Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les entreprises françaises face à l’Allemagne de 1945 à la fin des années 1960

 | 
Jean-François Eck

Remerciements

Texte intégral

1Au seuil de cet ouvrage, il m'est agréable de remercier tous ceux qui, à des titres divers, ont permis sa conception et sa réalisation.

2Il est issu d'un mémoire présenté pour l'habilitation à diriger des recherches en histoire contemporaine, dont Alain Plessis a assumé la direction. C'est à lui, en tout premier lieu, que va ma profonde reconnaissance. Sa confiance, sa patience, son amitié m'ont été d'un grand secours tout au long de ces années. Il sait ce que je lui dois. Qu'il trouve ici une nouvelle fois l'expression de ma gratitude et de ma fidélité.

3Pour l'édition remaniée de ce mémoire, j'ai tenu compte des critiques, des remarques et des suggestions faites lors de la soutenance qui a eu lieu en décembre 2000 devant l'Université de Paris X-Nanterre. Le jury était composé de : Patrick Fridenson, président, Eric Bussière et Michel Hau, rapporteurs, Rainer Hudemann, Michel Lescure et Alain Plessis, membres.

4J'adresse également mes remerciements à tous ceux qui m'ont facilité la consultation des archives d'entreprises et d'administrations sur lesquelles repose ce travail : aux présidents des sociétés qui m'en ont permis l'accès, aux directeurs des centres qui m'ont accueilli, à leurs collaborateurs qui ont répondu sans se lasser à mes demandes. En particulier : Jean-Marc Bouzat, secrétaire général de la Société commerciale des potasses et de l'azote ; Olivier Cottarel, directeur du Département central des archives de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris ; Sandrine Einhorn-Heiser, ancienne responsable du Centre des archives de l'Occupation française en Allemagne et en Autriche ; Ivan Grinberg et Florence Hachez-Leroy, secrétaire général et secrétaire scientifique du Centre d'histoire de l'aluminium ; Jacques-Henry Gros, ancien président de la Société anonyme d'industrie cotonnière et de la Société industrielle de Mulhouse ; Maurice Hamon, directeur des Relations générales de la Compagnie de Saint-Gobain, Jacques Portevin, directeur des Archives, et Jacky Robinet, conservateur au Centre de Blois ; Roger Nougaret, directeur des Archives historiques du Crédit Lyonnais ; Florence Ott, directrice du Centre rhénan d'archives et de recherches économiques.

5Plusieurs acteurs et témoins ont accepté de me recevoir et de consacrer une partie de leur temps à répondre à mes questions. Parmi eux, Simon Lazard, ancien ingénieur-conseil à la société L'Air Liquide, m'a permis la consultation des nombreux documents qu'il a rassemblés au cours de sa longue carrière. Qu'il en soit chaleureusement remercié, ainsi que pour sa confiance et son accueil. Toute ma reconnaissance va aussi à Jean Poincaré, Christian de Saint-Amand, Georges Smolarsky.

6Je voudrais saluer la mémoire de Raymond Poidevin, disparu en 2000, qui m'a écouté avec bienveillance et fourni de précieux renseignements.

7Parmi ceux qui m'ont encouragé et soutenu et que je m'excuse de ne pouvoir citer tous, j'ai une dette particulière envers Maurice Lévy-Leboyer, Patrick Fridenson et Michel Hau, ainsi qu'envers mes anciens collègues des Universités de Grenoble II et de Tours, notamment Pierre Guillen, Pierre Cayez, Michel Lescure, Michèle Cointet. J'ai eu l'occasion à plusieurs reprises de discuter avec Sylvie Lefèvre de mes recherches. Hervé Joly m'a fait de précieuses suggestions pour l'édition du manuscrit.

8Au Comité franco-allemand de recherches sur l'histoire de la France et de l'Allemagne aux xixe et xxe siècles, à l'Institut historique allemand de Paris, en d'autres lieux encore, j'ai fait la rencontre de collègues allemands qui m'ont fourni d'importants éléments de réflexion, parmi lesquels Werner Bührer, Stephan Lindner, Andreas Wilkens.

9Enfin, il me reste à dire ma gratitude au Comité pour l'histoire économique et financière de la France qui a accepté de publier ce manuscrit, ainsi qu'à tous ceux qui en ont assuré la réalisation graphique, notamment Jérôme Macquet, Eric Bousser, Thekla Sturm et Catherine Guillou.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable