Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’échec a-t-il des vertus économiques ?

 | 
Natacha Coquery
, 
Matthieu de Oliveira

Les usages sociaux de la faillite

Introduction. Entre contrainte et concurrence, crédit et confiance, les ressorts sociaux de l’échec économique

Judith Rainhorn

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette première séquence, articulée autour de cinq contributions, est résolument placée dans la longue durée puisqu’elle couvre huit siècles, du xiiie au xxe siècle. Il ne peut être question, dans une telle ampleur chronologique et avec une telle variété de terrains géographiques et thématiques, de dégager une quelconque évolution chronologique linéaire. Quoi de comparable, en effet, entre les réseaux médiévaux de marchands juifs à Marseille et Barcelone, d’une part, et l’aventure de presse populaire qu’a incarné Paris-Jour dans les années 1950-1960 ? Entre l’armement des navires coloniaux à Bordeaux au siècle des Lumières, l’établissement d’un nouveau droit des brevets d’invention dans la France révolutionnaire et, enfin, l’utopie réalisée du Familistère de Guise ? Il convient donc de tirer des fils, de dessiner des entrelacs, de débusquer des constantes – ou des variantes – entre des expériences historiques éloignées, mais qui partagent cependant toutes l’ombre portée de la faillit...

Auteur

Judith Rainhorn est maître de conférences en histoire à l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Elle a récemment publié Santé et travail à la mine, xixe-xxie siècles, Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2014 et A History of the Workplace: Health and Environment at Stake, Routledge/Taylor and Francis, 2014 (avec L. Bluma) [réédition du numéro spécial de European Review of History, 2013].

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540