Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Genèse des marchés

 | 
Françoise Bayard
, 
Patrick Fridenson
, 
Albert Rigaudière

Religions et marchés

Islam, religion des frontières et des échanges

Thierry Bianquis et Pierre Guichard

Note de l’éditeur

Thierry Bianquis est décédé le 2 septembre 2014.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La première conquête arabe, environ 635 à environ 750, a couvert l’ensemble de l’ancien Empire sassanide et la partie méridionale des anciens empires romains d’Orient et d’Occident. Très étendu en longitude, de l’Atlantique aux déserts de l’Asie centrale, le premier territoire musulman est beaucoup plus réduit en latitude, des bouches de la Volga au Sud du Yémen. De ce fait, la variété des climats rencontrés est assez faible : méditerranéen sec, steppique continental chaud, désertique chaud, une frange de climat tropical à courte saison humide au Yémen, et une frange de climat continental humide dans le Caucase.

Une écologie contrastée, génératrice d’échanges

– Des territoires de taille moyenne ou réduite où l’eau est abondante, fertiles et pouvant supporter une haute densité humaine tant paysanne qu’urbaine, donc de grandes cités bien approvisionnées : littoraux, flancs montagneux bien exposés, vallées des grands fleuves, oasis, îles de verdure parsemant des territoires très arides ;...

Auteurs

Agrégé d’histoire, il a étudié l’arabe à Bikfaya, et a été pensionnaire des instituts de Damas (IFEAD 1968-1971) puis du Caire (IFAO, 1971-1975). De 1975 à 1981, il a été directeur de l’Institut français de Damas ainsi que du stage des boursiers arabisants replié de Beyrouth sur Damas ; revenu en France, après un passage au CNRS, il a soutenu en 1984 une thèse d’État sur La Syrie sous la domination des Fâtimides, préparée sous la direction de Claude Cahen. Il est devenu maître de conférences d’histoire et civilisation islamiques à l’université Lumière-Lyon 2 et, en 1991, professeur des universités. De 1997 à 2007, il a dirigé la deuxième édition française de l’Encyclopédie de l’Islam qu’il a menée à son terme (vol. IX-XII). Il a codirigé avec ses collègues et amis Pierre Guichard et Mathieu Tillier le tome de la Nouvelle Clio consacré aux Débuts du monde musulman, publié par les PUF en 2012. Il est décédé le 2 septembre 2014.

Ancien membre de la section scientifique de la Casa de Velázquez (Madrid), il a été maître-assistant puis professeur d’histoire médiévale à l’université Lumière-Lyon 2 de 1972 à 2004, directeur de l’UMR 5648 (CNRS-Université Lyon 2) de 1995 à 2002. Il est correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Ses principales publications : Les musulmans de Valence et la Reconquête (xie-xiiie siècles), Damas, Institut Français de Damas, 2 vol. , 1990-1991 ; Les débuts du monde musulman (viie-xe siècle). De Muhammad aux dynasties autonomes, Paris, PUF, 2012, en collaboration avec Thierry Bianquis et Mathieu Tillier.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable