Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ressources publiques et construction étatique en Europe. XIIIe-XVIIIe siècle

 | 
Katia Béguin

Marchés des titres de dette publique

La logique sociale de la dette publique génoise avant la fondation de la Casa di San Giorgio (xiiie-xve siècle)

Jeffrey Miner

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Gênes au Moyen Âge est probablement surtout connue pour son succès commercial spectaculaire dû en partie à l’adoption, tôt dans l’histoire, de nouvelles formes de crédit (en particulier le crédit public), et pour son histoire politique tourmentée1. À ce titre, elle offre un point de départ intéressant pour l’étude d’une question très présente dans les débats contemporains de chercheurs sur le crédit public : quelle crédibilité accorder à un État souverain, donc doté de l’autorité coercitive et du pouvoir d’amender la législation, qui s’engage envers ses créanciers à leur rembourser les prêts qu’ils lui ont consentis alors qu’il pourrait tout simplement faire défaut sur sa dette ? Classiquement, ces débats prennent pour objet d’étude la Glorieuse Révolution de 1688 au Royaume-Uni, date qui, pour les spécialistes, marque le début de la contrainte parlementaire sur la monarchie britannique. Soumise à cette contrainte, la monarchie ne pouvait plus faire défaut, ce qui abaissa ses coûts ...

Auteur

Professeur d’histoire assistant à la Western Kentucky University, Jeffrey Miner est un spécialiste de l’Italie du haut Moyen Âge et étudie plus largement les changements économiques et sociaux en Europe et dans le bassin méditerranéen. Sa thèse de doctorat « Lest we break faith with our creditors : Public debt and civic culture in fourteenth-century Genoa » (Stanford University, 2011) examine comment l’explosion de la dette publique au haut Moyen Âge a influé sur la richesse privée et la vie publique dans un des ports les plus actifs et prospère de la Méditerranée.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540