Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La mobilisation financière pendant la Grande Guerre

 | 
Florence Descamps
, 
Laure Quennouëlle-Corre

Décider dans l’urgence :
la gestion monétaire et financière de l’année 1914

Bertrand Blancheton

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Cette contribution est consacrée à certaines improvisations qui caractérisent la gestion monétaire et financière durant l’été 1914. Les réponses apportées à la crise de liquidité qui précède l’entrée en guerre sont définies en urgence, sans envisager leurs conséquences à plus long terme. Pourtant, sur les plans monétaire et financier, la guerre a fait l’objet d’une vraie préparation. La loi du 12 août 1870, concernant l’émission de petites coupures, est restée en vigueur. La politique dite « de l’or », conduite par la Banque de France dès les années 1890, visait à consolider l’encaisse métallique dans la perspective d’une revanche contre l’Allemagne. Elle est étroitement associée à la personnalité du gouverneur Georges Pallain1. À la veille du conflit, cette stratégie est intensifiée : l’encaisse passe de 3,2 milliards en janvier 1913 à 4,1 milliards en juillet 1914. La Banque de France a déjà en ligne de mire l’après-guerre et, comme après 1870, le rétablissement de la ...

Auteur

Professeur d’économie à l’Université de Bordeaux, Bertrand Blancheton a pour principaux thèmes de recherche l’histoire économique contemporaine, l’histoire monétaire et financière, l’histoire des relations économiques et commerciales. Ses publications en relation avec l’histoire monétaire française du xxe siècle sont : Le Pape et l’Empereur. La banque de France, la direction du Trésor et la politique monétaire de la France (1914-1928), Paris, Albin Michel, 2001 et « L’autonomie de la Banque de France de la Grande Guerre à la loi du 4 août 1993 » Revue d’économie financière, AEF, 2014, Volume mars, p. 157-178

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540