Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

II. Contrôle, audit, administration des finances

Louis Courtin (1858-1924), Maurice Bloch (1861-1933), Georges Privat-Deschanel (1868-1942)

Un trio réformateur au début du xxe siècle

Florence Descamps

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Parmi les inspecteurs réformateurs de l’administration et des finances publiques, on peut distinguer les politiques (Joseph Caillaux, Yves Bouthillier, Valéry Giscard d’Estaing, Michel Rocard, Alain Juppé, etc.), les prophètes ou les visionnaires (Gabriel Ardant, Renaud de La Genière), les techniciens (Jacques ­Brunet, Gilbert Devaux), les concepteurs (Maurice Lauré, Claude Gruson), les organisateurs (Lauré, Dominique de La Martinière, Philippe Huet)… Certains agissent seuls, d’autre en chefs de bande, au travers de dispositifs hiérarchisés et fluides tout à la fois, d’autres, enfin, mettent sur pied des coalitions réformatrices au service d’objectifs communs : par exemple, pour la RCB, le trio Jean Saint-Geours, La Genière, Huet ; pour la modernisation du rôle économique de l’État pendant les années cinquante, le trio François Bloch-Lainé, Claude Gruson, Roger Goetze.

Un peu plus tôt dans le siècle, un autre trio réformateur s’impose au sortir de la Première Guerre mondiale : Louis ...

Auteur

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’École pratique des hautes études

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540