Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Classer, dire, compter

 | 
Olivier Mattéoni
, 
Patrice Beck

Compter et « conter » : ordre, langue et discours des comptes

Les mots de la comptabilité et la naissance d’un savoir d’État (époque moderne)

Marie-Laure Legay

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Nul doute que le champ lexical du mot « compte » s’est considérablement enrichi au bas Moyen Âge, à mesure, pourrait-on dire, que les hommes d’affaires s’enrichissaient eux-mêmes par les voies du capitalisme. Les xive et xve siècles forment aussi l’articulation entre deux époques de l’histoire de l’État, la fin du féodalisme, quelle que fût sa forme, donnant naissance à une organisation dotée de moyens de contrôle inédits sur un territoire donné. Pour être plus concis, nous pouvons affirmer sans grand risque que les mots de la comptabilité sont devenus familiers dans le langage des praticiens du capitalisme et de l’État, les teneurs de livres.

Mais précisément, quels mots emploient-ils et que nous révèle cet emploi sur la construction du capitalisme et de l’État ? Le mot « comptabilité » lui-même n’appartient pas au langage de l’époque qui nous intéresse. Il est beaucoup plus tardif. Cela s’explique du fait qu’au temps de Luca Pacioli on tient des registres, c’est-à-dire ...

Auteur

Marie-Laure Legay est professeur d’histoire moderne à l’université de Lille. Elle est spécialiste de l’histoire politique et financière de l’Europe des Lumières. Elle a dirigé le projet ANR sur les réformes des comptabilités publiques entre 2006 et 2010. Ses dernières publications portent sur La banqueroute de l’État royal : la gestion des finances publiques de Colbert à la Révolution, publié aux éditions de l’EHESS en 2011 et sur L’Histoire de l’argent à l’époque moderne, publié chez Armand Colin en 2014.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540