Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

II. Contrôle, audit, administration des finances

Charles François Laurent, dit « Charles-Laurent » (1856-1939)

Matthieu de Oliveira

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Artilleur dévoyé devenu inspecteur des Finances, Charles-Laurent est sans doute l’un de ceux qui peuvent se prévaloir des états de service les mieux remplis et de la carrière la plus aboutie, d’un bout à l’autre de la IIIeRépublique.

Fils d’un employé des lits militaires, il entre, après des études secondaires au lycée Louis-le-Grand, à l’École polytechnique en 1875, mais doit se contenter de médiocres résultats de sortie (il relève du 5e décile). Démissionnaire à peine son affectation connue, il devient, le 1er février 1878, surnuméraire au ministère des Finances jusqu’à ce qu’une place de commis à l’administration des Télégraphes ne se libère, le 1er avril suivant. Sa réussite, 2e sur 6, au concours de 1879 lui ouvre les portes de l’Inspection et il accède au grade d’inspecteur de 4e classe le 1er mars 1882. La perspective d’une accélération de carrière s’ouvre à lui lorsque le ministère des Colonies se met en quête de son futur directeur du Contrôle des services financiers du Ton...

Auteur

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Lille III-Charles-de-Gaulle

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540