Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Économie sociale et solidaire

 | 
Florence Jany-Catrice
, 
Nicolas Matyjasik
, 
Philippe Mazuel

(Re)penser l’économie ?

Une autre économie est possible

Gaël Giraud

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le diagnostic sous-jacent à ce qui va suivre est que les difficultés rencontrées par les économies du bassin atlantique-nord (et de quelques autres) ne proviennent pas seulement de l’absence complète de scrupules d’un certain nombre de dirigeants financiers ou de l’éventuelle incurie de quelques politiques, ou encore de la malchance. Certes, les excès de la sphère financière depuis le début de sa déréglementation dans les années 1980 seraient impossibles si une génération de dirigeants financiers (bancaires notamment) n’avait pas délibérément fait passer son intérêt immédiat loin devant l’intérêt général. Ils n’eussent pas été possibles non plus sans la démission d’un certain nombre de politiques qui, que ce soit à l’occasion de la construction européenne ou dans les orientations politiques de chacun des États concernés, ont cédé aux pressions du lobby financier, et continuent d’y céder1. Mais la difficulté des élites européennes à résister aux sirènes de marchés financiers – qui co...

Auteur

Ancien élève de l’École normale supérieure (Ulm), Gaël Giraud est économiste, chercheur au CNRS, membre du Centre d’économie de la Sorbonne et de l’École d’économie de Paris. Il est aussi membre du Comité des experts pour le débat national sur la transition énergétique, membre du conseil scientifique du Laboratoire sur la régulation financière, de l’observatoire européen Finance Watch, et enseignant au Centre Sèvres. Ses premiers travaux théoriques ont porté sur la modélisation de l’équilibre économique général en présence d’imperfections de marchés liées à la concurrence imparfaite. Il a également travaillé à une modélisation calculable de la dynamique hors équilibre. Ses travaux actuels portent sur le lien entre les sphères monétaire et financière et la transition énergétique. Gaël Giraud a enseigné au CORE, à l’ENS, à l’ENSAE, à l’université Louis Pasteur de Strasbourg, à Paris-I et II, à l’université d’État de Hanoï (Vietnam) et au CCL de Sarh (Tchad). Au cours de sa coopération civile au Tchad, et en collaboration avec Pierre Landèche, Gaël Giraud a fondé un centre d’accueil pour enfants de la rue. Devenu jésuite, il travaille en théologie politique et collabore régulièrement à la revue Projet. Récemment, il a publié La Théorie des jeux (Flammarion, 3e éd. 2009), Le facteur 12 (Carnets Nord, 2012, avec Cécile Renouard), Illusion financière (éd. de l’Atelier, 2013) et codirigé avec Cécile Renouard Vingt propositions pour réformer le capitalisme (Flammarion, 3e éd. 2012).

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540