire de la IIIRépublique, et la naissance de l’Office du blé est de ce point de vue révélatrice. Si les socialistes avaient, par des contre-rejets réguliers, participé à tous les débats parlementaires sur le marché du blé depuis la fin des années vingt, la situation née de l’échec des lois successives est déterminante pour analyser les débats de 1936.

Pour rappeler cet héritage, on peut citer un journal agricole, qui résume la politique suivie :

« Nous n’avons pas la prétention de passer en revue toute la législation du blé depuis la guerre : nous aurons pitié de nos lecteurs, encore qu’une telle révision – savoureuse à la manière de lecture de...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable