Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le crédit à la consommation en France, 1947-1965

 | 
Sabine Effosse

Quatrième partie. "Tout à crédit ?". L'expansion relative du crédit à la consommation en France, (1954-1965)

Introduction à la quatrième partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De 1954 à 1965, l’encours des crédits à la consommation est multiplié par six en francs constants. À une période de progression limitée succède la forte hausse des années 1959-1965. Le plan de redressement Pinay-Rueff de 1958 et l’ouverture progressive des frontières résultant de la construction européenne marquent l’entrée de la France dans une phase de modernisation et de croissance sans précédent. Le PIB augmente de près de 5,5 % par an et le revenu par tête est multiplié par deux entre 1958 et 1974. Après les années de pénurie de l’immédiat après-guerre et le retour à la « normale » au début des années 1950, les années 1959-1965 inaugurent « l’ère de l’opulence », pour reprendre une expression de J. K. Galbraith1. Cette société d’abondance s’est-elle réalisée à crédit ? C’est la question, polémique, que pose un court ouvrage paru en 1966 sous la plume d’Henri Durand2. Dans leur quête grandissante « de jouir du confort sans attendre », les Français ont-ils acheté « Tout à crédit3...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540