Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

V. Fonctions, rôles, carrières politiques

L’Inspection des Finances et les réformes de l’État au xxe siècle

Marc Olivier Baruch

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au début, ils ne comptaient guère. À l’exception de Jules Corréard, qui publie sous le pseudonyme de Probus, précurseur isolé, les inspecteurs des Finances restent d’une discrétion remarquable dans le débat public sur la réforme de l’État, florissant du début du xxe siècle jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, où s’amorce la montée en puissance.

Le champ est donc occupé par les professeurs de droit (Joseph Barthélemy), les publicistes (Jacques Bardoux), les hommes politiques (Charles Benoist, Léon Blum ou André Tardieu) et, à l’intérieur même de l’appareil d’État, par le Conseil d’État (Chardon père et fils) ou les syndicalistes (Georges Demartial, Charles Laurent, Georges Mer). Et lorsque l’on sollicitait un inspecteur général pour participer à l’une des nombreuses commissions chargées de réfléchir à la réforme, souvent en termes d’économies budgétaires d’ailleurs, il s’agissait rarement d’une personnalité de premier plan ; ainsi, par exemple, pour le Comité de réorganisation administ...

Auteur

Directeur d’études, histoire contemporaine, de l’École des hautes études en sciences sociales au Centre de recherches historiques (Paris)

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540