Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le crédit à la consommation en France, 1947-1965

 | 
Sabine Effosse

Deuxième partie. Réhabilitation et réglementation (1953-1957)

Conclusion de la deuxième partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Réhabiliter, moraliser, normaliser. De ces trois objectifs du projet Buron de 1953, le premier et le dernier sont sans aucun doute ceux qui ont été atteints malgré les difficultés et une relative lenteur. Car l’acclimatation au crédit à la consommation ne va pas de soi.

Cette acclimatation s’effectue, non seulement sous la pression gouvernementale, mais aussi sous celle de l’opinion. La Banque de France souligne à plusieurs reprises ce courant qu’elle juge « fort ». L’évolution des esprits en faveur du crédit à la consommation se fait sous la pression des besoins, en particulier celui d’équiper le logement. Le rapport du Conseil économique et social qui lui est consacré en 1954 constate cette diffusion du crédit à la consommation tout comme, de façon plus anecdotique, la chansonnette populaire inspirée du film de Jean-Paul Le Chanois sorti la même année Papa, maman, la bonne et moi décrivant le quotidien d’une famille française type qui recourt notamment au crédit (sic). Dans l’imméd...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540