Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le crédit à la consommation en France, 1947-1965

 | 
Sabine Effosse

Troisième partie. Les nouveaux organismes de financement à la conquête du marché (1954-1965)

Chapitre VI. La mise en route, (1954-1958) : « Vendez, nous ferons le reste. »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après avoir surmonté les réticences des autorités financières, les grands organismes de crédit doivent se battre sur un autre front, celui de la distribution. En effet, la véritable clientèle des établissements de crédit n’est pas alors les particuliers, mais les vendeurs ou distributeurs selon la terminologie actuelle. Accompagnant ou se substituant aux constructeurs ou importateurs qui facilitent la vente à crédit de leurs appareils (Frigidaire, Thermor, Arthur Martin, entre autres), les grands établissements enregistrés, comme Cetelem ou Sofinco, n’effectuent en effet aucun crédit direct avec la clientèle. Ce sont les vendeurs qui sont au contact des acheteurs, proposent le crédit et se chargent de remplir les demandes. Ce rôle clé des vendeurs, identifié par les études américaines et repris par les prêteurs français, n’est pas sans impliquer la mise au point d’une stratégie précise1. D’eux, de leur capacité à apprécier la solvabilité du client, dépendent en effet les résultats d...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540