Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Classer, dire, compter

 | 
Olivier Mattéoni
, 
Patrice Beck

Forme, organisation et ordonnancement des comptabilités

Le compte et son décor : entre norme comptable et liberté du scribe

Christine Jéhanno

Note de l’éditeur

Dans les versions HTML et ePub de cet article les figures A à J sont insérées au fil du texte. Dans les versions papier et PDF, elles sont rassemblées dans un cahier central couleur.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

En préambule à son livre consacré aux chartes décorées, Ghislain Brunel appelait à étendre la quête qu’il avait menée dans le Trésor des Chartes royales des Archives nationales aux dépôts d’archives de province et aux chartes princières et, surtout, il pointait « l’océan des registres comptables, des livres fonciers, des documents de gestion », y voyant une nouvelle piste encore vierge pour « des aventuriers enthousiastes1 ». Bien que lui-même d’un enthousiasme modéré puisqu’il poursuivait : « Certes, ces sources renferment des images moins abouties », il reconnaissait qu’elles méritaient « un sort meilleur que l’indifférence actuelle ». Cette indifférence est en effet patente et héritée d’une longue tradition. Preuve en est que rares ont longtemps été les éditions – dont le nombre témoigne pourtant de l’intérêt que les historiens ont très tôt accordé aux comptes – faisant une place aux caractères externes, plus encore à une éventuelle ornementation2. Cette lacune commen...

Auteur

Christine Jéhanno est maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l’université du Littoral-Côte d’Opale. Spécialiste d’histoire économique et d’histoire urbaine, elle s’intéresse en particulier à l’histoire des hôpitaux de Paris, et de leurs comptabilités, à la fin du Moyen Âge. Elle a publié dans ce dernier champ de recherches plusieurs articles : « La série des comptes de l’Hôtel-Dieu de Paris à la fin du Moyen Âge : aspects codicologiques », Comptabilité(S), Revue d’histoire des comptabilités, no 2, 2011, http://comptabilites.revues.org/639 ; « À la recherche de ceux qui écrivirent les comptes de l’Hôtel-Dieu de Paris à la fin du Moyen Âge », dans Mémoires de la Société d’histoire de Paris et de l’Ile-de-France, t. 63, 2012, p. 233-254 ; « Un grand hôpital en quête de nouvelles ressources : l’Hôtel-Dieu de Paris à la fin du Moyen Âge », dans Assistenza e solidarità in Europa, secc. xiii-xviii, Actes du colloque international de la Fondazione Istituto Internazionale di Storia economica F. Datini, 22-26 avril 2012, Prato (Italie), 2013 ; « Les comptes médiévaux ont-ils vocation à être exacts ? Le cas de l’Hôtel-Dieu de Paris », communication présentée lors de la table ronde internationale d’histoire des comptabilités médiévales tenue en octobre 2011, Comptabilité(S). Revue d’histoire des comptabilités, no 7, 2015, http://comptabilites.revues.org/1672. Sa thèse, « Sustenter les povres malades ». Alimentation et approvisionnement à Paris à la fin du Moyen Âge : l’exemple de l’Hôtel-Dieu, paraîtra en 2016.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable