Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La piastre et le fusil

 | 
Hugues Tertrais

Annexes

Annexe 7. Achats et ventes de piastres en 1948, 1949, 1950 (documents du haut-commissariat français à Saigon)

Texte intégral

RÉCAPITULATION

ACHATS & VENTES DE FRANCS FRANÇAIS

ACHATS & VENTES DE FRANCS FRANÇAIS

Opérations commerciales

1Ventes – Le montant total de ces opérations est passé de 32 milliards en 1948 à 59 milliards en 1949 pour atteindre 66 milliards en 1950 – Cette très sensible augmentation paraît fonction de l’évolution des prix sur les marchés mondiaux et la conséquence d’une reprise marquée de l’activité économique en Indochine. Il est par ailleurs normal que l’augmentation des moyens de paiement mis à la disposition du marché local se traduise par un appel de marchandises extérieures, puisque les exportations d’origine métropolitaine ne subissent aucune restriction réglementaire ou financière.

2Achats – Le montant des achats en francs qui, en 1948 et 1949, était resté au niveau de 10 milliards par an s’est accru en 1950 dans la proportion de 40 % – Cet accroissement paraît corrélatif à l’augmentation dans le courant de l’année du tonnage d’exportation et surtout des cours mondiaux du caoutchouc. Cette matière première entre en effet pour une très large part dans le volume des exportations.

3Source : AEF Fonds Trésor Β 43924.

Table des illustrations

Titre ACHATS & VENTES DE FRANCS FRANÇAIS
URL http://books.openedition.org/igpde/docannexe/image/3347/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 206k

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540