Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le crédit à la consommation en France, 1947-1965

 | 
Sabine Effosse

Deuxième partie. Réhabilitation et réglementation (1953-1957)

Chapitre IV. De la défiance à la relance : la réhabilitation politique du crédit à la consommation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au début de l’année 1953, l’économie française connaît une certaine atonie. La stabilisation opérée par Antoine Pinay a entraîné un ralentissement des investissements préjudiciable à l’activité économique et à l’emploi. Pour relancer l’activité, Robert Buron (1910-1973), ministre des Affaires économiques (Mouvement républicain populaire), préconise alors un plan prévoyant le développement du crédit dans trois secteurs : les exportations, la construction et la consommation.

Si le choix des deux premiers secteurs paraît justifié et ne suscite guère de réaction, en revanche celui de favoriser le développement du crédit à la consommation interpelle. Entaché d’une mauvaise réputation liée à ses conditions d’octroi, le crédit à la consommation fait encore l’objet d’une défiance quasi générale malgré son extension. Dès lors, la décision des Affaires économiques d’en faire l’un des leviers de la relance provoque quelques remous. Ainsi, il s’agit d’analyser ici la nature exacte du projet et l...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540