Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

V. Fonctions, rôles, carrières politiques

Michel Rocard (1930-)

Marc Olivier Baruch

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Né en 1930, soit quatre ans seulement après l’autre inspecteur des Finances qui a marqué la vie politique depuis un demi-siècle, Valéry Giscard d’Estaing, Michel Rocard reste l’un des hommes politiques préférés des Français, comme en témoigne le succès renouvelé des ouvrages qu’à intervalle régulier il consacre à son parcours : Si la gauche savait (2005), Si ça vous amuse (2010). Y figure en bonne place le récit de ses démêlés avec François Mitterrand, dont il n’est pas exagéré d’imaginer qu’il fit tout ce qu’il put pour empêcher que Michel Rocard lui succède à l’Élysée en 1995. Avec succès, on le sait.

Faute donc d’avoir été chef de l’État, Michel Rocard n’en a pas moins profondément influencé l’État au cours de sa longue carrière dans la chose publique, entamée dès le début des années cinquante à la tête de l’Unef, puis à la direction des étudiants socialistes. Moins sans doute par les postes qu’il y a tenus – il ne fut jamais à la tête de l’une des grandes directions du ministère ...

Auteur

Directeur d’études, histoire contemporaine, de l’École des hautes études en sciences sociales au Centre de recherches historiques (Paris)

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable