Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le crédit à la consommation en France, 1947-1965

 | 
Sabine Effosse

Quatrième partie. "Tout à crédit ?". L'expansion relative du crédit à la consommation en France, (1954-1965)

Chapitre IX. Une politique de crédit malthusienne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Le crédit à la consommation affaiblit les forces morales de la nation, entretient la malhonnêteté et le goût de vivre de façon extravagante et crée une nouvelle catégorie de criminels ». Paru en avril 1925, ce jugement sévère de la revue financière américaine The Banker évolue au sortir de la guerre. En 1949, celle-ci exprime, en effet, un avis sensiblement différent : « Le crédit à la consommation est sans aucun doute un élément de justice et de progrès social »1.

Rappelés par un journaliste au lendemain de l’adoption de la réglementation du crédit à la consommation en France, ces propos montrent que l’acclimatation au crédit à la consommation ne va pas de soi y compris dans le pays pionnier en la matière, les États-Unis. Précisément, la réglementation française instaurée dans la lignée du plan Buron en faveur du développement du crédit à la consommation traduit-elle la conversion des autorités financières ? Autrement dit, les mesures réglementaires adoptées en France depuis 1954 ...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540