Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ingénieurs des Télécommunications dans la France contemporaine

 | 
Pascal Griset

La mise en place d’un leadership

Équipement du réseau téléphonique et politique industrielle : les contradictions d’une double ambition (1960-1986)1

Pascal Griset

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Entre les années 1960 et les années 1980, le réseau téléphonique français a connu une mutation rompant avec près d’un siècle de tergiversations, de manque d’investissement et de médiocrité technique. L’action menée alors avait deux objectifs. Doter les Français d’un réseau moderne et permettre à une industrie nationale forte de se construire. L’articulation de ces deux ambitions semblait logique. Elle fut cependant difficile à réaliser dans un contexte économique changeant et des réalités politiques fluctuantes. Cette période se place également, à une échelle différente, au cœur d’une mutation fondamentale, qui voit les dispositifs de télécommunications passer de l’ère des tubes à vide à celle des semi-conducteurs.

Inventé en 1947, le transistor ne devient en effet une réalité véritablement perceptible dans les systèmes civils qu’à partir des années 1960. Cette « transistorisation » emprunte des voies impliquant des investissements considérables tant en recherche qu’en ca...

Auteur

Professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris-Sorbonne, Pascal Griset est agrégé des universités et docteur en histoire. Historien des entreprises, il est plus particulièrement spécialiste de l’histoire économique et technique de l’information. Il préside la section 42 du comité national du CNRS. Au sein de l’UMR Irice, il anime le centre de recherche en histoire de l’innovation, (Paris IV). Il collabore régulièrement aux travaux de la Society for the History of Technology (SHOT) ainsi qu’au réseau de recherche européen « Tensions of Europe » dont il est membre du comité scientifique. Ancien auditeur à l’Institut des stratégies industrielles, il est actuellement vice-président de l’Association pour l’histoire de l’informatique et des télécommunications et administrateur du Comité d’histoire de La Poste, il participe au comité de rédaction des revues Hermès (CNRS) et Flux (ENPC).
Son ouvrage, Les révolutions de la communication xixe-xxsiècles, a reçu le prix 1992 de l’Institut européen des affaires. Sa thèse de doctorat, Entreprise, technologie et souveraineté : les télécommunications transatlantiques de la France, a été primée par l’Institut d’histoire de l’industrie. Il a récemment publié avec Georges Pébereau : L’industrie, une passion française, Presses universitaires de France, 2005 ; Histoire d’un pionnier de l’informatique. 40 ans de recherche à l’Inria, 2007 et Du Cemagref à l’Irstea. Un engagement pour la recherche environnementale, 2011.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540