Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ingénieurs des Télécommunications dans la France contemporaine

 | 
Pascal Griset

L’affirmation d’une identité : de la création du CNET et ‎de la DGT aux années 1970‎

Télécommunications et aménagement du territoire dans les années 19701

Hervé Nora

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Dès la seconde moitié des années 1960, les corps des Mines et des Télécommunications, à l’époque séparés, ont été des acteurs importants de l’aménagement du territoire. Si cela semblait incontournable pour le corps des Mines, il n’en était pas obligatoirement de même pour celui des Télécommunications dans une France qui, depuis près d’un siècle, considérait le téléphone non pas comme un gadget (parole malheureuse d’un ministre de l’époque, qui n’exprimait pas sa pensée), mais comme un outil dont il fallait se méfier et dont la diffusion n’était pas forcément souhaitable hors des administrations et des entreprises. Et encore… Un gouverneur de la banque de France n’avait-il pas refusé l’installation d’une seconde ligne téléphonique au début du xxsiècle !

Dans une Datar de 35 chargés de mission, mus par une même foi et qui, pour beaucoup, étaient sur des « rails » différents de ceux de leurs voisins de bureau, les réflexions comme les actions étaient conduites par des équi...

Auteur

Grand témoin, Hervé Nora est diplômé de l’École polytechnique, de l’École nationale supérieure des télécommunications, et du Master of Sciences in Management de la Sloan School du MIT. Il a tenu, de 1971 à 1982, de multiples postes à la direction générale des Télécommunications, à la DATAR, en cabinets ministériels.
Début 1983, il crée la société Bull CP8, filiale du groupe Bull en charge du développement des cartes à puce CP8, dont il est le PDG jusqu’en 1987. Il est alors nommé à la tête de la direction des services et des activités nouvelles du groupe Bull.
En 1991, il rejoint Framatome où il crée la direction des activités informatiques du groupe. Hervé Nora quitte ce poste et le groupe Areva en 2002 pour prendre la présidence de Telfix SA, société de télémise à jour des cartes Vitale, dont il est l’un des fondateurs.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540