Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’invention de la gestion des finances publiques. Volume II

 | 
Philippe Bezes‎
, 
Florence Descamps‎
, 
Sébastien Kott‎
, 
et al.

Première partie. Contrôler pour maîtriser la dépense publique

L’impossible gestion des finances publiques pendant la Grande Guerre

Fabienne Bock

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Si, durant tout le XIXe siècle, des principes nouveaux et des méthodes en constante évolution ont contribué à une régulation accrue des finances publiques, la Grande Guerre l’a fait voler en éclats, au point qu’on ne peut même pas retrouver dans les pratiques des ministères qui se succèdent d’août 1914 à octobre 1919 les principes énoncés en 1814 par le baron Louis : l’exécutif est incapable de préparer un budget et de le soumettre aux Chambres et le ministère des Finances ne peut fournir au Parlement un état annuel des dépenses. C’est ce que constate devant la Chambre le 7 juin 1920 François Marsal, ministre des Finances du gouvernement Millerand, qui déclare :

« Depuis six ans, nous vivons sous un régime précaire et provisoire, auquel les circonstances créées par la mobilisation nous ont condamnés. L’application de presque toutes les règles qui faisaient la force de notre comptabilité publique a dû être suspendue. La plus grande partie des recettes et des dépenses n’ont...

Auteur

Fabienne Bock est professeur émérite à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, (ACP). Elle a publié notamment Un parlementarisme de guerre – 1914-1918, Paris, Belin, 2002. Elle a contribué à divers ouvrages collectifs, en particulier : « Intérêt national et intérêts industriels : un aspect de la question de l’aluminium en France pendant la Grande Guerre », in La politique et la guerre, éd. Agnès Vienot/Noesis, 2002, p. 94-107, « Parlement, pouvoir civil, pouvoir militaire (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni) », in Encyclopédie de la Grande Guerre, sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau et Jean-Jacques Becker, Bayard, 2004, p. 495-508, « Clemenceau président de la commission des Affaires étrangères et de la commission de l’Armée du Sénat », in Clemenceau et la Grande Guerre, 1906-1929, Geste éditions, 2010 et Fabienne Bock et Thierry Bonzon, « Il faut que vous sachiez ce qui se passe chez nous… 246 lettres de militaires français au Parlement en 1917 » in Obéir/désobéir Les mutineries de 1917 en perspective, sous la direction de André Loez et Nicolas Mariot, La Découverte, 2008, p. 153-166.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540