Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Jean Monnet, banquier, 1914-1945

 | 
Gérard Bossuat

Le rôle de la Banque de Paris et des Pays-Bas et du monde des affaires entre les deux guerres et à la veille de la Seconde Guerre Mondiale

Pierre de Longuemar

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Banque de Paris et des Pays-Bas a toujours été à la pointe des affaires internationales depuis la création de la Banque de Crédit et de Dépôt des Pays-Bas en 1863, puis de la Banque de Paris et des Pays-Bas proprement dite en 1872, et même depuis le début du XIXe siècle si l’on prend en compte les initiatives des Bischoffsheim, Goldschmidt, Bamberger ou Goüin, pour ne citer que les principales de ces grandes familles fondatrices de la banque et représentantes de la haute finance européenne. On peut dire de même du Comptoir national d’escompte de Paris (CNEP), l’une des composantes principales de la BNP.

Il était donc légitime que Gérard Bossuat, promoteur de cette rencontre avec l’Association Jean Monnet, s’interroge à la fois sur le rôle que Paribas – et, d’une manière plus générale, la communauté bancaire française –, a pu jouer dans la période de l’entre-deux-guerres, au contact ou non de Jean Monnet, aussi bien dans le monde des affaires que dans la réorganisation de l’Europe ...

Auteur

Pierre de Longuemar, actuellement président de l’Association pour l’Histoire de BNP Paribas, a effectué l’essentiel de sa carrière dans le domaine international à la Banque de Paris et des Pays-Bas. Il a également été détaché trois ans à la Société financière internationale du groupe de la Banque mondiale à Washington (1966-1969). Il a publié « Le commerce extérieur et les financements internationaux », in Les exportations françaises et leur financement, sous la direction de Gaston Défossé, Paris, PUF, 1982. Il a également collaboré à l’ouvrage d’Éric Bussière (Paribas, l’Europe et le Monde, 1872-1992, Anvers, Fonds Mercator, 1992) et a traduit l’ouvrage de Robert O. Paxton, L’Armée de Vichy, le corps des officiers français 1940-1944, Paris, Tallandier, 2004 (et Points Histoire Seuil, 2005). Il a, enfin, publié différents articles concernant les archives bancaires et l’histoire des entreprises (notamment in Entreprises et Histoire et Financial History Review).

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540