Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

IV. Branches d’activités, firmes

Pierre-Eugène Fournier (1892-1972)

Georges Ribeill

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Né en 1892 à Lyon, fils d’un général, licencié en droit et diplômé de l’École des sciences politiques, Pierre-Eugène Fournier est reçu 9e sur 9 au concours et sur 41 candidats de 1919, après quatre ans de guerre au front, où il a été blessé et décoré de la croix de guerre. Après les cabinets de Charles de Lasteyrie et Frédéric François-Marsal, il est affecté à la direction du Budget de 1924 à 1929, et succède, à 33 ans, au directeur Jean Susane (non-inspecteur), brutalement décédé. Nommé second sous-gouverneur de la Banque de France en février 1929, il lui est confié un bilan de la convention de 1921 qui lie l’État à cinq compagnies privées et deux réseaux d’État. En effet, le déficit, amplifié en 1929, du « fonds commun » impose à l’État de faire jouer la garantie d’intérêt dont bénéficient les compagnies.

Fournier signe seul un très approfondi Rapport sur l’évolution financière des réseaux depuis l’après-guerre et la mise en œuvre de la convention de 1921. Ainsi pointe-t-il des dép...

Auteur

Directeur de recherche de l’Équipement à l’École nationale des ponts et chaussées, laboratoire Techniques, territoires, sociétés

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540