Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’invention de la gestion des finances publiques. Volume II

 | 
Philippe Bezes‎
, 
Florence Descamps‎
, 
Sébastien Kott‎
, 
et al.

Première partie. Contrôler pour maîtriser la dépense publique

Labeyrie et la comptabilité administrative de l’État1

Christian Descheemaeker

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Les années 1930 ont été riches en projets de réformes comptables et les propositions d’Émile Labeyrie, qui fut procureur général près la Cour des comptes puis premier président de cette juridiction, y occupent en 1930-1933 une place importante. La comptabilité de l’État est en effet un sujet essentiel dans les projets destinés à améliorer la gestion publique et ces propositions font partie de l’histoire de la gestion publique. Le présent article traite d’une grande ambition comptable et d’un échec, mais d’un échec qui n’est que partiel : une réforme a bien lieu, même si ce n’est pas exactement celle qui était proposée et voulue par son auteur.

Le contexte des propositions de réforme de Labeyrie est mouvementé. La France, qui connaissait les graves séquelles financières de la Grande Guerre, subit certes la crise économique plus tardivement et moins violemment que d’autres pays ; néanmoins, quelques années d’optimisme économique sont vite remplacées par la rigueur budgétair...

Auteur

Christian Descheemaeker est président de chambre à la Cour des comptes depuis 2007 après avoir été notamment président de la chambre régionale des comptes de Rhône-Alpes (1999-2001) puis de la chambre d’Île-de-France (2001-2007). Vice-président de l’Institut français des sciences administratives, membre du bureau de l’Association française pour l’histoire de la Justice, il préside depuis 2009 le comité d’histoire de la Cour des comptes et des juridictions financières. Il est l’auteur de La Cour des comptes Documentation française, trois éditions en 1992, 1998 et 2005, de trois fascicules du Jurisclasseur administratif sur les juridictions financières et d’articles sur divers aspects des activités de la Cour des comptes, des chambres régionales des comptes et de la Cour de discipline budgétaire et financière. Il a publié avec Florence Descamps « Le rapport Labeyrie de 1933 : la réinvention de la comptabilité administrative » dans la Revue française de finances publiques n° 101, février 2008.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable