Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Genèse des marchés

 | 
Françoise Bayard
, 
Patrick Fridenson
, 
Albert Rigaudière

Introduction

Françoise Bayard, Patrick Fridenson et Albert Rigaudière

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au commencement était la concurrence. En 2006, lors de la réunion annuelle de la commission scientifique du Comité d’histoire économique et financière de la France, l’un de nous trois, Patrick Fridenson, avait présenté une proposition de colloque puis de livre sur la concurrence. Il semblait qu’il y avait alors dans les intenses discussions en France sur la croissance de l’économie, chez les politiques, dans les administrations, dans les médias, chez les entrepreneurs comme dans les syndicats de salariés, et aussi chez les universitaires et les chercheurs, beaucoup de présupposés sur les manières dont la concurrence a pu ou non être pratiquée ou encadrée dans ce pays. On pouvait penser qu’ils tenaient au fait qu’il n’y avait pas eu de véritable ensemble de travaux sur l’histoire de la concurrence en longue période. Dans le débat qui s’est alors ouvert, un de nos collègues médiévistes, Philippe Contamine, a dit : « Mais, au fond, il ne faut pas être si timide, il faut voir beaucoup p...

Auteurs

Professeur honoraire des universités, elle a enseigné l’histoire moderne à l’université Lumière-Lyon 2 et à l’université Pierre Mendès-France-Grenoble 2. Elle est spécialiste d’histoire financière. Après avoir soutenu sa thèse en 1984 sur Finances et financiers en France dans la première moitié du xviie siècle (publiée sous le titre Le monde des financiers au xviie siècle, Paris, Flammarion, 1988), elle a rédigé de nombreux articles sur le sujet. L’histoire de Lyon à l’époque moderne est son deuxième champ d’études.

Ancien élève de l’École normale supérieure, il est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Il se consacre à trois domaines de recherches : l’histoire des entreprises, l’histoire du travail et l’histoire des fonctions économiques de l’État contemporain. Il est rédacteur en chef de la revue Entreprises et Histoire. Ses ouvrages récents : codirecteur du Dictionnaire historique des patrons français, Paris, Flammarion, 2010 ; codirecteur avec Pascal Griset d’Entreprises de haute technologie, État et souveraineté depuis 1945, Paris, IGPDE/Comité d’histoire économique et financière de la France, 2013 et coauteur avec Philip Scranton de Reimagining Business History, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2013.

Membre de l’Institut (Académie des inscriptions et belles-lettres), il est professeur émérite d’histoire du droit à l’université Panthéon-Assas (Paris II). Médiéviste, il consacre l’essentiel de ses travaux à l’histoire de l’État, de la ville, des finances et de l’impôt. Ses publications récentes : Histoire du droit et des institutions dans la France médiévale et moderne, 4e éd., Economica, 2010 et en collaboration avec Philippe Contamine et Jean Kerhervé, Monnaie, fiscalité et finances au temps de Philippe le Bel. Journée d’études du 14 mai 2004, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2007.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540