Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Classer, dire, compter

 | 
Olivier Mattéoni
, 
Patrice Beck

Forme, organisation et ordonnancement des comptabilités

Le compte et son décor : entre norme comptable et liberté du scribe

Christine Jéhanno

Nota dell’editore

Dans les versions HTML et ePub de cet article les figures A à J sont insérées au fil du texte. Dans les versions papier et PDF, elles sont rassemblées dans un cahier central couleur.

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Introduction

En préambule à son livre consacré aux chartes décorées, Ghislain Brunel appelait à étendre la quête qu’il avait menée dans le Trésor des Chartes royales des Archives nationales aux dépôts d’archives de province et aux chartes princières et, surtout, il pointait « l’océan des registres comptables, des livres fonciers, des documents de gestion », y voyant une nouvelle piste encore vierge pour « des aventuriers enthousiastes1 ». Bien que lui-même d’un enthousiasme modéré puisqu’il poursuivait : « Certes, ces sources renferment des images moins abouties », il reconnaissait qu’elles méritaient « un sort meilleur que l’indifférence actuelle ». Cette indifférence est en effet patente et héritée d’une longue tradition. Preuve en est que rares ont longtemps été les éditions – dont le nombre témoigne pourtant de l’intérêt que les historiens ont très tôt accordé aux comptes – faisant une place aux caractères externes, plus encore à une éventuelle ornementation2. Cette lacune commen...

Autore

Christine Jéhanno est maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l’université du Littoral-Côte d’Opale. Spécialiste d’histoire économique et d’histoire urbaine, elle s’intéresse en particulier à l’histoire des hôpitaux de Paris, et de leurs comptabilités, à la fin du Moyen Âge. Elle a publié dans ce dernier champ de recherches plusieurs articles : « La série des comptes de l’Hôtel-Dieu de Paris à la fin du Moyen Âge : aspects codicologiques », Comptabilité(S), Revue d’histoire des comptabilités, no 2, 2011, http://comptabilites.revues.org/639 ; « À la recherche de ceux qui écrivirent les comptes de l’Hôtel-Dieu de Paris à la fin du Moyen Âge », dans Mémoires de la Société d’histoire de Paris et de l’Ile-de-France, t. 63, 2012, p. 233-254 ; « Un grand hôpital en quête de nouvelles ressources : l’Hôtel-Dieu de Paris à la fin du Moyen Âge », dans Assistenza e solidarità in Europa, secc. xiii-xviii, Actes du colloque international de la Fondazione Istituto Internazionale di Storia economica F. Datini, 22-26 avril 2012, Prato (Italie), 2013 ; « Les comptes médiévaux ont-ils vocation à être exacts ? Le cas de l’Hôtel-Dieu de Paris », communication présentée lors de la table ronde internationale d’histoire des comptabilités médiévales tenue en octobre 2011, Comptabilité(S). Revue d’histoire des comptabilités, no 7, 2015, http://comptabilites.revues.org/1672. Sa thèse, « Sustenter les povres malades ». Alimentation et approvisionnement à Paris à la fin du Moyen Âge : l’exemple de l’Hôtel-Dieu, paraîtra en 2016.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540