Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La politique du blé

 | 
Alain Chatriot

Table des matières

Introduction générale

I. Une institution pour réguler un marché agricole en crise
II. Les « agrariens »
III. Acteurs et enjeux du marché du blé
IV. Un nouveau rôle pour l’État en guerre
V. La difficile démobilisation
VI. Des sources diversifiées

Première partie. Comment résoudre la crise agricole ?

Chapitre Premier. « Le problème du blé »

I. Les transformations d’un marché
A. Un diagnostic sur le marché du blé difficile à établir
B. Les fluctuations des prix
C. Les enjeux du financement
D. Le développement des coopératives
E. La meunerie : une industrie en mutation
II. Les formes neuves du syndicalisme
A. La naissance et l’essor de l’AGPB
B. Une action de lobbying

Chapitre II. Les hésitations d’une politique entre fraudes et scandales

I. De la lutte contre la vie chère aux nouvelles interventions sur le marché
A. Marché libre ou marché taxé ?
B. Un premier tournant en 1929 ?
C. La chute d’un gouvernement
D. Les interpellations parlementaires de l’automne 1932 : vers un office ?
II. L’admission temporaire : toujours combattue, toujours maintenue
A. Un dispositif en question
B. L’admission temporaire et le prix minimum de juillet 1933
C. Un scandale et un travail d’enquête
III. Les scandales de la spéculation
A. Une « liquidation » fort débattue à l’été 1930
B. La loi sur le prix minimum ou comment vouloir contrer les spéculateurs
C. L’application de la loi à la Bourse de commerce : protestations et divergences de la doctrine
D. Procédures et décisions judiciaires
E. La réorganisation de la Bourse de commerce en 1935

Chapitre III. La loi sur le prix minimum et sa difficile application

I. Une élaboration législative difficile et des réactions vives
A. Le travail parlementaire et l’apparition du prix minimum
B. Un dispositif complexe
C. Des réactions attentistes en province
D. L’opposition des meuniers et des économistes
E. La conférence internationale de Londres
II. Face à la fraude : entre tentatives de répression et adaptations de la loi
A. Les multiples visages de la fraude
B. Un travail parlementaire en écho aux demandes des groupes de pression
C. « Le cultivateur est fort mécontent »
D. Le regard de la justice
E. Les négociations interprofessionnelles
F. Interpellations parlementaires et nouvelle loi
III. Un retour au libre marché pour 1935
A. Flandin face aux Chambres
B. Les groupes de pression face à un changement de politique
C. Regards sur les conséquences de la loi de décembre 1934
D. Une « hérésie juridique »
E. Des décrets-lois face à l’effondrement des cours

Deuxième partie. L’expérience de l’office du blé

Chapitre IV. Une rupture politique

I. Un aboutissement pour les projets socialistes
A. De Jaurès à Compère-Morel :
les projets de monopole et d’Office
B. Les contre-projets successifs des socialistes
C. Le projet déposé en juin 1936 par Georges Monnet
II. Les luttes parlementaires et leurs résultats
A. Un long débat houleux
B. La loi du 15 août 1936
III. Des commentaires variés autour
de la naissance de l’Office
A. L’échec des acteurs collectifs pour influencer le projet
B. La dénonciation de l’étatisme
C. Entre enthousiasme, prudence et attentisme

Chapitre V. Une nouvelle administration

I. Les hommes et l’organisation de l’Office
II. Les différentes instances en action
A. Le travail régulier et technique du comité d’administration
B. Les séances parfois tendues du conseil central
C. Les comités départementaux et les coopératives
D. Un bilan dans le premier rapport au président de la République

Chapitre VI. Un devenir incertain

I. L’enjeu central de la fixation du prix
A. Un prix d’arbitrage pour 1936 non revalorisé
B. La confusion sur le calcul du prix de 1937
C. L’arbitrage (tardif) du Conseil d’État
D. La configuration d’une récolte excédentaire :
le prix de 1938
II. Entre rejet et activisme : les réponses
des acteurs de la filière
III. Transformer l’institution pour la sauvegarder
A. Financer les excédents de 1938
B. Reynaud, fossoyeur ou sauveur de l’Office ?

Archives, sources et bibliographie

Conclusion générale

I. De l’Occupation à la Libération
II. Des chantiers de recherche

Archives

Archives publiques
Archives nationales (Paris)
Centre des archives contemporaines (Fontainebleau)
Sénat
CAEF (Centre des archives économiques et financières) (Savigny-le-Temple)
Banque de France
Archives départementales de Paris
Archives privées
Bibliothèque nationale
FranceAgriMer
AGPB (Association générale des producteurs de blé)
Centre d’histoire du travail (Nantes)
Bibliothèque de la Fondation nationale des sciences politiques
Bibliothèque de documentation internationale contemporaine
Bibliothèque du Pôle rural de la Maison de la recherche en sciences humaines de Caen

Sources imprimées et bibliographie

I. Sources imprimées
A. Publications officielles
B. Revues, journaux et actes de congrès agricoles
C. Débats de politiques économiques
D. Organisations et représentations agricoles
E. Le blé, sa production, son marché, ses acteurs et ses institutions
F. Une question internationale
G. Autres productions agricoles
H. Journaux, mémoires et souvenirs
I. Entretiens
II. Bibliographie
A. Instruments (bibliographies et dictionnaires)
B. La politique agricole en France au xxe siècle
C. Le blé, sa production, son marché, ses acteurs et ses institutions
D. L’État et les politiques économiques
E. Une vision internationale des marchés agricoles.
 

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable