Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Classer, dire, compter

 | 
Olivier Mattéoni
, 
Patrice Beck

Pratiques comptables : des savoirs aux savoir-faire

L’enregistrement des dépenses pontificales à Avignon au xive siècle. Quelques réflexions sur les sources des Grands Livres et sur le rôle des cursores

Philippe Bernardi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Les comptes de la Chambre apostolique ont, depuis 1880-1881 et l’ouverture de l’Archivio Segreto Vaticano aux chercheurs, nourri des travaux historiques nombreux et divers1 qui, pour partie, ont porté sur l’administration pontificale elle-même. La confection et la nature des registres conservés ont, en effet, attiré très tôt l’attention des historiens qui, à l’exemple de Johann Peter Kirsch en 19002, s’intéressèrent à l’organisation financière de la papauté et plus particulièrement aux évolutions qu’elle connut au cours du xive siècle. La comptabilité camérale a ainsi, depuis plus d’un siècle, fait l’objet de diverses études allemandes, françaises ou italiennes dont l’apport a été rappelé dans un dossier sur « Les comptabilités pontificales » publié dans les Mélanges de l’École française de Rome, en 20063.

Plusieurs changements importants dans les procédures d’enregistrement comptable ont été mis en évidence par ces travaux : le passage ou la rupture opérée entre une gest...

Auteur

Philippe Bernardi est directeur de recherche au CNRS et directeur du Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (UMR 8589/LAMOP). Archéologue de formation, il travaille sur l’histoire économique, sociale et technique de la construction à la fin du Moyen Âge (xiiie-milieu xvie siècle), principalement à partir des sources écrites conservées pour le Sud-Est de la France. Ses ouvrages les plus récents sont : Maître, valet et apprenti au Moyen Âge. Essai sur une production bien ordonnée, Toulouse, CNRS-université Toulouse-Le Mirail, Méridiennes, série Histoire et techniques, 2009 ; Bâtir au Moyen Âge, Paris, CNRS Éditions, 2011 ; en codirection avec J.-B. Mathon, Aux sources des plafonds peints médiévaux, Capestang, RCPPM, 2011 ; avec Patrice Beck, Brèves d’histoire, Paris, Publications de la Sorbonne, 2014 ; avec P. Beck et Laurent Feller, Rémunérer le travail au Moyen Âge. Pour une histoire sociale du salariat, Paris, Picard, 2014.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540