Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

III. Politiques publiques

Yves Bouthillier (1901-1977)

Le ministre de Vichy

Michel Margairaz

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Fils d’un armateur de Saint-Martin-de-Ré, Yves Bouthillier doit les débuts de sa carrière, commencée en 1927 à l’Inspection, à la protection de François Piétri et surtout de Louis ­Germain-Martin, économiste et homme politique conservateur, dont il est à plusieurs reprises, entre 1930 et 1935, le chef (ou l’adjoint) de cabinet au Budget et aux Finances. À 31 ans, il occupe le poste convoité de directeur du Contrôle des administrations financières et des dépenses engagées, puis de directeur du Budget en 1935. Véritable maître d’œuvre des décrets-lois déflationnistes de Pierre Laval en juin-octobre 1935, il exerce une influence croissante rue de Rivoli, bien qu’il n’appartienne pas au Mouvement général des fonds. Écarté de son poste par Vincent Auriol dès le 4 juin 1936, du fait de son hostilité manifeste au Front populaire – il aurait, selon Gaston Cusin, supplié alors le ministre socialiste de le laisser en place –, il est relégué à l’« obscur service » (Paul Reynaud) de la directio...

Auteur

Professeur des universités en histoire économique contemporaine à l’université de Paris I-Panthéon Sorbonne, IDHE (CNRS)

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540