Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

I. Recrutements, parcours, sociabilités

L’épuration visible et invisible à l’Inspection des Finances, 1944-1946

Nathalie Carré De Malberg

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si la période de l’Occupation a profondément modifié les parcours professionnels et personnels des inspecteurs des Finances, la période de l’épuration officielle ou officieuse, visible ou invisible, entre 1944-1946, a été, pour leur carrière, un vrai tsunami, ample, brutal, provoquant un malaise durable au sein du corps, divisé entre ceux qui ont subi ces « mouvements » en les jugeant logiques et justes, ceux qui les ont mal vécus ou les ont trouvés excessifs et ceux qui en ont bénéficié. En moins de deux ans, en effet, la très grande majorité des inspecteurs encore fonctionnaires change d’emploi

L’épuration officielle

L’épuration judiciaire devant la Haute Cour, créée par l’ordonnance du 18 novembre 1944 pour juger les responsables politiques, militaires, administratifs, ne concerne que cinq inspecteurs, dont quatre démissionnaires (Jacques Barnaud, Paul Baudouin, François Piétri, Jacques Guérard) et Yves Bouthillier.

L’épuration administrative présente une double spécificité au mini...

Auteur

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Paris-Ouest–Nanterre–La Défense, IDHE (CNRS)

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540