Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ingénieurs des Télécommunications dans la France contemporaine

 | 
Pascal Griset

La mise en place d’un leadership

Fiat lux : l’émergence des télécommunications par fibres optiques en France (1971-1981)

Léonard Laborie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Cela fera bientôt quarante ans que les fibres optiques ne cessent de porter l’avenir rêvé des Télécommunications. Expérimentales et cantonnées aux laboratoires dans les années 1970, elles ont commencé par vitrifier les liaisons terrestres à grande distance et le plancher océanique dans les années 19801, avant d’aller sur les moyennes distances et jusqu’au répartiteur. Beaucoup voudraient qu’elles se lancent maintenant à la conquête redoutablement coûteuse d’un réseau de distribution toujours de cuivre. Portant le trafic Internet, qui a pu se développer ainsi grâce à elles, les dorsales (backbones) optiques sont des infrastructures critiques pour tous les États, et la fibre jusqu’aux trottoirs ou aux appartements représente une promesse de très hauts débits pour tous ceux qui rêvent d’une nouvelle économie numérique libérée des contraintes de « tuyaux ». Mais, depuis le début, les chemins du verre ne sont ni rectilignes ni déterminés d’avance : les incertitudes quant aux ...

Auteur

Agrégé et docteur en histoire, Léonard Laborie est chargé de recherche au CNRS (UMR Irice). Il a notamment publié L’Europe mise en réseaux. La France et la coopération internationale dans les postes et les télécommunications (années 1850-années 1950), 2010, tiré de sa thèse de doctorat dirigée par le professeur Pascal Griset à l’université Paris-Sorbonne.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540