Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La mobilisation financière pendant la Grande Guerre

 | 
Florence Descamps
, 
Laure Quennouëlle-Corre

Que peut-on savoir des souscripteurs aux valeurs du ministère des Finances français pendant la première guerre mondiale ?

André Straus

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’objet initial de cette contribution était d’essayer de cerner le profil économique, social, voire politique de souscripteurs aux quatre grands emprunts de la Défense nationale pendant la Première Guerre mondiale. L’idée m’en était venue par deux voies différentes.

La première est celle d’une interrogation déjà ancienne et concerne l’importance réelle de l’épargne française. La vulgate a pendant longtemps défendu à ce sujet l’idée d’une spécificité française. Les Français auraient été, voire seraient encore, des sortes de champions de l’épargne, et les exemples donnés ont abondé : l’aisance avec laquelle ils ont sursouscrit à l’indemnité de 5 milliards imposée par la Prusse en 1871 au traité de Francfort, l’importance des exportations de capitaux dans le troisième tiers du xixe siècle, la facilité apparente avec laquelle les épargnants ont souscrit aux nombreuses émissions des pouvoirs publics, dont les ressources financières étaient bridées par l’archaïsme du système fiscal. Des hi...

Auteur

André Straus, agrégé d’histoire, docteur d’État, est également titulaire d’une maîtrise de mathématiques. Directeur de recherche émérite au CNRS, il est responsable du parcours « Histoire économique » au sein du master Recherche THEME à l’UFR d’économie de l’Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne. Ses travaux portent principalement sur l’histoire économique et financière contemporaine (xixe-xxe siècles), l’histoire du financement de l’économie et de ses acteurs : États, entreprises, banques, marchés financiers, assurances, mouvements internationaux de capitaux. Il a publié récemment: « La concentration dans l’industrie assurancielle » et « La concentration de l’assurance en France depuis la seconde guerre mondiale : réalités et limites », numéro spécial d’Entreprises et Histoire, 2013. Il fera paraître en 2016 : « La réassurance internationale entre les deux guerres » (Cahiers de la Fundacion MAPFRE).

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540