Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ressources publiques et construction étatique en Europe. XIIIe-XVIIIe siècle

 | 
Katia Béguin

Impôt ou emprunt, impôt et emprunt ?

Redistribution fiscale, guerre et construction étatique en Lombardie du xvie siècle

Matteo Di Tullio

Note de l’auteur

Ce papier est le développement des différentes recherches sur les finances de l’État de Milan que j’ai conduites durant ces dernières années. Pour des raisons de synthèse, je limite le plus possible les références bibliographiques, en me référant à cet égard à M. Di Tullio, « L’estimo di Carlo V (1543-1599) e il perticato del 1558. Per un riesame delle riforme fiscali nello stato di Milano del secondo Cinquecento », Società e storia, n° 131/2011, p. 1-35 et M. Di Tullio et L. Fois, Stati di guerra. I bilanci della Lombardia francese del primo Cinquecento, Rome, École française de Rome, 2014.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

De la fin du xve siècle jusqu’à la seconde moitié du xvie siècle, l’État de Milan a été impliqué dans une longue série de guerres, soumis à des changements constants de domination et sujet à la redéfinition de ses frontières. Ces facteurs d’instabilité ont été étroitement liés aux nouvelles façons de faire la guerre, de plus en plus coûteuses, ainsi qu’à la structuration des organes administratifs de l’État1. Pour ces raisons, cette période a été particulièrement importante pour les finances publiques milanaises, qui ont dû s’adapter à de nouvelles charges, soutenir les dépenses imprévues et extraordinaires et se réformer pour échapper à la spirale de l’endettement, s’appuyant surtout sur les impôts.

Ce papier vise à analyser la situation financière et fiscale de Milan au xvie siècle, par rapport aux trois éléments typiques de la période : les guerres, la construction de l’État et la succession des dominations italiennes et étrangères. La proposition est d’étudier les fin...

Auteur

Research fellow au centre Carlo F. Dondena pour la recherche sur les dynamiques sociales à l’Université Bocconi de Milan (Italie), où il enseigne l’histoire économique, Matteo Di Tullio est également membre associé du CEHRIO (Université de Rennes2, France). Ses champs de recherche sont l’histoire des dynamiques de la concentration et de la distribution de la richesse, l’histoire du management des ressources (environnementales et économiques) dans les communautés locales, l’histoire rurale, l’histoire de l’impôt et des finances, la démographie historique, à l’ère pré-industrielle. Ses principales publications sont : La ricchezza delle comunità. Guerra e pratiche della cooperazione nella Geradadda del Cinquecento, Venise, Marsilio, 2011 ; éd. anglaise : The Wealth of Communities. War, resources and cooperation in Renaissance Lombardy, Farnham, Ashgate, 2014 ; (avec L. Fois), Stati di Guerra. I bilanci della Lombardia francese del primo Cinquecento, Rome, École française de Rome, 2014 ; (avec G. Alfani et L. Mocarelli, dir.), Storia economica e ambiente italiano (ca. 1400-1850), Milan, Franco Angeli, 2012.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540