Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

III. Politiques publiques

L’Inspection des Finances et la défense de la monnaie de la IIIe à la Ve République

Jean-Charles Asselain

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour le franc comme pour la plupart des monnaies, la Première Guerre mondiale marque l’entrée dans une ère de turbulences qui contraste avec la stabilité du xixe siècle. De 1914 à fin 1958, la valeur-or du franc français est passée de 290,3 à 1,8 mg d’or (perte relative : – 99,4 %). Le pouvoir d’achat du franc français, exprimé en biens et services, a subi une dévalorisation d’ampleur tout à fait comparable, et qui se poursuit par-delà l’instauration du « nouveau franc ». Vis-à-vis des principales monnaies étrangères, la dévalorisation du franc est certes un peu moins marquée, puisque la tendance séculaire à l’inflation s’affirme également hors de France – mais à des rythmes en général bien plus faibles dans les autres grands pays : sur le marché des changes, le franc français perd 99 % de sa valeur vis-à-vis du dollar entre 1914 et 1958, et 66 % de sa valeur vis-à-vis du mark (devenu la référence dominante) entre 1958 et 1987. Les dévaluations récurrentes du franc, qui jalonnent l’...

Auteur

Professeur émérite des universités en sciences économiques à l’université Bordeaux IV-Montesquieu

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540