Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ingénieurs des Télécommunications dans la France contemporaine

 | 
Pascal Griset

Mutations et remises en cause

Permanences et mutations dans le développement des réseaux de données (années 1960-1990)

Valérie Schafer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

L’histoire des réseaux de données ne doit pas être vue qu’à l’aune du succès d’Internet. En effet, dans les années 1960-1990, des voies parallèles sont possibles et explorées, des réseaux locaux, nationaux, européens ou internationaux bâtis, dont le monde des télécommunications est un acteur majeur. En France, l’ambition du réseau Transpac et du RNIS peut se lire autant en termes de qualité de service que de réactivité face aux évolutions techniques et sociales. Du souci de l’après-rattrapage téléphonique dans les années 1970 à la volonté de supporter des services variés et de mener une politique compétitive, tout en répondant aux exigences du service public, les acteurs de cette (ces) histoire(s) ont dû tenir compte des exigences propres au monde des télécommunications et des défis suscités par des évolutions externes, pour proposer des solutions novatrices. Il s’agit donc de retracer les « horizons d’attente » et « champs d’expérience1 » du monde des télécommunications...

Auteur

Chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication du CNRS, Valérie Schafer a soutenu sa thèse d’histoire contemporaine sur les réseaux de données en France (1960-1980) à Paris-Sorbonne en 2007 sous la direction du professeur Pascal Griset, parue sous le titre La France en réseaux (tome I). La rencontre des télécommunications et de l’informatique (1960-1980), 2012. Elle est un des membres fondateurs du séminaire Hiti (Histoire de l’innovation et des technologies de l’information) et membre du centre de recherche en histoire de l’innovation (Irice-CRHI) de Paris-Sorbonne. Elle a publié, en 2012, Le Minitel, l’enfance numérique de la France avec Benjamin G. Thierry.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable