Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

III. Politiques publiques

André Brunet (1902-1986)

Acteur majeur de la diffusion des pratiques comptables normalisées en France entre 1943 et 1965

Béatrice Touchelay

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entre l’Occupation et le décret de 1965 obligeant les entreprises non forfaitaires à se conformer au plan comptable de 1957 pour déclarer leurs bénéfices, André Brunet participe activement à la lente marche vers la normalisation des comptabilités privées. Représentant de l’État et directeur de l’Institut des techniques comptables du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), il participe à la fois à la définition et à la diffusion des règles normalisées et à l’affirmation de la profession d’experts-comptables. La comptabilité privée étant jugée peu prestigieuse par la haute fonction publique, ces actions sont restées peu valorisées. Leurs effets sur la modernisation des structures économiques françaises ont tout de même été décisifs.

Né le 8 mai 1902, André Brunet est issu d’une famille parisienne aisée. Licencié en droit et diplômé de l’École libre des sciences politiques, il commence sa carrière comme attaché à la direction du Crédit national, puis passe le concours de réda...

Auteur

Professeure des universités en histoire contemporaine à l’université Lille III-Charles-de-Gaulle

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540