Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bâtir une généralité

 | 
Anne-Sophie Condette-Marcant

Annexes

Annexe 6. Devis et soumission d’entrepreneurs d’exécuter des travaux

Texte intégral

1Source : Archives municipales de la ville d’Amiens, DD 31 doc. 28

2Devis de la charpenterie des ouvrages à faire pour les grillages et plates formes des fondations de la halle foraine d’Amiens suivant les plans et coupes qui en ont été fait par le sieur Montigny, architecte de Paris, lesquelles ont été arrétés et signés de Messieurs les maire et officiers municipaux de la ditte ville.

3Les dits grillages et plates formes seront exécutés conformément aux dits plans et coupes les différents cours de longrines seront composés de pièces de bois de quinze pieds de longueur, pour que les joints d’y celle dans toute l’étendue des deux cours qui seront les bordures desdits grillages se trouvent au milieu de l’intervalle de chaque platte forme et que les joints des cours du milieu des dits grillages se trouvent tous dans le juste milieu des dittes plates formes. Les jointures desdittes pièces de bois seront à recouvrement de dix huit pouces au moins l’une sur l’autre, entaillés a tiers de bois et chevillés par deux chevilles de bois, toutes les dittes pièces auront huit et neuf pouces d’écarissage, elles seront posées de champ bien de niveau dans toutes leur partie, elles seront assez droites pour toucher exactement la terre dans toute leur étendue et faire en sorte que les dits grillages soient bien de niveau dans toutes leur partie qu’aucunes parties d’y ceux ne s’élèvent ni se baissent.

4Les traversins de chaque platte forme seront toutes d’une pièce de toutes l’épaisseur des dittes fondations, elles auront sept et huit pouces d’écarissage, elles seront entaillées du quart de leur épaisseur au droit de chaque longrine, et chevillés d’une cheville de bois dans chaque joint, lesdites traversines seront découvertes d’une platte forme pour chaque piliers, composé de madriers qui n’auront pas moins de huit pouces de largeur et trois pouces d’épaisseur posées bien de niveau, bien dressé et bien jointes, chevillé sur chaques traversins par des chevilles de bois.

5Les bois qui seront employés aux dits grillages et plates formes seront de chêne loyal et marchand, sans nœud vicieux ni roullures, bien écarié et à vive arête. Aussitôt que le terrein aura été mis de niveau et bien battu par les entrepreneurs de la maçonnerie les entrepreneurs de la charpente desdits grillages et plates formes seront tout de suite obligés de commencer la pose de leurs ouvrages en y faisant toute la diligence possible, bien entendu que tous les bois nécessaires auront été préparés et façonnés par avance de manière à commencer la ditte pose aussitôt qu’ils en seront requis par l’architecte de la ville, le dit architecte visitera tous les bois qui s’emploieront à l’effet de rejetter ceux qui ne seront pas trouvés conformes aux conditions du dit devis.

6Les sous signés sont convenus d’exécuter tous les grillages et plates formes des fondations de la halle foraine d’Amiens conformément aux plans et coupes signé d’eux et aux articles du devis cy dessus, moiennant la somme de cinq cent cinquante livres, pour chaque cent de solive mesure de Roy, livraisons et façons comprises, aceptés par les dits sous signés et consenti par le sieur Degand, échevin, de la part des officiers municipaux en vertu du pouvoir qui lui en a été donné par les dits sieurs.

7Fait double à Amiens, le 17 juin 1773. Signés : Degand l’ainé, Delamare, Leconte.

8Vu et approuvé par nous intendant de Picardie. Signé d’Agay.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540