Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ressources publiques et construction étatique en Europe. XIIIe-XVIIIe siècle

 | 
Katia Béguin

Marchés des titres de dette publique

Introduction

Laurent Feller et Dominique Margairaz

Note de l’auteur

La première partie de cette introduction est l’œuvre de Laurent Feller, la seconde de Dominique Margairaz.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La troisième session du colloque était consacrée au thème du marché des titres de la dette publique. Elle comportait quatre communications dont la discussion avait été confiée à Laurent Feller, médiéviste spécialisé dans l’étude des siècles centraux du Moyen Âge en Italie, et à Dominique Margairaz, moderniste, l’un et l’autre de l’Université Paris1 Panthéon-Sorbonne. Ils proposent ici une mise en perspective des textes des quatre communicants.

I. Logiques sociales et politiques de la dette : les exemples de Gênes et de la Castille

L’article de Jeffrey Miner traite de la gestion de la dette publique à long terme, en considérant principalement l’usage social, au sens le plus large possible, qui est fait des titres de la dette publique ou des emprunts forcés dans la ville de Gênes dans la seconde moitié du xive siècle, avant la fondation de l’institution destinée à la gérer, la Casa di San Giorgio.

La documentation utilisée par Jeffrey Miner lui permet d’atteindre le « secret des famille...

Auteurs

Laurent Feller est professeur à l’Université Paris1 Panthéon-Sorbonne. Il a notamment publié : « Sur la formation des prix dans l’économie du haut Moyen Âge », Annales. Histoire, sciences sociales, 66, 3, 2011, p. 627-661 ; « Dette, stratégies matrimoniales et institution d’héritier : sur l’élite paysanne lombarde au ixe siècle », Revue historique, 645, 2, 2008, p. 339-368.

Dominique Margairaz est professeure d’histoire moderne à l’Université Paris1 Panthéon-Sorbonne. Elle a publié : (avec P. Gervais et Y. Lemarchand, dir.), Merchants and profit in the age of commerce, Londres, Pickering and Chatto, 2013 ; « City and Country : Home, possessions and diet, Western Europe 1600-1800 », dans F. Trentman (dir.), The Handbook of consumption, Oxford, Oxford University Press, 2012, p. 191-210.
Dominique Margairaz a dirigé les sections : « Production et consommation », dans V. Millot, P. Minard, M. Porret (dir.), La grande chevauchée. Faire de l’histoire avec Daniel Roche, Genève, Droz, 2011, 3e partie p. 143-235 et « Produits et circuits du commerce », dans C. Maitte et alii (dir.), La gloire de l’industrie, Rennes, PUR, 2012, 2e partie p. 91-162.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540