Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

III. Politiques publiques

Jacques Brunet (1901-1990)

Michel Margairaz

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jacques Brunet, issu d’une famille parisienne de juristes, entré à l’Inspection en 1924, amorce sa carrière hors des cadres, d’abord au cabinet de Raymond Poincaré, ministre des Finances lors de la dévaluation du franc, puis de son successeur, Henry Chéron. Celui-ci le nomme, en 1929, à la Comptabilité publique, qu’il finit par diriger de 1935 à la défaite de 1940. Nommé responsable de la (nouvelle) direction du Trésor par son camarade et ministre Bouthillier sous le gouvernement Laval en septembre 1940, il y demeure pendant toute l’Occupation. Après février 1943, il assure en outre les fonctions de secrétaire général du ministère au départ d’Henri Deroy. Il a notamment pour tâche de faire fonctionner le « circuit » et d’alimenter, avec la coopération des banques et les avances de la Banque de France, la trésorerie par des emprunts à court terme pour faire face aux charges tributaires, notamment, des « frais d’occupation » payés à l’Allemagne. Lors des arrestations collectives d’aoû...

Auteur

Professeur des universités en histoire économique contemporaine à l’université de Paris I-Panthéon Sorbonne, IDHE (CNRS)

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540