Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

III. Politiques publiques

Les inspecteurs des Finances et l’outre-mer de 1870 à 1945

Samir Saul

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On dénombre 120 inspecteurs des Finances qui ont une activité professionnelle outre-mer durant cette période. Ne sont pas retenus dans ce corpus les inspecteurs qui, travaillant en métropole dans des services chargés de l’outre-mer, n’y séjournent pas. « Outre-mer » est entendu comme l’empire colonial et les possessions et dépendances françaises hors d’Europe. Les promotions 1878-1939 ayant totalisé 355 reçus, c’est près d’un tiers des inspecteurs qui ont été appelés outre-mer. Il convient cependant de relativiser : l’empire colonial n’a à aucun moment, durant la première moitié du xxe siècle, attiré plus de 10 % des inspecteurs, exclusion faite de ceux en mission de vérification. Sans surprise, ce grand corps est ­essentiellement métropolitain.

Après les tournées d’inspection et de contrôle du début de carrière, la première affectation est, en règle générale, en métropole. Pour la plupart des 120 inspecteurs, l’outre-mer ne représente qu’une partie mineure du cursus. Ils n’y réalise...

Auteur

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540