Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le juste ou le riche

 | 
Lucette Le Van-Lemesle

Sources et bibliographie

Texte intégral

I. ARCHIVES

1. Les manuscrits Say.

Les manuscrits Say (1767-1837) ont été mis en ordre par son fils Horace, son gendre Charles Comte et par Eugène Daire éditeur des Mélange et Correspondances. Ils sont restés en possession de son gendre Charles Raoul-Duval et de ses descendants qui les ont donné à la BNF en 1985.

Les cartons ont un codage par lettre. Nous avons utilisé les séries suivantes :

A : Correspondance.

B : Conférences à l’Athénée.

D : Conservatoire de arts et métiers.

E : Collège de France.

F : Matériaux pour une autobiographie.

G : Notes sur l’économie politique.

J : Notes sur la statistique.

K : Notes pour un projet de livre sur la politique.

L : Notes littéraires.

2. Les archives de police (série F7 des Archives nationales).

6635 : Notes de police, arrestations et perquisitions (années 1815-1817).

6651 : Papiers relatifs aux élèves de droit et médecine.

6915 : Dossiers 8281 à 8360 : Cours de l’Athénée de Paris (année 1826).

6917 : Idem (année 1827), surveillance des cours de Charles Comte et Charles Dunoyer.

6918 : Chansons séditieuses.

6923 : Sur Béranger.

6956 : Achille Salvandy, écrivain politique (année 1827).

6987 : Troubles au Collège de France.

3. Sur la maison Guillaumin : archives de la Seine.

Les catalogues annuels de la maison d’édition à la BNF sous la cote 8°Q10.

DQ7 10052 : Direction générale de l’enregistrement des domaines et du timbre.

Vbis 912 dossier 483 : Certificat de bonne vie et mœurs.

4. Archives sur la faculté de droit (Séries F17 et A. J.16 des Archives nationales).

Série A. J.16 (dossiers personnels)

229 : Dossiers personnels Camille Perreau (13 mai 1866).

255 : Cours publics (années 1860-1870).

256 : Soirées de la Sorbonne (années 1864-1871).

257 : Idem (années 1871-1880).

947 : Dossier personnel Batbie.

1780-1786 : Programmes et palmarès.

Séances des facultés de droit :

1790 : janvier 1864-16 avril 1868.

1791 : 30 mai 1868-avril 1874.

1792 : 23 avril 1874-31 décembre 1881.

1793 : 13 janvier 1881-6 août 1884.

1794 : 4 novembre 1884-25 juin 1889.

1795 : 25 juin 1889-28 juin 1893.

1796 : 31 mai 1894-3 mai 1899.

1797 : 14 juin 1899-28 juillet 1905.

1798 : 6 novembre 1905-25 juin 1913.

1799 : 4 juillet 1913-23 décembre 1919.

1800 : 15 janvier 1920-6 novembre 1925.

1801 : 10 novembre 1925-13 mai 1934.

1802 : 26 juin 1934-10 octobre 1940.

1901-1911 : Registres manuscrits : procès verbaux des concours de droit. Nous avons tout particulièrement utilisé le registre A.J.16 1911 sur les concours d’agrégation en économie politique.

Série F17 (instruction publique)

1143 : Athénée et lycée des Arts.

13073 à 13094 : Personnel de la faculté (années 1874-1925).

13095 à 13110 : Agrégation des facultés (années 1828-1877).

13161 : Paris, faculté de droit (années 1853-1873).

13550 : Liasse sur le Collège de France (années 1830-1851).

13552 : Collège de France.

13556 : Collège de France.

13618 : Dossier sur l’École des hautes études (Ve section).

5. Archives privées de l’École libre des sciences politiques 1 SP.

6. Archives du Collège de France : concernent l’assemblée des professeurs. Elles sont complétées par les dossiers de chaires aux Archives nationales.

7. Archives du CNAM ouvertes en 1993-1994, et en cours de reclassement : elles fournissent les comptes rendus de l’assemblée des professeurs et du conseil de perfectionnement et quelques dossiers concernant les chaires, souvent au nom du professeur.

Série F12 (commerce et industrie)

612 : Marque et estampillage.

1143 : Écoles des arts et métiers.

2470 : Notes sur le commerce et l’industrie (années 1713-1843).

8. Archives de l’École nationale des ponts et chaussées : se limitent aux comptes rendus des assemblées de professeurs. Pour Polytechnique, nous nous sommes limité à quelques sondages lors des débats les plus marquants.

Série F14 (Ponts et Chaussées)

2148 : École nationale des ponts et chaussées, organisation, règlements, personnels, concours, élèves (années 1787-1855).

11536 : Dossier personnel sur Colson.

9. Archives sur la presse (série F18).

118 : Déclaration des imprimeurs.

343-349 : Journal des économistes.

359 : l’homme rouge, petit journal éphémère fondé par Guillaumin.

369 : Journal des économistes.

F1b 15646 : Dossier de préfets

10. Annuaires.

Annuaires rétrospectifs de l’ONU : depuis 1966.

Statistiques de l’enseignement supérieur : 1876-1878, 1889, 1899.

Annuaire statistique de la France, 1939.

Séances de rentrée et distribution des médailles et des prix mérités par les élèves de la Faculté de Droit. Palmarès et Discours de distribution des prix de la faculté de droit de Paris.

11. Livrets de l’étudiant de chaque faculté de province de 1880 à 1939 (BNF).

II. BIBLIOGRAPHIE

Avertissement : Dans la mesure où on a voulu montrer les origines et les résultats, ce sujet couvre plus d’un siècle. Aussi la bibliographie ne peut être que sélective. D’une part, c’est la problématique qui suscite les sources et qui transforme en sources des ouvrages qui avaient été utilisés jusqu’alors autrement. D’autre part, les livres cités ne sont pas les seuls à avoir été utilisés. On a seulement mis l’accent sur ceux qui ont paru impossibles à éliminer à cause de leur rôle dans l’élaboration de la problématique, même quand ces livres ne concernaient pas directement le sujet. L’omission de certains titres n’implique donc aucun jugement de valeur, mais seulement la nécessité de respecter les contraintes éditoriales. Les notes de bas de pages renvoient aux textes (plus nombreux) réellement utilisés.

A. OUVRAGES GÉNÉRAUX (HISTOIRE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE)

Andrieu (Claire), Le Van (Lucette) et Prost (Antoine) (sous la dir. de), Les nationalisations de la Libération : de l’utopie au compromis, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1987, 312 p.

Arnaud (Jean-André), Les juristes face à la société du xixe siècle à nos jours, Paris, PUF, 1975, 228 p.

Asselain (Jean-Charles), Histoire économique de la France du xviiie siècle à nos jours, Paris, Seuil, 1984-1990, 2 vol., 226 p. et 230 p.

Bauchard (Philippe), Les technocrates et le pouvoir : X-Crise, synarchie, CGT, clubs, Paris, Artaud, 1966, 320 p. (Coll. Notre temps ; 12).

Beauchamp (Auguste), Recueil de lois et règlements sur l’enseignement supérieur, comprenant les décisions de la jurisprudence et les avis des conseils de l’Instruction publique et du Conseil d’État, Paris, Delalain Frères, 1880-1898, 5 vol.

Bellanger (Claude) (sous la dir. de), Histoire générale de la presse française, Paris, PUF, 1969, 3 vol., tome I, Des origines à 1914, tome II, De 1815 à 1971, tome III, De 1871 à 1940.

Bergeron (Louis), Les capitalistes en France (1780-1914), Paris, Julliard, 1978, 234 p.

Blaug (Mark) et Sturges (Paul), Who’s who in economics, a biographical dictionary of major economists, 1700-1981, 1re éd., Brighton (Sussex), [s. n.], 1983,436 p.

Braudel (Fernand) et Labrousse (Ernest) (sous la dir. de), Histoire économique et sociale de la France, tome II, 1660-1789 ; tome III, 1789-1880 ; tome IV, 1880 à nos jours, Paris, PUF, 1970-1982. (Nouvelle histoire économique de la France contemporaine).

Brelot (Claude-Isabelle) et Mayaud (Jean-Luc), La Taillanderie de Nans-sous-Sainte-Anne, (Doubs), Paris, Garnier frères, 1982.

Breton (Yves), « Les économistes libéraux français et la statistique, débats et controverses », Journal de la Société de statistique de Paris, tome CXXVIII, n° 2, 1987, p. 79-99.

Broder (Albert), l’économie française au xxe siècle, Paris, Ophrys, 1993, 260 p.

Brun (Gérard), Technocrates et technocraties en France, 1918-1945, Paris, Albatros, 1985, 324 p.

Cahiers de l’ISEA, série AF, tomes IV, V, VI, VII, juillet 1965-décembre 1966.

Caron (François), Histoire de l’exploitation d’un grand réseau : la Compagnie du chemin de fer du Nord, 1846-1837, Paris-La Haye, Mouton, 1973, 619 p.

Caron (François), Histoire économique de la France, xixe-xxe siècle, Paris, A. Colin, 1981, 320 p.

Caron (François), Le résistible déclin des sociétés industrielles, Paris, Perrin, 1985, 330 p.

Carre de Malberg (Nathalie), « Le recrutement des inspecteurs des finances de 1892 à 1946 », Vingtième siècle, octobre 1985, p. 67-91.

Charle (Christophe), Histoire sociale de la France au xixe siècle, Paris, Seuil, 1991, 392 p. (Points Histoire ; 148).

Charle (Christophe), Les élites de la République 1880-1900, Paris, Fayard 1987, 556 p. (Coll. L’espace du politique).

Charle (Christophe), Naissance des intellectuels, 1880-1900, Paris, Éd. de Minuit, 1990, 271 p.

Charle (Christophe), Les hauts fonctionnaires en France au xixe siècle, Paris, Gallimard, Julliard 1980, 268 p. (Coll. Archives ; 82).

Coussy (Jean), « La politique commerciale du Second Empire et la continuité de l’évolution structurelle française », Cahiers de l’Institut de science économique appliquée : l’économie de marché et les changements de politique économique, série P, 6-7, décembre 1961, p. 19-47.

Daviet (Jean-Pierre), l’économie pré-industrielle, 1750-1840, Paris, La Découverte, 1989, 130 p.

Demier (Francis), « Les “économistes de la nation” contre l’“économie-monde” du xviiie siècle », Œconomia, Cahiers de l’ISMEA, série PE, n° 13, 1990, p. 281-305.

Desrosières (Alain), La politique des grands nombres, histoire de la raison Statistique, Paris, La Découverte, 1993, 442 p.

Digeon (Claude), La crise allemande de la pensée française : 1870-1914, Paris, PUF, 1959, VIII-568 p.

Dubois (Jean), Le vocabulaire politique et social en France de 1864 à 1872, Paris, Larousse, 1962, 2 vol.

Duby (Georges) et Wallon (Armand), Histoire de la France rurale de 1789 à nos jours, Paris, Seuil, 1977, tomes III et IV, 560 p. et 760 p. Ces ouvrages contiennent l’essentiel de la bibliographie utile.

Dunham (Arthur), The Anglo-French treaty of commerce of 1860, and the progress of the industrial revolution in France, Ann Arbor, University of Michigan press, 1930, XIV-409 p.

Duverger (Maurice), Finances publiques, 10e éd. mise à jour, Paris, PUF, 1984, 462 p. (Thémis. Science politique).

Etner (François), Histoire du calcul économique en France, Paris, Économica, 1987, 304 p.

Faure (Alain), « Petit atelier et modernisation économique : la production en miettes au xixe siècle », Histoire, économie et société, 1986, p. 531-557.

Felkay (Nicole), « Les libraires de l’époque romantique », Revue française d’histoire du livre, tome V, 1975, p. 32-43.

Fontanon (Claudine) et Grelon (André), Les professeurs du CNAM, Dictionnaire biographique, 1794-1955, Paris, INRP, 1994, 2 vol., 752 p. + 688 p.

Fox (Robert), Education, technology and industrial performance in Europe, c. 7550-1939, Cambridge, Cambridge University press, Paris, Éd. de la Maison des sciences de l’homme, 1993, XIII-302 p.

Garrigues (Jean), La République des hommes d’affaire, 1870-1900, Paris, Aubier, 1997, 432 p.

Gazier (Bernard), La crise de 1929, 3e éd., Paris, PUF, 1989, 128 p. (Que sais-je ? ; 2126).

Girard (Louis), La politique des travaux publics du Second Empire, Paris, A. Colin, 1952, 426 p.

Grand dictionnaire universel du xixe siècle, Paris, Larousse, 1876-1890, 15 vol. et deux suppl.

Gueslin (André), l’économie ouverte 1948-1990, Paris, La Découverte, 1989, 128 p.

Guillaume (Pierre), Histoire sociale de la France au xxe siècle, Paris, Masson, 1993, 242 p.

Habermas (Jürgen), La Technique et la science comme idéologie, Paris, Gallimard 1973, 211 p.

Halévy (Daniel), La fin des notables, Paris, Grasset, 1937, 280 p.

HAlévy (Daniel), La République des ducs, Paris, Grasset, 1937, 382 p.

Jardin (A.) et Tudesq (A.-J.), La France des Notables, 1815-1848, Paris, Seuil, 1973, 2 vol., 258 p. et 256 p.

Jolly (Jean), Dictionnaire des parlementaires français. Notices biographiques sur les ministres, députés et sénateurs français de 1889 à 1940, Paris, PUF, 1960-1977, 10 vol.

Kuisel (Richard F), Le capitalisme et l’État en France. Modernisation et dirigisme au xxe siècle, Paris, Gallimard 1984, 480 p.

Laboulaye (Charles), Dictionnaire des arts et manufactures et de l’agriculture, 5e éd., Paris, Guillaumin, 1885, 4 vol.

Langrod (Georges), « Trois tentatives d’introduction de la science politique dans l’Université française au cours du xixe siècle », Revue internationale d’histoire politique et constitutionnelle, Paris, PUF, 1957, p. 24-37.

Le Goff (Jacques), Du silence à la parole. Droit du travail, société, État (1830-1989), Quimper, Calligrammes, 1989, 394 p.

Leclercq (Yves), Le réseau impossible : la résistance au système des grandes compagnies ferroviaires et la politique économique en France, Paris, Droz, 1987 ; 287 p. (Collection de Droit, d’économie, de sciences politiques, de sociologie et d’anthropologie ; 154).

Lequin (Yves) (sous la dir. de), Histoire des Français, xixe-xxe siècle, Paris : A. Colin, 1983, 3 vol.

Lévy-Leboyer (Maurice) et Bourguignon (François), l’économie française au xixe siècle : analyse macro-économique, Paris, Économica, 1985, III-362 p.

Lévy-Leboyer (Maurice), Les banques européennes et l’industrialisation dans la première moitié du xixe siècle, Paris, PUF, 1964.

Lhomme (Jean), « Le pouvoir d’achat de l’ouvrier français au cours d’un siècle : 1840-1940 », Le Mouvement social, 1968, p. 41-69.

Luciani (Jean) (sous la dir. de), Histoire de l’Office du travail (1890-1914), Paris, Syros, 1992, 432 p.

Margairaz (Michel), l’État, les finances et l’économie, histoire d’une conversion 1932-1952, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 1991, 2 vol., 1458 p.

Masson (A.), « l’opinion française et les problèmes coloniaux à la fin du Second Empire », Revue française d’histoire d’outre-mer, 1962, n° 49, p. 366-437.

Mayeur (Jean-Marie), La vie politique sous la Troisième République, 1870-1940, Paris, Seuil, 1984, 446 p.

Merle (Marcel), l’anticolonialisme européen de Las Cases à K. Marx : textes choisis, Paris, A. Colin, 1969, 399 p.

Moreau (Émile), Souvenirs d’un gouverneur de la Banque de France : histoire de la stabilisation du franc, préf. de Jacques Rueff, Paris, éd. Genin, 1954, 626 p.

Mottez (Bernard), Systèmes de salaires et politiques patronales. Essai sur l’évolution des pratiques et des idéologies patronales, Paris, CNRS, 1966, 266 p.

Moutet (Aimée), Les logiques de l’entreprise : la rationalisation dans l’industrie française de l’entre-deux-guerres, Paris, École des hautes études en sciences sociales, 1997, 495 p.

Noiriel (Gérard), Les ouvriers dans la société française, xixe-xxe siècle, Paris, Seuil, 1986, 322 p.

Nouschi (Marc), « Georges Boris, analyste de la crise économique », Le Mouvement social, avril 1981, n° 115, p. 51-75.

Ory (Pascal) et Sirtnelli (Jean-François), Les Intellectuels en France, de l’affaire Dreyfus à nos jours, Paris, A. Colin, 1986, 263 p.

Picon (Antoine), l’invention de l’ingénieur moderne : l’École des ponts et chaussées, 1747-1851, Paris, Presses de l’École nationale des ponts et chaussées, 1992, 767 p.

Plessis (Alain), La Banque de France et ses 250 actionnaires sous le Second Empire, Genève, Droz, 1982, 294 p.

Plessis (Alain), La politique de la Banque de France de 1851 à 1870, Genève, Droz, 1985, 354 p.

Prost (Antoine), Petite histoire de la France au xxe siècle, 2e éd., Paris, A. Colin, 1979, 124 p.

Redlich (Fritz), « The Origin of the concepts of Entrepreneur, and creative Entrepreneur », Explorations Entrepreneurial History, I, 1949, p. 1-7.

Robert (André), Bourloton (Émile) et Cougny (Georges), Dictionnaire des parlementaires français, 1789-1889, Paris, Bourloton, 1891.

Rosenvallon (Pierre), Le moment Guizot, Paris, Gallimard 1985, 422 p.

Rougerie (Jacques), « Remarques sur l’histoire des salaires à Paris au xixe siècle », Le Mouvement social, n° 63, 1968, p. 71-108.

Roy (René), « Notice sur la vie et les travaux de Henry Truchy », Institut de France, Académie des sciences morales et politiques, 1954, p. 1-11.

Salais (Robert) et Baverez (Nicolas), l’invention du chômage, Paris, PUF, 1986, 272 p.

Sauvy (Alfred), Histoire économique de la France entre les deux guerres, Paris, Fayard, 1966-1975, 5 vol.

Schnerb (Madeleine) et BourdiN (Jacques), Libre-échange et protectionnisme, 3e éd. mise à jour, Paris, PUF, 1970, 128 p. (Que sais-je ? ; 1032).

Thépot (André), Les ingénieurs des mines du xixe siècle : histoire d’un corps technique d’État, tome I, Paris, ESKA, 1998, XI-511 p.

Tinbergen (Jan), L’économétrie, Paris, A. Colin, 1954, 254 p.

Topalov (Christian) (sous la dir. de), Laboratoires du nouveau siècle : la nébuleuse réformatrice et ses réseaux en France, 1880-1914, Paris, Éd. de l’École des hautes études en sciences sociales, 1999.

Trénard (Louis), Salvandy et son temps 1795-1856, Paris, M. Giard, 1968, 944 p.

Valynseele (Joseph), Les Say et leurs alliances : l’étonnante aventure d’une famille cévenole, Paris, chez l’auteur, 1971, 392 p.

Vapereau (Gustave), Dictionnaire universel des contemporains, Paris, Hachette, 1858, tome I, A-H, tome II, I-Z.

Verley (Patrick), l’industrialisation 1830-1914, Paris, La Découverte, 1989, 128 p.

Vilar (Pierre), La Catalogne dans l’Espagne moderne, Paris, Le sycomore ; EHESS, 1982, 3 vol., 718 p. + 586 p. + 570 p.

Villermé (Louis-René), Tableau de l’état physique et moral des ouvriers : employés dans les manufactures de coton, de laine et de soie, [1840], Paris, E.D.I., 1989, 670 p.

Walras (Léon), Mélanges d’économie politique et social, Paris, Économica, 1987, 576 p.

Weber (Eugen), La fin des terroirs, la modernisation de la France rurale 1870-1914, Paris, Fayard, 1983, 839 p.

Woronoff (Denis), Histoire de l’industrie en France du xvie siècle à nos jours, Paris, Seuil, 1994, 672 p.

Wright (Vincent), « La réorganisation du Conseil d’État en 1852 », International Review of Social History, vol. XIV, 1969, p. 262-266.

B. PENSÉE ÉCONOMIQUE

Affichard (Joëlle) (sous la dir. de), Pour une histoire de la statistique, Paris, Économica, 1977, 596 p. et 972 p. Voir notamment MÉNARD (Claude), « Trois formes de résistances aux statistiques », tome I, p. 417-430.

Aumercier (Gisèle), Paul Leroy-Beaulieu, observateur de la réalité française et de la société française : l’économiste français, 1873-1892, Doctorat 3e cycle ancien régime (dir. Jean Caron), 1979, Paris IV

Barrère (Alain) (sous la dir. de), Keynes aujourd’hui : théories et politiques, Paris, Économica ; CNRS, 1985, 610 p.

Barrère (Alain), Histoire de la pensée économique et analyse contemporaine, Paris, Montchretien, 1973, 1202 p.

Beaud (Michel) et Dostalert (Gilles), La pensée économique depuis Keynes. Historique et dictionnaire des principaux auteurs, Paris, Seuil, 1993, 600 p.

Bechaux (Auguste), Les écoles économiques françaises au xxe siècle, Paris, A. Rousseau, 1902, 152 p.

Bodin (Charles), « Essai d’une conception et d’un ordonnancement scientifique de l’économie politique », Revue d’économie politique, 1920, p. 242-267.

Bodin (Charles), La doctrine sociale de l’Église et la science économique, Paris, Spes, 1938, 134 p.

Bourcier de Carbon (Luc), Essai sur l’histoire de la pensée et des doctrines économiques, Paris, Domat Montchretien, 1971, 3 vol., 428 p. + 536 p. + 764 p.

Bousquet (Georges-Henri), Clément Colson, textes choisis, Paris, Dalloz, 1960, 354 p. (Coll. des Grands économistes).

Bousquet (Georges-Henri), Essai sur l’évolution de la pensée économique, Paris, M. Giard 1927, 310 p.

Breton (Yves) et Lutfalla (Michel) (sous la dir. de), l’économie politique en France au xixe siècle, Paris, Économica, 1991, 670 p.

Breton (Yves), « l’économie politique et les mathématiques en France 1800-1940 », Histoire et Mesure, 1992, VII, p. 25-52.

Breton (Yves), « Les économistes libéraux français et l’emploi des mathématiques en économie politique 1800-1914 » Economie et société, Œconomia, série PE, mars 1986, p. 25-63.

Brochier (Hubert), « Fondements idéologiques et visée scientifique en économie », Œconomica, n° 10, octobre 1988, série PE, p. 169-188.

X-Crise (Centre Polytechnicien d’Études Économiques), De la récurrence des crises économiques : son cinquantenaire 1931-1981, Paris, Économica, 1982, 300 p. Recueil d’articles. Voir notamment l’article de Coutrot (Jean), « Les fluctuations économiques à longue période et la crise mondiale », p. 134 et suiv.

Charbit (Yves), « l’institution statistique, l’économie politique et la démographie, pour une approche épistémologique », Les problèmes de l’institutionnalisation de l’économie politique en France au xixe siècle, numéro spécial de Œconomia, série PE, n° 6, 1986, p. 143-149.

Coquelin (Charles) et Guillaumin (Gilbert-Urbain), Dictionnaire de l’économie politique, contenant les principes de la science, 3e éd., Paris, Guilllaumin, 1864, 972 p. + 896 p.

Damamme (Dominique), « l’économie politique sous le Consulat et l’empire, misère de l’économie, science de richesse », Les problèmes de l’institutionnalisation en France au xixe siècle, numéro spécial de la revue Économies et Sociétés, série PE, n° 6, 1986, p. 49-62.

Deleplace (Gilles) et Maurisson (Patrick), l’hétérodoxie dans la pensée économique, Paris, Anthropos, 1985, 464 p. (Cahiers d’économie politique).

Denis (Henri), Histoire de la pensée économique, Paris, PUE 1966, 790 p.

Desaunay (Guy), Contribution à l’étude des idéologies économiques d’un groupe de polytechniciens durant la grande crise économique 1931-1939, Thèse de sociologie (dir. Raymond Aron), 1965.

Desroche (Henri), Charles Gide : 1847-1932. Trois étapes d’une créativité, coopérative, sociale, universitaire, Paris, Coopérative d’information et d’édition mutualiste, 1982, 196 p. (Coll. Patrimoine). Contient des textes de Gide.

Divisia (François), « Économique rationnelle de M. Guillaume », Revue d’économie politique, 1938, p. 187-193.

Domarchi (Jean), La pensée économique de John-Maynard Keynes et son influence en Angleterre, Thèse pour le doctorat, Université de Paris, Faculté de droit, 1943.

Dumez (Hervé), l’économiste, la science et le pouvoir : le cas Walras, Paris, PUF, 1985, 272 p. Mise au point sur les conditions du refus de Walras dans l’enseignement français.

Duranton (Henri), Barreau (Henri) (sous la dir. de), Les sciences en Alsace, /535-1988, Strasbourg, Oberlin, 1989. Voir notamment Dos Santos Ferreira (Rodolphe) et Ege (Ragip), « Les sciences économiques entre l’histoire et les mathématiques, l’épisode wilhelmien », p. 303-330.

Frobert (Ludovic), Essai sur l’économie de l’homme raisonnable, Thèse d’économie (dir. Pr. Dockès), Lyon, Centre Walras, 1994.

Gillard (Lucien) et Rosier (Michel) (sous la dir. de), François Simiand 1873-1935, sociologie, histoire, économie, Paris, Éd. des archives contemporaines, 1996, 342 p. Voir notamment l’article de Gillard (Lucien), « F. Simiand aujourd’hui : point de vue d’économiste ».

Gonnard (René), Histoire des doctrines économiques depuis les physiocrates, 5e éd., Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, 1947, 508 p.

Hebert (Robert F.), « Émile Cheysson and the birth of econometrics », Les Problèmes de l’institutionnalisation en France au xixe siècle, numéro spécial de Économies et sociétés, série PE, n° 6, 1986, p. 203-222.

Hecht (Jacqueline), « Un exemple de multidisciplinarité : Alexandre Vandermonde, 1735-1796 », Population, juillet-août 1877, n° 4, p. 641-675.

Hincker (François), « Y eut-il une pensée économique de la Montagne ? », La pensée économique pendant la Révolution française, Colloque de Vizille, septembre 1989, Paris, PUG, 1989, p. 211-224.

James (Émile), Histoire sommaire de la pensée économique, 4e éd. revue et commentée, Paris, Montchrétien, 1969, 452 p.

Jeanneney (Jean-Marcel), « l’œuvre scientifique de quelques économistes étrangers : Keynes », Revue d’économie politique, 1936, p. 358-392.

Kadish (Alon), Tribe (Keith) éd., The Market for politicai economy, London ; New-York, Routledge, 1993, 256 p.

Kalaora (Bernard) et Savoye (Antoine), Les inventeurs oubliés. Le Play et ses continuateurs aux origines des sciences sociales, préf. de Michel Marié, Seyssel, Champ Vallon, 1989, 293 p.

Kang (Zheng), Lieu de savoir social : la Société de statistique de Paris au xix (1860-1910), Nouveau doctorat (dir. F. Furet), EHESS, 1989.

Le Van-Lemesle (Lucette), « Antonelli, un professeur aux origines des assurances sociales », dans Gueslin (A.) et Guillaume (P.), De la charité médiévale à la sécurité sociale, Paris, Éditions ouvrières, 1992, p. 287-299.

Le Van-Lemesle (Lucette), « Guillaumin, éditeur d’économie politique », Revue d’économie politique, n° 2, 1985, p. 134-149.

Le Van-Lemesle (Lucette), « Innovations et institutions : le Conservatoire des arts et métiers et la Faculté de droit de Paris », Économies et sociétés, série PE, mai 1985, p. 106-119.

Le Van-Lemesle (Lucette), « La promotion de l’économie politique en France, » Revue d’histoire moderne et contemporaine, juin 1980, p. 270-294.

Lutfalla (Michel), « Aux origines du libéralisme économique en France : le Journal des économistes », Revue économique et sociale, 1972, p. 494-517.

Marchal (André), Méthode scientifique et science économique, Paris, Génin, 1952-1955, 2 vol., 279 p. + 315 p.

Marjolin (Robert), « Charles Rist : le directeur de l’Institut scientifique de recherches économiques et sociales », n° spécial de la Revue d’économie politique, 1956, p. 913-922.

Marx (Karl), Théories sur la plus-value, Paris, Éditions sociales, 1974, 512 p.

Ménard (Claude), La formation d’une rationalité économique : A. A. Cournot, Paris, Flammarion, 1978, 332 p.

Perrot (Jean-Claude), « Les dictionnaires de commerce au xviiie siècle », Revue d’histoire moderne et contemporaine, janvier-mars 1981, p. 36-67.

Perrot (Jean-Claude), Une histoire intellectuelle de l’économie politique, xviie-xviiie siècle, Paris, Éd. de l’École des hautes études en sciences sociales, 1992, 496 p.

Perroux (François), La pensée économique de Joseph Schumpeter. Les dynamiques du capitalisme, Genève, Droz, 1965, 254 p.

Perroux (François), « Pérégrinations d’un économiste », Économie appliquée, 1980, p. 197-202.

Pirou (Gaétan), l’utilité marginale de C. Menger à J.-B. Clark, Conférences faites à l’École pratique des hautes études en 1931-1932, 3e éd., Paris, Montchrétien, 1945, 326 p.

Pirou (Gaétan), La crise du capitalisme. Capitalisme et économie dirigée. Néo-socialisme et capitalisme. Capitalisme et nationalisme. L’avenir du capitalisme, Paris, Libr. du recueil Sirey, 1934, 139 p.

Pirou (Gaétan), « La méthode et l’ordonnancement de la science économique chez les économistes français contemporains », Revue d’économie politique, octobre-décembre 1928, p. 1485-1500.

Pirou (Gaétan), Les doctrines économiques en France depuis 1870, Paris, A. Colin, 1934, 220 p.

Pirou (Gaétan), Néo-libéralisme, néo-corporatisme et néo-socialisme, Paris, Gallimard, 1939, 219 p.

Pirou (Gaétan), Proudhonisme et syndicalisme révolutionnaire, Paris, A. Rousseau, 1910, 422 p.

Romoeuf (Jean) (sous la dir. de), Dictionnaire des sciences économiques, Paris, PUF, 1956-1958, 2 vol., 651 p.

Say (Léon) et Chailley (Joseph) Nouveau dictionnaire d’économie politique, Paris, Guillaumin, 1891-1900, 3 vol., 1448 p. + 1345 p. + sup. 272 p.

Schumpeter (Joseph), History of economic analysis, London, G. Allen and Unwin, 1955, XXVI-1260 p. Ouvrage essentiel pour la compréhension du sujet.

Schumpeter (Joseph), Capitalisme socialisme et démocratie, 2e éd., Paris, Payot, 1946, 434 p.

Schumpeter (Joseph), Esquisse d’une histoire de la science économique des origines au début du xxe siècle, traduit par G.-H. Bousquet, Paris, Dalloz, 1962, 222 p.

Servet (Jean-Michel) (sous la dir. de), Idées économiques sous la Révolution, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1989, 488 p. Voir notamment l’article de VIanes (André), « La pensée économique face au premier centenaire », p. 427-452.

Villey (Daniel) et Nème (Colette), Petite histoire des grandes doctrines, 3e éd. revue et augmentée, Paris, Genin, 1977, 420 p.

Villey (Daniel), Petite histoire des grandes doctrines économiques, Paris, PUF, 1944, 230 p.

Vinokur (Annie), « Political economy between faith and works : le saint-simonisme et le cas de Michel Chevalier », Les problèmes de l’institutionnalisation en France au xixe siècle, numéro spécial de Économies et sociétés, série PE, n° 6, 1986, p. 175-202.

Walch (Jean), Michel Chevalier, économiste saint-simonien (1806-1879), Paris, Vrin, 1975, 527 p. (Bibliothèque d’histoire de la philosophie).

Wolff (Jacques), Les grandes œuvres économiques, Paris, Cujas, 1976-1982, 3 vol.

Zylberberg (André), l’économie mathématique en France 1870-1914, Paris, Économica, 1990, 167 p. Texte remanié de sa thèse de sciences économique, Paris I, 1987.

C. OUVRAGES D’HISTOIRE DE L’ENSEIGNEMENT

Artz (Frederich B.), The development of technical education in France, 1500-1850, Cambridge, M.I.T. Press, 1966, 276 p.

Augello (M.), Bianchini (M.), Gioli (G.), Roggi (P.), Le cattedre di economia politica in Italia, la diffusione di una disciplina sospetta, 1750-1900, Milano, Franco Angeli, 1988, 416 p.

Barber (William J.) éd., Breaking the academic Mould, (economists and american higher learning in the nineteenth century), Middletown, Wesleyan University Press, 1988, 470 p.

Belhoste (Bruno), Dahan-Dalmedico (A.) et Picon (Antoine), La formation polytechnicienne : 1794-1994, Paris, Dunod, 1994, VIII-469 p.

Bellom (Maurice), l’enseignement économique et social dans les écoles techniques à l’étranger et en France, Paris, Larose et Ténin, 1908, 509 p.

Berthelot (Marcellin), « Notice sur les origines et sur l’histoire de la Société philomatique », Journal des savants, août 1880, p. II-XVII.

Blondel (Georges), l’éducation économique du peuple allemand, Paris, Larose et Ténin, 1908, 136 p.

Bonnecase (Julien), l’école de l’exégèse en droit civil, Paris, Boccard, 1924, 284 p.

Bonnecase (Julien), La pensée juridique française de 1804 à l’heure présente : ses variations et ses traits essentiels, Bordeaux, Delmas, 1933, 2 vol.

Bonnecase (Julien), La ‘Thémis’(1819-1831) : son fondateur Athanase Jourdan, 2e éd., Paris, Sirey, 1914, X-384 p. (La Science du droit en France au début du xxe siècle).

Bourdieu (Pierre), Ce que parler veut dire. L’économie des échanges linguistiques, Paris, Fayard, 1982, 246 p.

Bourdieu (Pierre), Homo academicus, Paris, éd. de Minuit, 1984, 302 p.

Bourdieu (Pierre), La noblesse d’État. Grandes écoles et esprit de corps, Paris, éd. de Minuit, 1989, 570 p.

Bruno (G.), Le Tour de France de deux enfants : Devoir et Patrie, livre de lecture courante, Cours Moyen, Paris, E. Belin, 1re éd., 1877. Dernière réimpr., Paris, Belin, 1992, 322 p.

Cnam, Cent cinquante ans de haut enseignement technique au Conservatoire des arts et métiers, Paris, Presses du Palais-Royal, 1970.

Charle (Christophe) et Ferre (Régine) (sous la dir. de), Le personnel de l’enseignement supérieur en France aux xixe et xxe siècles, Actes du colloque, Paris, Éd. du CNRS, 1985, 283 p.

Charle (Christophe), La République des universitaires, 1870-1940, Paris, Seuil, 1994, 506 p. (Univers historique). Ce livre contient une bonne partie de la bibliographie récente en matière d’histoire de l’enseignement supérieur.

Damamme (Dominique), l’histoire des sciences morales et politiques et leur enseignement des lumières au scientisme, thèse de doctorat d’État (dir. Maurice Duverger), Paris I, 1982.

Demier (Francis), « Avant-gardes économiques et diffusion de l’économie politique en France de 1815 à 1914 », Les problèmes de l’institutionnalisation en France au xixe siècle, numéro spécial de Économies et sociétés, série PE, n° 6, 1986, p. 102-142.

Demier (Francis), Adolphe Blanqui, un économiste libéral face à la Révolution industrielle (1794-1850), Doctorat 3e cycle ancien régime, 1979, Paris X, (dir. Philippe Vigier).

Dockès (Pierre) et al, Les traditions économiques françaises (1848-1939), Paris, Éd. du CNRS, 2000, 1000 p. Il nous faut ajouter toute l’activité du Centre Walras à Lyon en matière de pensée économique, en particulier L. Frobert, J.-P Potier, A. Tiran.

Etner (François), « l’enseignement économique dans les grandes écoles du xixe siècle en France », Les problèmes de l’institutionnalisation en France au xixe siècle, numéro spécial de Économies et sociétés, série PE, n° 6, 1986, p. 159-175.

Favre (Pierre), Naissances de la science politique en France, 1870-1914, Paris, Fayard 1989, 331 p. (Coll. L’espace du politique).

Flouzat (Denise), l’étudiant économiste, Paris, Cujas, 1962, 550 p.

Gatti-Montain (J.), Le système d’enseignement du droit en France, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1987, 312 p.

Gaudemet (Yves-Henri), Les juristes et la vie politique de la IIIe République, Paris, PUF, 1970, 120 p.

Hauser (Henri), l’enseignement des sciences sociales. État actuel de cet enseignement dans les divers pays du monde, Paris, Maresq, 1903, 468 p.

Jodelet (Denise), Les représentations sociales, Paris, PUF, 1989, 424 p.

Julia (Dominique), Les trois couleurs du tableau noir : la Révolution, Paris, Belin, 1981, 394 p.

Karady (Victor), « l’expansion universitaire et l’évolution des inégalités devant la carrière d’enseignant au début de la IIIe République », Revue française de sociologie, XIV, 4, 1973, p. 443-470.

Karady (Victor), « Les professeurs de la République. Le marché scolaire, les réformes universitaires et les transformations de la fonction professorale à la fin du xixe siècle », Actes de la Recherche en sciences sociales, n° 47-48, 1983, p. 90-112.

Lesourne (Jacques) (sous la dir. de), Les polytechniciens dans le siècle, 1894-1994, Paris, Dunod, 1994, 485 p.

Le Van-Lemesle (Lucette) « G. Pirou et l’économie dirigée », in Les facs sous Vichy, André Gueslin éd., Clermont-Ferrand, Presses de l’université de Clermont-Ferrand, 1995, p. 65-75.

Le Van-Lemesle (Lucette), « La faculté de droit de Paris et l’introduction de l’économie politique dans son enseignement », The making of Frenchmen, numéro spécial de Historical reflections, 7, 1980, p. 327-337 p.

Le Van-Lemesle (Lucette), « l’École libre des sciences politiques et l’enseignement de l’histoire contemporaine (1871-1883) », Cent ans d’enseignement de l’histoire, numéro spécial de la Revue d’histoire moderne et contemporaine, 1985, p. 155-165.

Logette (Aline), Histoire de la faculté de droit de Nancy (1768-1864-1914), Nancy, Publ. de l’Université de Nancy, 1964, 264 p.

Lutfalla (Michel), « Aux origines du libéralisme économique en France, le Journal des économistes, analyse de contenu de la première série, 1841-1853 », Revue d’histoire économique et sociale, n° 2, p. 494-517.

Maffre (Philippe), Les origines de l’enseignement commercial supérieur français au xixe, Thèse de doctorat (dir. Jean Bouvier), Paris I, 1984.

Mayeur (Françoise), Histoire générale de l’enseignement et de l’éducation en France, dirigée par L. H. Parias, tome III, De la révolution à l’école républicaine, Paris, G.-V Labat, 1981, 683 p.

Mazon (Brigitte), Aux origines de l’École des hautes études en sciences sociales : le rôle du mécenat américain : 1920-1960, Paris, Éd. du Cerf, 1988, 187 p.

Meuleau (Marc), H.E.C. 100 : 1881-1981 : histoire d’une grande école, Jouy-en-Josas, H.E.C, 1981, IX-190 p.

Motte (Olivier), La faculté de droit de Paris et le ministère de l’Instruction publique au xixe siècle, thèse de droit, Paris, 1973, 120 p.

Musiedlak (Didier), Université privée et formation de la classe dirigeante : l’exemple de l’université L. Bocconi de Milan (1902-1925), Rome, École française de Rome, 1990, 262 p.

Palmade « Le Journal des économistes et la pensée libérale sous le Second Empire », Bulletin de la Société d’Histoire moderne, 12e série, n° 22, 1962, p. 9-16.

Piobetta (Jean-Baptiste), Le baccalauréat, Paris, Baillère, 1937, 2 vol. 700 p.

Prost (Antoine), Éducation, société et politiques : une histoire de l’enseignement en France de 1945 à nos jours, Paris, Seuil, 1992, 226 p.

Prost (Antoine), Histoire de l’enseignement en France, 1800-1967, lK éd., Paris, A. Colin, 1968, 2e éd. mise à jour, 1970, 525 p.

Regaldo (Marc), Un milieu intellectuel, la Décade philosophique (1794-1807) : contribution à l’histoire des idées pendant la période révolutionnaire et impériale, Doctorat d’État (dir. Paul Vernière), Paris IV, 1976.

Renouard (Alfred), Histoire de l’école supérieure de commerce de Paris (1820-1920), 3e éd., Paris, Au siège de l’Association des anciens élèves de l’École, 1920, IV-606 p.

Sartorel (Valérie), La Société d’économie politique (1842-1870), mém. de maîtrise (dir. Francis Demier et Philippe Vigier), Nanterre, 1989.

Shinn (Terry), Savoir scientifique et pouvoir social : l’École polytechnique, 1794-1914, trad. du manuscrit anglais par Michelle De Launay, Paris, Presses de la fondation nationale des sciences politiques, 1980, 261 p.

Steiner (Philippe), « Jean-Baptiste Say et l’enseignement de l’économie », Économies et Sociétés, série PÈ, n° 6, 1986, p. 63-95.

Thuillier (Guy), L’ENA avant L’ENA, Paris, PUF, 1983, 294 p. (Histoires).

Tribe (Keith), Governing economy : The reformation of german economic discourse, 1750-1840, Cambridge, Cambridge University Press, 1988, 242 p.

Ventre-Denis (Madeleine), « La première tentative en France d’un enseignement de l’économie politique dans une faculté », Les problèmes de l’institutionnalisation en France au xixe siècle, numéro spécial de Économies et Sociétés, série PE, n° 6, 1986, p. 97-102.

Ventre-Denis (Madeleine), Les sciences sociales et la faculté de droit de Paris sous le Restauration : un texte précurseur, l’ordonnance du 24 mars 1819, Paris, Aux amateurs de livres, 1985, 129 p. (Collection des mélanges de la Bibliothèque de la Sorbonne ; 5).

Ventre-Denis (Madeleine), « Sciences sociales et universités au xixe siècle : une tentative de l’enseignement de l’économie politique à Paris sous la Restauration », Revue historique, tome CCLVI, n° 520, octobre-décembre 1976, p. 321-342.

Verger (Jacques) (sous la dir. de), Histoire des universités en France, Paris, Payot, 1986, 432 p. Voir en particulier la contribution de V. Karady, chap. 7 et 8.

Vincent (Gérard), Sciences « po », histoire d’une réussite, Paris, Orban, 1987, 420 p.

Waszek (Norbert) éd., Die institutionalisierung der National-Ekonomie an deutschen Universitäten, Zur Erinnerung an Klaus Hennings, (1937-1986), St Kaharinen, 1988, 385 p.

Weisz (George), The emergence of Modern Universities in France, 1863-1914, Princeton, University Press, 1983, 398 p.

Wright (Vincent), « l’École nationale d’administration de 1848-1849 : un échec révélateur », Revue historique, tome CCLV, n° 517, janvier-mars 1976, p. 21-42.

D. PRESSE

Nous avons dépouillé la Revue d’économie politique, le Journal des économistes, la Revue d’histoire des doctrines économiques et sociales, l’économiste français et la Revue internationale de l’enseignement. Les autres revues mentionnées, en particulier Econometrica et le Bulletin de X-Crise n’ont été utilisées que dans la mesure où elles posaient les problèmes de l’histoire de l’enseignement.

Journal des économistes.

Organe d’expression des libéraux purs.

Sous-Titre : Revue mensuelle de l’économie politique des questions agricoles, manufacturières et commerciales puis de la science économique et de la statistique.

Tables : 1841-1865 ; 1841-1891 ; 1854-1858 ; 1859-1863 ; 1864-1865 ; 1891-1898 ; 1899-1904.

Rédacteur en chef : en 1882, Joseph Garnier.

Dates : 1841-1939.

Revue d’économie politique.

Dates : 1887-...

Tables : 1887-1906.

Parution : mensuelle.

Fondateur : Charles Gide. Fondée contre la prédominance du groupe de pression libéral afin de permettre aux nouveaux professeurs d’économie des facultés de droit de pouvoir s’exprimer. Revue très ouverte aux influences étrangères et aux courants de pensées variés (Walras).

L’Économiste français.

Dates : 1873-juillet 1938. Absorbé par la Revue économique et financière.

Directeur : Paul Leroy-Beaulieu.

Parution : hebdomadaire.

Composition : trois parties : économie politique, commerce, finances.

Elle contient chaque semaine des articles de Leroy-Beaulieu, Alfred de Foville, A. de Feret-Pertuis et Arthur Mangin.

Revue d’histoire économique et sociale.

Anciennement Revue d’histoire des doctrines économiques et sociales. À l’abri de l’histoire, les auteurs introduisent les pensées économiques hétérodoxes.

Directeur : Auguste Deschamps.

Dates : 1907-1980.

Parution : mensuelle.

Collaborateurs : A. Dubois, E. Depitre, A. Schatz, H. Vouters.

La Gazette des tribunaux.

Dates : fondée en 1775, nouvelle série en 1825.

– Centre polytechnicien d’études économiques.

Revue de la société de pensée X-Crise. Les numéros de 1 à 6 ont paru sous le titre X-Crise.

Dates : novembre 1931-août 1939. Parution : irrégulière puis mensuelle.

Revue des deux mondes.

Fondateur : François Buloz.

Sous-Titre : Recueil de la politique, de l’administration et des mœurs.

Tables : 1831-1873 ; 1874-1885 ; 1886-1892 ; 1893-1900 ; 1901-1910 ; 1911-1920 ; 1921-1930.

Parution : bimensuel en 1882. Tirage : supérieur à 23 000.

Date : 1er numéro en juillet 1829.

L’Égalité.

Traite des questions politiques du point de vue du prolétariat et des sociétés ouvrières.

Sous-Titre : Journal républicain socialiste puis Organe collectiviste révolutionnaire puis Organe du Parti ouvrier.

Fondateur et directeur : Jules Guesde.

Collaborateurs : Gabriel Deville, Paul Lafargue, Émile Massard. Dates : novembre 1877-avril 1886. Parution : hebdomadaire.

Le libre-échange.

Journal fondé pour renforcer la campagne libre-échangiste de 1846.

Sous-Titre : Journal de l’Association pour la liberté des échanges puis Journal du travail agricole industriel et commercial.

Dates : novembre 1846-avril 1848.

Parution : irrégulière.

Revue critique de législation et de jurisprudence.

Fusion de la Revue critique de justice en matière civile et Revue de législation et de jurisprudence fondée par Wolowski.

Parution : mensuelle.

Dates : 1839-1854.

Fondateur : Wolowski.

Collaborateurs : Paul Pont, Faustin Hélie, Léon Aucoc, Charles Giraud et Anselme Batbie.

E. SÉLECTION D’OUVRAGES D’ÉPOQUE

Le sujet de cette recherche amène à utiliser des sources involontaires : l’activité d’enseignement étant par définition une activité publique, les cours en constituent la première source. Mais on a affaire à des enseignants de plusieurs types. Certains ne produisent que des petits manuels, d’autres publient la moindre de leurs notes et dans un flot de textes souvent répétitifs, il faut choisir soit les articles, soit les ouvrages plus représentatifs de leur activité d’enseignant. C’est ainsi que face à la production de Levasseur, dont la liste exhaustive est publiée dans la Revue économique internationale (1911, tome XXX, p. 396-418), nous n’avons retenu que sept ouvrages et trois articles méthodologiques.

Accarias (Calixte), Précis de droit romain, 2e éd., Paris, Cotillon, 1874-1881, 2 vol.

Aftalion (Albert), Cours de statistiques professé en 1927-1928 à la faculté de droit, recueilli et rédigé par Jean Lhomme et Jean Priou, Paris, PUF, 1928, 320 p.

Aftalion (Albert), « Essai d’une théorie des crises générales et périodiques : la réalité des crises de surproductions générales », Revue d’économie politique, octobre 1908, p. 696-706, février 1909, p. 81-117, mars 1909, p. 201-259.

Aftalion (Albert), l’œuvre économique de Sismondi, Paris, A. Pédone, 1899, 264 p. Thèse pour le doctorat.

Aftalion (Albert), La conciliation dans les conflits collectifs et les travaux de la section du Nord, Association nationale française pour la protection légale des travailleurs : rapport général, Paris, F. Alcan, 1907, 85 p. (Association nationale française pour la protection légale des travailleurs, 5e série ; 1).

Aftalion (Albert), Le développement de la fabrique et le travail à domicile dans les industries de l’habillement, Paris, Larose et Ténin, 1906, 313 p.

Aftalion (Albert), Les fondements du socialisme. Étude critique, Paris, M. Rivière, 1923, 310 p. (Bibliothèque générale d’économie politique).

Aftalion (Albert), « Les trois notions de productivité et les revenus », Revue d’économie politique, 1911, p. 145-184 et p. 345-369.

Aftalion (Albert), Monnaie, prix et changes : expériences récentes et théories, 1re éd., Paris, Libr. recueil Sirey, 1927, 353 p. 2e éd., 1935, 353 p., Nouvelle éd. remaniée et très augmentée, 1940, 567 p.

Ansiaux (Maurice), « Les caractères nouveaux du cycle actuel », Revue d’économie politique, 1931, p. 1553-1567.

Antonelli (Étienne), « La naissance de la Revue d’économie politique vue à travers la correspondance de Charles Gide et de Léon Walras », Revue d’économie politique, 1953, p. 826-856.

Antonelli (Étienne), De la résiliation du louage de travail, Paris, A. Rousseau, 1906, 136 p. Thèse pour le doctorat (sciences juridiques).

Antonelli (Étienne), La Russie bolcheviste. La doctrine, les hommes, la propriété, le régime industriel, politique intérieure et extérieure, Textes officiels, 10e éd., Paris, Grasset, 1919, 279 p.

Antonelli (Étienne), Les actions de travail dans les sociétés anonymes à participation ouvrière, préf. d’Aristide Briand Paris, Alcan, 1912, 192 p.

Antonelli (Étienne), « Un économiste de 1830 : Auguste Walras », Revue d’histoire des doctrines économiques et sociales, 4, Paris, M. Rivière, 1923, 23 p.

Batbie (Anselme), « La question des salaires et des grèves », Revue des deux mondes, juin 1867, p. 960-984.

Batbie (Anselme), Nouveau cours d’économie politique professé à la faculté de droit Paris, 1864-1865, Paris, Cotillon, 1866, 2 vol.

Baudin (Louis), « Notice sur la vie et les travaux de Louis Germain-Martin », Institut de France, Académie des sciences morales et politiques, 1952, p. 1-17.

Baudrillart (Henri), « De l’instruction au point de vue économique », Journal des économistes, décembre 1859, p. 321-354.

Baudrillart (Henri), Des rapports de la morale et de l’économie politique, cours professé au Collège de France, Paris, Guillaumin, 1860, XI-579 p.

Baudrillart (Henri), « Le manifeste impérial et la réforme douanière », Journal des économistes, février 1886, p. 160-167.

BaudrillarT (Henri), « Le nouvel enseignement de l’économie politique dans les Facultés de droit », Revue des deux mondes, mai 1885, p. 158-185.

Baudrillart (Henri), « Le premier cours d’économie politique en France (1795) : Vandermonde », Journal des économistes, décembre 1873, p. 378-386.

Baudrillart (Henri), Manuel d’économie politique, Paris, Guillaumin, 1857, VIII-496 p.

Beauregard (Paul-Victor), Essai sur la théorie du salaire, la main d’œuvre et son prix, Paris, L. Larose et Forcel, 1887, 414 p.

Berteaut (Sébastien), Marseille et les intérêts nationaux qui se rattachent à son port, Marseille, Imp. Barlatier-Feissat et Demonchy, 1845, 2 vol.

Blanqui (Adolphe), Histoire de l’économie politique en Europe depuis les anciens jusqu’à nos jours, suivie d’une bibliographie raisonnée des principaux ouvrages d’économie politique, Paris, Guillaumin, 1937, 480 p.

BlanquI (Adolphe), Voyage d’un jeune Français en Angleterre et en Écosse pendant l’automne de 1823, Paris, Dondey Dupré père et fils, 1824, XIX-396 p.

Block (Maurice), « L’enquête industrielle de 1860 », Journal des économistes, novembre 1861, p. 271-295.

Bodin (Charles), Principes de science économique : cours élémentaire d’économie simple, Paris, Sirey et Ténin, 1926, 625 p.

Boiteau (Paul), « Compte-rendu de l’ouvrage de P. Batbie », Journal des économistes, juillet 1868, p. 149-153.

Boiteau (Paul), État de la France en 1789, Paris, Perrotin, 1861, 535 p. 2e éd., Paris, Guillaumin, 1889, 580 p.

Boiteau (Paul), « Liquidation des grands travaux de Paris », Journal des économistes, mai 1869, p. 173-222.

Bompaire (François), Économie mathématique. Du principe de liberté économique dans l’œuvre de Cournot et dans celle de l’école de Lausanne (Walras, Pareto), Paris, Libr. du recueil Sirey, 1931, 745 p. Thèse pour le doctorat (sciences économiques, droit public).

Bompaire (François), « l’économie mathématique d’après l’œuvre comparée de ses représentants les plus typiques : A. Cournot, L. Walras, V Pareto », Revue d’économie politique, 1932, p. 1321-1346.

Bousquet (Georges-Henri), Institutes de science économique, Paris, M. Giard, 1930-1936, 3 vol. 268 p. + 215 p. + XV-383 p.

Brocard (Lucien), « Nouveaux fondements du protectionnisme industriel », Revue d’économie politique, 1933, p. 380-402.

BrocarD (Lucien), Principes d’économie nationale et internationale, Paris, Libr. du recueil Sirey, tome I, 1929, XV-503 p., tome II, 1929, 697 p., tome III, 1931, 543 p.

Brouilhet (Charles), Le conflit des doctrines dans l’économie politique contemporaine, Paris, Alcan et Guillaumin, 1910, 306 p.

Bye (Maurice), « Arthur Cecil Pigou », Revue d’économie politique, 1930, p. 98-116.

Capitant (Henri), Comment il faut faire sa thèse de doctorat en droit, 1re éd., Paris, Dalloz, 1926, 86 p., 2e éd., 1928, 87 p., 3e éd.

Capitant (Henri) et Julliot de la Morandière (Léon), La Thèse de doctorat en droit, Paris, Dalloz, 1935, 155 p., 4e éd., 1951, 184 p.

Cauwès (Paul-Louis), Cours d’économie politique, contenant avec l’exposé des principes l’analyse des questions de législation économique, Paris, Larose et Forcel, 1878, 4 vol., 700 p. + 708 p. + 682 p. + 672 p.

Cesana (Amédée de), « La réorganisation de l’administration communale et départementale », Journal des économistes, octobre 1848, p. 249-274.

Chailley-Bert (Joseph), « Compte-rendu du livre de P. Boiteau, État de la France en 1789 », Journal des économistes, avril 1889, p. 129-134.

Chemin-Dupontès (Léon), « Relations commerciales de la France avec les pays situés au-delà de Suez », Journal des économistes, septembre 1856, p. 425-432.

Chevalier (Michel), Cours d’économie politique fait au Collège de France, Paris, Capelle, tome I, 1855, 624 p., tome II, 1858, 636 p., tome III, 1866, 780 p.

Chevalier (Michel), Examen du système commercial connu sous le nom de système protecteur, Paris, Guillaumin, 1852, VIII-383 p.

Chevalier (Michel), Lettres sur l’Amérique du Nord, 3e éd., Paris, Gosselin, 1836, 2 vol.

Cheysson (Émile), La statistique géométrique : méthode pour la solution des problèmes commerciaux et industriels, Conférence faite au Congrès de l’enseignement technique industriel et commercial à Bordeaux le 24 septembre 1886, Paris, Publication du journal Le Génie civil, 1887, 36 p.

Clarck (John Bates), The distribution of wealth, a theory of wages, interest and profits, New-York, Macmillan, 1899, XXVIII-445 p.

Colson (Clément), Cours d’économie politique professé à l’École nationale des ponts et chaussées, Paris, Gauthier-Villars, 1901-1910, 6 vol., tome I, 556 p., tome II, 574 p., tome III, 516 p., tome IV, 608 p., tome V, 476 p., tome VI, 560 p.

Colson (Clément), Organisme économique et désordre social, Paris, Flammarion, 1918, 364 p. (Bibliothèque de philosophie scientifique).

Comte (Charles), Mélanges et correspondance d’économie politique, (avec une notice historique sur la vie et les ouvrages de J.-B. Say), Paris, Chamelot, 1833.

Courcelle-Seneuil (Jean-Gustave), « Bibliographie », Journal des économistes, mai 1878, p. 315-319.

Courcelle-Seneuil (Jean-Gustave), « De la nécessité d’enseigner l’économie politique dans les Facultés de Droit », Journal des économistes, juillet 1862, p. 5-18.

Courcelle-Seneuil (Jean-Gustave), « Étude sur le mandarinat français », Journal des économistes, décembre 1872, p. 325-347.

Courcelle-Seneuil (Jean-Gustave), « l’enseignement de l’économie politique dans les facultés de droit », Journal des économistes, mai 1877, p. 173-179.

Courcelle-Seneuil (Jean-Gustave), Les opérations de banque : traité théorique et pratique, Paris, Guillaumin, 1853, VIII-488 p.

Courcelle-Seneuil (Jean-Gustave), « Situation et perpectives de l’économie politique », Journal des économistes, septembre 1877, p. 313-329.

Courtois (Alphonse), « Notice sur la vie et les travaux de Michel Chevalier », Journal des économistes, mars 1889, p. 456-478.

Dejob (Charles), « De l’établissement connu sous le nom de Lycée et d’Athénée et de quelques établissements analogues », Revue internationale de l’enseignement, n° 7, juillet 1889, p. 4-38.

Dejob (Charles), l’instruction publique en France et en Italie au xixe siècle, Paris, A. Colin, 1894, XI-455 p.

Deschamps (Auguste), « Notice sur la vie et les travaux de Paul Beauregard », Institut de France, Académie des sciences morales et politiques, 1926, 39 p.

Despagnet (Franz-René), « La fonction sociale des facultés de droit », Revue internationale de l’enseignement, 1891, XXI, p. 533-560 et XXII, p. 24 et suiv.

Dessirier (Jean), « l’économie française devant la dévaluation monétaire : secteurs abrités et secteurs non abrités », Revue d’économie politique, 1936, p. 1527-1584.

Divisia (François), « C. Colson, 1853-1939 », Bulletin de la société amicale de secours des anciens élèves de l’École polytechnique, n° 48, août 1939.

Divisia (François), Cours d’économie politique appliquée et finances, 1934-1935, [s. 1] : [s.n.], [1935], in-fol. polytypé, 246 p.

Divisia (François), De la méthode dans les sciences expérimentales, Paris, Dunod, 1936, 125 p.

Divisia (François), « Économie et statistique, à propos d’un livre récent », Revue d’économie politique, 1932, p. 1457-1495.

Divisia (François), Économique rationnelle, Paris, éd. Douin, 1928, 212 p. (Bibliothèque de mathématiques appliquées).

Divisia (François), Exposés d’économique, Paris, Dunod 1950-1951, 3 vol., tome I, L’apport des ingénieurs français à la science économique.

Divisia (François), « l’éternelle question des crises », Journal des économistes, juin 1931, p. 350-364.

Divisia (François), « l’indice monétaire et la théorie de la monnaie », Revue d’économie politique, Paris, Sirey, 1926, p. 1-111.

Divisia (François), « Travaux et méthodes de la Société d’économétrie », in X-Crise (Centre Polytechnicien d’Études Économiques), De la récurrence des crises économiques : son cinquantenaire 1931-1981, Paris, Économica, 1982, p. 201-208.

Donnat (Léon), La politique expérimentale, 1re éd., Paris, C. Reinwald 1885, VIII-496 p. (Bibliothèque des sciences contemporaines ; XII).

Dunoyer (Charles), « De la liberté de l’enseignement, » Journal des économistes, décembre 1844, p. 101-127.

Dunoyer (Charles), De la liberté du travail, ou Simple exposé des conditions dans lesquelles les forces humaines s’exercent avec le plus de puissance, Paris, Guillaumin, 1845, 3 vol.

Duruy (Victor), Notes et souvenirs (1811-1894), Paris, Hachette, 1901, 2 vol., 2e éd., 1902, 2 vol.

Duval (Jules), l’Algérie et les colonies françaises, Paris, Guillaumin, 1877, XXX-354 p.

Duval (Jules), « Les fonctions économiques de l’État », Journal des économistes, mars 1868.

Faguet (Émile), Politiques et moralistes du xixe siècle, Paris, Lecène, Oudin et Cie, 1891-1900, 3 vol.

Fahlbeck (M. de), « Compte rendu de la 8e session de l’Institut international de statistique, séance du 1re octobre 1907 », Bulletin de l’Institut international statistique, tome XIII, 1907, p. 184-188.

Faure (Fernand), A. de Foville, Paris, Sirey, 1914, 107 p.

Faure (Fernand), Eléments de statistique, résumé du cours fait à la faculté de droit de Paris, (1904-1905), Paris, Larose et Thénin, 1906, VII-135 p.

Faure (Fernand), « La statistique dans les facultés de droit », Revue internationale de l’enseignement, octobre 1891, p. 265-277 et novembre 1891, p. 378-388.

Fontenay (Roger de), « Compte rendu du traité théorique et pratique sur les banques de Courcelle Seneuil », Journal des économistes, mars 1861.

Fonteyraud (Alcide de), « La vérité sur l’économie politique », Journal des économistes, août 1848, p. 1-15.

Foubert (Auguste), l’enseignement commercial supérieur en France et à l’étranger, Paris, Sageot, 1922, 339 p. Thèse pour le doctorat en droit.

Fourcy (A.), Histoire de l’École polytechnique, Paris, chez l’auteur, 1828, VIII-516 p.

Fourniere (Eugène), l’idéalisme social, Paris, F. Alcan, 1898, IV-310 p., 2e éd., 1908.

Foville (Alfred de), Études économiques et statistiques sur la propriété foncière : le morcellement, Paris, Guillaumin, 1885, 283 p.

Foville (Alfred de), « Notice sur la vie et les travaux d’Aldophe Vuitry (1813-1885) », Institut de France, Académie des sciences morales et politiques., Paris, Firmin Didot, 1912, 22 p.

Foville (Alfred de), La France économique, statistiques raisonnées et comparatives année 1887, Paris, A. Colin, 1887-1890, 2 vol.

Foville (Alfred de), La monnaie, Paris, Lecoffre, 1906, 3 vol.

Foville (Alfred de), La transformation des moyens de transports, Paris, Guillaumin, 1880, XXIII-460 p.

Franck (Louis R.), « Les codes Roosevelt et les résultats de la NIRA », Revue d’économiepolitique, 1936, p. 1689-1719.

Franqueville (Charles), « Notice sur M. A. Batbie », Institut de France, Académie des sciences morales et politiques, lue dans les séances du 17 et 24 novembre 1888, Paris, A. Picard 1888, 23 p.

Frisch (Ragnar), « Pour mesurer l’utilité marginale, méthodes nouvelles », Revue d’économie politique, 1932, p. 1-28.

Fromont (Pierre), « C. Bodin», Revue d’économie politique, décembre 1939, p. 1612-1617.

Fustel de Coulanges (Numa-Denis), La Cité antique : étude sur le culte, le droit, les institutions de la Grèce et de Rome, 2e éd., Paris, Hachette, [ca. 1885], 523 p.

Garnier (Joseph), « Chronique économique », Journal des économistes, décembre 1967, p. 457 et suiv. et décembre 1866, p. 337-347.

Garnier (Joseph), « De l’Institut, et principalement de la section d’économie politique», Annuaire de l’Économie politique et de la statistique, Paris, Guillaumin, 1844, p. 37-55.

Garnier (Joseph), « l’enseignement de l’économie politique à l’Université », Journal des économistes, décembre 1866, p. 337-347.

Garnier (Joseph), Traité d’économie politique sociale ou industrielle : exposé didactique des principes et des applications de cette science et de l’organisation économique de la société, T éd., Paris, Garnier frères, 1873, XVI-784 p.

Germain-Martin (Louis), La Côte-d’Or : étude d’économie rurale, Paris, Rousseau, 1909, 572 p.

Germain-Martin (Louis), « La monnaie dirigée », Journal des économistes, décembre 1927, p. 263-285.

Germain-Martin (Louis), « Marcel Marion », Institut, Académie des sciences morales et politiques, décembre 1940, p. 1-9.

Gibrat (René), Les inégalités économiques, applications aux différences des richesses, à la concentration des entreprises aux problèmes des villes, aux statistiques des familles de la loi de l’effet proportionnel, Paris, Sirey, 1931, 296 p. Thèse pour le doctorat de droit.

Gide (Charles) et Rist (Charles), Histoire des doctrines économiques depuis les physiocrates jusqu’à nos jours, 1re éd., Paris, Larose et Ténin, 1909, 766 p., 7e éd. de 1909 à 1947.

Gide (Charles), « Alfred Jourdan », Revue d’économie politique, octobre 1891, p. 767-770.

Gide (Charles), « Comment est née la Revue d’économie politique », Revue d’économie politique, 1931, p. 1347-1357.

Gide (Charles), Cours d’économie politique, Paris, Sirey et Thénin, 1909, VII-796 p.

Gide (Charles), « L’actionnariat ouvrier», Revue d’économie politique, 1910, p. 1-23.

Gide (Charles), L’École de Nîmes, édition du centenaire, Paris, PUF, 1947, 284 p.

Gide (Charles), Principes d’économie politique, Paris, Larose et Forcel, 1884, 588 p.

Gide (Charles), « The Economic schools and the teaching of politicai economy in France», Politicai science quarterly, n° 5, décembre 1890, p. 603-635.

Gonnard (René), Histoire des doctrines économiques depuis les physiocrates, nouvelle éd., Paris, Libr. Valois, 1930, VII-711 p.

Gonnard (René), l’assurance sociale contre la vieillesse et l’invalidité en France : étude de législation industrielle, Paris, A. Fontemoing, 1898, 16 p.

Griffiths (David-Albert), Jean Reynaud : encyclopédiste de l’époque romantique d’après sa correspondance inédite, Paris, M. Rivière, 1965, 484 p.

Guesde (Jules), Le collectivisme au Collège de France, Paris, H. Oriol, 1883, 32 p. Paru dans l’Égalité, n° 2, 3e série, le 18 décembre 1881, sous le titre « Leçons à un professeur ».

Guillaume (Georges) et (Édouard), « Controverses au sujet d’une nouvelle économique rationnelle », Revue d’économie politique, 1938, p. 1220-1223.

Guizot (François), « Lettre au Roi », Moniteur universel, 17 octobre 1832.

Gurvitch (Georges), Notions et système du droit social, histoire doctrinale depuis le xviie jusqu’à la fin du xixe siècle, Paris, Libr. du recueil Sirey, 1931, 710 p. Thèse principale pour le doctorat de lettres.

Guyot (Yves), « M. G. de Molinari », Journal des économistes, février 1912, p. 177-196.

Hicks (J. R.), « Review of F. Simiand », Economic Journal, 1932, p. 451-454.

Hornbostel (Henri), « A la recherche d’Albert Aftalion 1874-1856 », Revue d’économie politique, novembre-décembre 1957, p. 789-802.

Huber (Michel), « l’organisation de la statistique en France », Revue internationale des sciences administratives, n° 3, 1931, p. 381-412.

Jaffé (William), Correspondance of Léon Walras and related papers, 1898-1909, Amsterdam, Royal Netherlands Academy of Sciences and Letters, 1965, 3 vol.

Jourdan (Alfred), Cours analytique d’économie politique, Paris, A. Rousseau, 1882, X-818 p.

Jourdan (Alfred), « De l’enseignement de l’économie politique », Revue d’économie politique, 1887, p. 3-31.

Jourdan (Alfred), Des rapports entre le droit et l’économie politique ou Philosophie comparée du droit et de l’économie politique, Paris, A. Rousseau, 1885, 294 p.

Jourdan (Alfred), Du rôle de l’État dans l’ordre économique, ou Économie politique et socialisme, Paris, A. Rousseau, 1882, XVI-419 p.

Jourdan (Alfred), Épargne et capital, ou Du meilleur emploi de la richesse : exposé des principes fondamentaux de l’économie politique, Aix, A. Macaire, 1879, XXIV-451 p.

Jouvenel (Bertrand de), l’économie dirigée : le programme de la nouvelle génération, Paris, Libr. Valois, 1928, 197 p.

Juglar (Clément), Des crises commerciales et de leur retour périodique en France, en Angleterre, aux États-Unis, 1re éd., Paris, Guillaumin, 1862, 258 p., 2e éd., 1889, 560 p.

Julliot de la Morandière (Léon), « Discours lors des funérailles de L. Germain-Martin », Institut de France, Académie des sciences morales et politique, 7 octobre 1948, Paris, Impr. F. Didot, 1948, 7 p.

Julliot de la morandière (Léon), « Éloge funèbre de Henri Truchy », Annales de l’université de Paris, juin 1950, p. 371-376.

L’économie dirigée : expériences et plan, Introduction de Gaétan Pirou n° spécial de Revue d’économie politique, 1934, p. 1411-1575. Voir notamment « Les expériences allemandes d’économie dirigée », p. 1411-1463 et « Les expériences italiennes d’économie dirigée », p. 1537-1575.

L’œuvre scientifique d’Albert Aftalion, préface de Gaétan Pirou, Paris, édition Domat Montchrétien, 1939, 225 p.

L’œuvre scientifique de Bertrand Nogaro, Paris, éditions Domat Montchrétien, Paris, 1950, 436 p.

La farelle (François-Félix de), « De la nécessité de fonder en France l’enseignement de l’économie politique », Institut de France, Académie des sciences morales et politiques, mémoire lu le 18 avril 1846, Paris, Impr. de Hennuyer, 1846, 11 p.

Laboulaye (Édouard), « De l’enseignement et du noviciat administratif en Allemagne », Revue de législation et de jurisprudence, 1843, tome XVIII, p. 513-611.

Laffitte (Jacques), Réflexions sur la réduction de la rente sur l’état du crédit, Paris, Bossange père, 1824, 176 p.

Laufengurger (Henri), L’intervention de l’État en matière économique, Paris, R. Pichon et R. Durand-Auzias, 1939, 372 p. (Économie politique contemporaine, IV)

La Visse (Ernest), Vue générale de l’histoire politique de l’Europe, Paris, A. Colin, 1890, VIII-243 p.

Leautey (Eugène), l’enseignement commercial et les écoles de commerce en France et dans le monde entier, Paris, Librairie comptable et administrative, 1886, IV-774 p.

Lefranc (Abel) et al, Le Collège de France, Paris, P Langevin et C. Matignon, 1932, 421 p.

Legoyt (A.), « La crise cotonnière en France », Journal des économistes, mars 1863, p. 430-465.

Leroy-Beaulieu (Anatole), l’empire des tsars et les Russes, Paris, Hachette, 1881, 3 vol.

Leroy-Beaulieu (Paul), De l’état moral et intellectuel des populations ouvrières et de son influence sur le taux des salaires, Paris, Guillaumin, 1868, XXVIII-303 p.

Leroy-Beaulieu (Paul), De la colonisation chez les peuples modernes, Paris, Guillaumin, 1874, VII-616 p.

Leroy-Beaulieu (Paul), Essai sur la répartition des richesses et sur la tendance à une moindre inégalité des conditions, Paris, Guillaumin, 1881, VIII-587 p.

Leroy-Beaulieu (Paul), l’Algérie et la Tunisie, Paris, Guillaumin, 1887, VIII-472 p.

Leroy-Beaulieu (Paul), l’État moderne et ses fonctions, 1re éd., Paris, Guillaumin, 1890, 463 p., 2e éd., 1891, 463 p.

Leroy-Beaulieu (Paul), La question de la population, Paris, F. Alcan, 1913, IV-512 p.

Leroy-Beaulieu (Paul), Le Sahara, le Soudan et les chemins de fer transsahariens, Paris, Guillaumin, 1904, XIV-493 p.

Leroy-Beaulieu (Paul), Traité de la science des finances, Paris, Guillaumin, 1904, XIV-493 p.

Leroy-Beaulieu (Paul), Traité théorique et pratique d’économie politique, Paris, Guillaumin, 1896, 4 vol.

Lescure (Jean), Des crises générales et périodiques de surproduction, 1re éd., Bordeaux, impr. rue du Hautoir, 56, 1906, 652 p. Thèse pour le doctorat, 3e éd. revue et mise au courant, Paris, Libr. recueil Sirey, 1923, 489 p. (Bibliothèque d’économie politique et sociale ; III), 4e éd., Paris, Domat-Montchrestien, 1932, 604 p., 5e éd., 1938, 702 p.

Levasseur (Émile), « Boutmy et l’École », Annales de l’École des sciences politiques, mars 1906, p. 141-179.

Levasseur (Émile), Histoire des classes ouvrières en France depuis 1789 jusqu’à nos jours, Paris, Hachette, 1867, 2 vol.

Levasseur (Émile), « l’enseignement de l’économie politique au Conservatoire des Arts et Métiers », Revue Internationale de l’enseignement, mars 1901, p. 211-220 ; avril 1901, p. 294-305 et mai 1901, p. 385-399.

Levasseur (Émile), l’ouvrier américain : l’ouvrier au travail, l’ouvrier chez lui, les questions ouvrières, Paris, Larose, 1898, 2 vol.

Levasseur (Émile), La question de l’or, les mines de Californie et d’Australie, les anciennes mines d’or et d’argent, Paris, Guillaumin, 1858, VIII-357 p.

Levasseur (Émile), Recherches historiques sur le système de Law, Paris, Guillaumin, 1854, XVI-408 p.

Levasseur (Émile), « Société d’économie politique, Compte-rendu de la réunion du 6 novembre 1882 », Journal des économistes, 1882, p. 258-312.

Levasseur (Émile), « Une méthode pour mesurer la valeur de l’argent », Journal des économistes, mai 1856, p. 228-250.

Leveille (Jules), Le régime de la Bourse : légalité des opérations à terme, responsabilité solidaire des agents de change, Paris, A. Marescq aîné, 1868, 29 p.

Leveille (Jules), Notre code de commerce et les affaires : 1807 et 1869, Paris, Cotillon, 1869, 8 p.

Liard (Louis), l’enseignement supérieur en France : 1789-[1893], Paris, A. Colin, 1888-1894, 2 vol.

Liesse (André), La question sociale, 2e éd., Paris, L. Chailley, 1895, 247 p. (La Vie sociale).

Liesse (André), La statistique : ses difficultés, ses procédés, ses résultats, Paris, Guillaumin, 1905, VIII-182 p.

Liesse (André), « Un professeur d’économie sous la Restauration : Jean-Baptiste Say », Journal des économistes, avril 1901, p. 3-22 ; mai 1901, p. 161-174.

« Liste des membres », Econometrica, 1938, p. 403 et suiv.

Lyon-Caen (Charles) et Renault (L.), Manuel de droit commercial, 4e éd., Paris, F. Pichon, 1894, 1035 p.

Lyon-Caen (Charles), « l’agrégation des facultés de droit », Revue internationale de l’enseignement, 1887, p. 454-468.

Lyon-Caen (Charles), Tableau des lois commerciales en vigueur dans les principaux États de l’Europe et de l’Amérique, Paris, A. Cotillon, 2e éd., 1881, 44 p.

Macarel (Louis-Antoine), Cours d’administration et de droit administratif, 2e éd. corr. et augm., 1852-1857, 4 vol.

Macarel (Louis-Antoine), Éléments de droit politique, Paris, Néve, 1833, XXIV-516 p.

Mantoux (Étienne), « La théorie générale de M. Keynes », Revue d’économie politique, 1937, p. 1559-1590.

March (Lucien), « Le mouvement des prix et l’activité productrice », Bulletin de la statistique de la France, 1911, p. 63-103.

Marion (Marcel), « l’économie politique au Collège de France », dans Le Collège de France, 1530-1930, Paris, PUF, 1932, p. 245-257.

Martin Saint-Léon (Étienne), « Les actions du travail », La Réforme sociale, août 1921, p. 508-536.

Meynial (Paul), « La conjoncture économique aux États-Unis », Revue d’économie politique, 1927, p. 1528-1572.

Mignet (François-Auguste-Alexis), « Notice sur la vie et les travaux de Charles Dunoyer », Institut de France, Académie des sciences morales et politques, Paris, Firmin-Didot, 1873, 34 p.

Mill (John Stuart), Mes mémoires, histoire de ma vie et de mes idées, Paris, G. Baillière, 1874, 299 p.

Molinari (Gustave de), « De l’association dans la sphère de l’économie politique» Journal des économistes, janvier 1867, p. 1-30 ; juillet 1867, p. 5-21 ; août 1867, p. 188-205.

Montchrestien (A de.), Traicté de l’économie politique..., Rouen, J. Osmont, 1615, 402 p.

Montesquieu, De l’esprit des lois, Texte établi avec une introd., des notes et des variantes par Gonzague Truc, Paris, éd. Garnier Frères, 1956, 2 vol. 378 p. + 437 p.

Moreau-Neret, « Notice sur la vie et les travaux de Monsieur A. Liesse », Institut de France, Académie des sciences morales et politiques, 1947, p. 1-9.

Moret (Jacques), « La fondation de la société d’économétrie », Revue d’économie politique, 1931, p. 1461-1466.

Noël (Octave), Précis d’économie politique et sociale, Paris, Pédone, 1900, 148 p.

Nogaro (Bertrand), « Contribution à une théorie réaliste de la monnaie », Revue d’économie politique, 1906, p. 681-724.

Nogaro (Bertrand), l’arbitrage obligatoire et la propagation du contrat collectif en Australasie, Paris, impr. Bonvalot-Jouve, 1906, 142 p. Thèse pour le doctorat, faculté de droit, Université de Paris.

Nogaro (Bertrand), La crise économique dans le monde et en France, Paris, Libr. générale de droit et de jurisprudence, 1936, 352 p.

Nogaro (Bertrand), La méthode de l’économie politique, Paris, R. Pichon et R. Durand-Auzias, 1939, VI-276 p. (L’Économie politique contemporaine, I).

Nogaro (Bertrand), La monnaie et les phénomènes monétaires contemporains, 1re éd., Paris, Libr. générale de droit et de jurisprudence, 1924, 322 p., 2e éd., 1935, 442 p.

Nogaro (Bertrand), La valeur logique des théories économiques, Paris, PUF, 1947, VIII-188 p.

Nogaro (Bertrand), « Quelques observations sur la méthode de Walras », Revue d’économie politique, 1938, p. 241-290.

Passy (Frédéric), Leçons d’économie politique faites à Montpellier, recueillies par Émile Bertin et Paul Glaize, 2e éd., Paris, Guillaumin, 1862, 2 vol.

Passy (Frédéric), « Police naturelle de la liberté, une coalition de producteurs mise à la raison par une coalition de consommateurs », Journal des économistes, janvier 1860, p. 12-19.

Pautet (Jules), « Conférences d’économie industrielle faite à l’École Turgot par les membres de la Société d’economie Politique », Journal des économistes, septembre 1866, p. 80-92.

Pautet (Jules), « Dernières conférences d’économie industrielle faites en 1866-1867-1868 », Journal des économistes, octobre 1868, p. 61-81.

Pautet (Jules), « l’isthme de Suez », Journal des économistes, décembre 1863, p. 480-487.

Pautet (Jules), « Les chaires d’économie politique », Journal des économistes, juillet 1862, p. 413-428.

Perreau (Camille), Cours d’économie politique, Paris, F. Pichon et Durand-Auzias, 1914-1916, 2 vol., 5e éd., 1931-1934.

Perroux (François), Industrie et création collective..., tome I, Paris, PUF, 1964, 204 p.

Philip (André), Henri de Man et la crise doctrinale du socialisme, Paris, J. Gamber, 1928, 199 p. (Collection des réformes politiques et sociales).

Picard (Roger) et Oualid (William), « Charles Gide, économiste social », Revue d’économie politique, 1932, p. 1725-1742.

Picory (Christian), « Orthodoxie libérale et hétérodoxie marginaliste, Clément Colson », Revue économique, 1989, n° 4, p. 679-707.

Pigeonneau (H.), Les grandes époques de l’histoire du commerce de la France. Première partie, Paris, Cerf, 1883, 170 p.

Pirou (Gaétan), « Économie politique et facultés de droit », Centre polytechnicien d’études économiques (CPEE), n° 40, octobre 1937, p. 30-35.

Pirou (Gaétan), Économie politique et facultés de droit, Paris, Sirey, 1937, 80 p.

Reboud (Paul), Précis d’économie politique, Paris, Dalloz, 1925, 290 p.

Reybaud (Louis), « Les chaires d’économie politique en France », Revue des deux mondes, 15 décembre 1864, p. 948-978.

Rist (Charles), Essais sur quelques problèmes économiques et monétaires, Paris, Libr. du recueil Sirey, 1933, XVI-501 p.

Rist (Charles), Histoire des doctrines relatives au crédit et à la monnaie depuis John Law jusqu’à nos jours, 1re éd., Paris, Libr. du recueil Sirey, 1938, 471 p. 2e éd., 1951, 540 p.

Rist (Charles), La déflation en pratique (Angleterre, États-Unis, France, Tchécoslovaquie), Paris, M. Giard, 1924, 172 p. (Bibliothèque internationale d’économie politique).

Rist (Charles), « La France économique en 1931, avant-propos», Revue d’économie politique, tome XLVI, 1932, p. 513-517.

Rist (Charles), « Nécrologie : Paul Reboud (1864-1954)», Revue d’économie politique, décembre 1954, p. 998-999.

Rist (Charles), Précis des mécanismes économiques, Paris, Sirey, 1945, 378 p.

Rist (Charles), Réglementation légale de la journée de travail de l’ouvrier adulte en France, Paris, Larose, 1898, 363 p. Thèse pour le doctorat, faculté de droit de Paris.

Roche-Agussol (Maurice), Étude bibliographique des sources de la psychologie économique chez les Anglo-Américains, Montpellier, R.-V. Darsac, 1919, 130 p.

Roche-Agussol (Maurice), « Von Wieser », Revue d’économie politique, 1930, p. 1057-1083 et p. 1392-1430.

Rondelet (Antonin), « l’enseignement de l’économie politique en province », Journal des économistes, février 1869, p. 267-287 et mars 1869, p. 429-447.

Roscher (Wilhelm), Principes d’économie politique, trad. en français et annoté par M. L. Wolowski, Paris, Guillaumin, 1857, 2 vol., CXII-375, 480 p.

Rossi (Pelegrino), Cours d’économie politique, 1re éd., Paris, Guillaumin, 1836, 4e éd., 1865, 4 vol.

Roy (René), « Cournot et l’école mathématique», Econometrica, 1933, p. 13-22.

Roy (René), « L’enseignement de la statistique», Revue d’économie politique, n° spécial 1937, p. 58-65.

Roz (Firmin), Les grands problèmes de la politique des États-Unis (leur évolution, leur état actuel), Paris, A. Colin, 1935, 208 p. (Collection A. Colin, section d’histoire et sciences économiques, 181).

Rozy (H.), « Compte rendu de l’ouvrage de A. P. Batbie », Journal des économistes, juillet 1866, p. 138-146.

Rueff (Jacques) et Picard (Roger), « l’assurance chômage actuelle, cause du chômage permanent », Revue d’économie politique, 1931, p. 211-240 et p. 1568-1587.

Rueff (Jacques), Des sciences physiques aux sciences morales, Paris, Payot, 1929, 184 p.

Sartre (Jean-Paul), Baudelaire, Paris, Gallimard, 1947, 225 p.

Say (Horace), « l’isthme de Suez », Journal des économistes, décembre 1855, p. 367-381.

Say (Jean-Baptiste), Cours complet d’économie politique pratique, 2e éd. entièrement revue, 1840, Paris, Guillaumin, 2 vol., 628 p. + 676 p.

Say (Jean-Baptiste), De l’Angleterre et des Anglais, Paris, A. Bertrand 1815, 56 p.

Say (Jean-Baptiste), Mélanges et correspondances d’économie politique, publiés par Charles Comte, Paris, Chamelot, 1833, XXVIII-472 p.

Say (Jean-Baptiste), Œuvres diverses, précédées d’une Notice historique sur la vie et les travaux de l’auteur, avec des notes, par Comte (Ch.), Daire (E.) et Say (Horace), Paris, Guillaumin, 1848, XVIII-748 p. (Coll. des principaux économistes ; XII).

Say (Jean-Baptiste), Olbie, ou Essai sur les moyens d’améliorer les mœurs d’une nation, Paris, Deterville, [1800], XII-132 p.

Say (Jean-Baptiste), Traité d’économie politique, 1re éd., Paris, Deterville, 1803, réimpr. de la 6e éd., éd. définitive de 1841, Paris, Calmann-Lévy, 1972, 576 p.

Say (Léon), « Observations sur le système financier de M. le Préfet de la Seine », Journal des économistes, février 1869, p. 317-324.

Schmidt (Christian), « Jean-Baptiste Say et le blocus continental », Revue d’histoire des doctrines économiques et sociales, Paris, 1911, p. 149-154.

Seguin (Armand), Du projet de remboursement ou de réduction des rentes, 1re éd., Paris, Guiraudet et Gallay, 1824, 2 parties en 1 vol.

Simiand (François), Cours d’économie politique professé en 1928-1929, Paris, Domat-Montchrestien, 1930, 654 p.

Simiand (François), « l’enseignement commercial et la formation des professeurs », Revue politique et parlementaire, 1914, tome LXXXI, p. 46-64.

Simiand (François), Le salaire des ouvriers des mines en France, Paris, G. Bellais, 1904, 160 p. Thèse pour le doctorat, faculté de droit, Université de Paris.

Simiand (François), Le salaire, l’évolution sociale et la monnaie, essai de théorie expérimentale du salaire, Paris, F. Alcan, 1932, 3 vol. (Nouvelle Bibliothèque économique).

Simon (Jules), « Notice historique sur la vie et les travaux de Michel Chevalier », Institut de France, Académie des sciences morales et politiques, Séance publique annuelle du 7 décembre 1889, p. 73-143.

Simon (Jules), avec la collab. de Caro, Reybaud (Louis), Chevalier (Michel) et Fustel de Coulanges, Notices et portraits, Paris, C. Lévy, 1892, 353 p.

Smith (Adam), La richesse des nations, extraits, trad, par Courcelle-Seneuil, Paris, Guillaumin, 1888, XXVIII-264 p. (Petite bibliothèque économique française et étrangère).

Smith (Adam), Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, trad, par Germain Garnier, entièrement revue et précédée d’une notice biographique par M. Blanqui. Augmentée de notes inédites de Jean-Baptiste Say, Paris, Guillaumin, 1843, 2 vol. (Collection des principaux économistes ; V-VI). A comparer avec la récente traduction de Paulette Taïeb, PUF, 1995.

Société d’éonomie sociale, Le centenaire de la Révolution, n° spécial de La Réforme sociale, 1889, p. 529-599.

Sorel (Albert), l’Europe et la Révolution française, Paris, E. Plon, Nourrit et Cie, 1885. tome I, Les mœurs politiques et les traditions.

Souchon (Auguste), Les théories économiques dans la Grèce antique, Paris, L. Larose, 1898, 205 p.

Stael-Holstein (Baronne de), Considérations sur les principaux événements de la Révolution française, Paris, Charpentier, 1843, IV-664 p.

Steuart (Sir James), An inquiry into the principles of political economy being an essay on the science of domestic policy in free nations, London, A. Millaz and T. Cadell, 1767, 2 vol.

Stourm (René), « Paul Leroy-Beaulieu, » Revue des deux mondes, 1er avril 1917, p. 532-552.

Taine (Hippolyte), Les origines de la France contemporaine, tome I, l’Ancien Régime, Paris, Hachette, 1876.

Teilhac (Ernest), l’œuvre économique de Jean-Baptiste Say, Paris, F. Alcan, 1927, 392 p. Thèse pour le doctorat de sciences politiques et économiques, Faculté de droit, Université de Bordeaux.

Teilhac (Ernest), « L’œuvre scientifique de quelques économistes étrangers Maurice Clarck », Revue d’économie politique, 1930, p. 252-281.

Teilhac (Ernest), Les fondements nouveaux de l’économie, rationalisation et monnaie dirigée, Paris, M. Rivière, 1932, 208 p. (Bibliothèque générale d’économie politique).

Teilhac (Ernest), « Remèdes à la crise », l’État moderne, n° 3, mars 1933, p. 210-226.

Thévenin (Évariste), Association polytechnique. Cours d’économie industrielle, Paris, Hachette, 1866-1867, 7 séries.

Thierry (Augustin), Lettres sur l’histoire de France, 10e éd., Paris, Furne, 1863.

Tocqueville (Alexis de), l’Ancien Régime et la Révolution., 2e éd., Paris, Gallimard 1952.

Truchy (Henri), Cours d’économie politique, 1re éd., Paris, Sirey, 1919-1921, 2 tomes en 1 vol.

Truchy (Henri), « Étude sur le commerce extérieur de la France de 1881 à 1902 », Revue d’économie politique, 1904, p. 543-587.

Truchy (Henri), « Notice sur la vie et les travaux de Auguste Souchon », Institut de France, Académie des sciences morales et politiques, lu à la séance du 28 mars 1925, Paris, Firmin-Didot, 1925, 30 p. (Institut, 7).

Truchy (Henri), Précis élémentaire d’économie politique, 1re éd., Paris, Sirey, 1926-1928, 2 vol.

Truchy, Cours sténographié de M. le professeur Truchy : la reconstruction économique de l’Europe, leçon I à 10, Paris, Centre européen de la dotation Carnegie, [1931].

Turgeon (Charles), « L’enseignement des facultés de droit, 1879-1889», Revue internationale de l’enseignement, 1890, p. 274-312.

Programme et règlements des Facultés de droit d’après les lois, décrets, circulaires et arrêtés en vigueur, Université de Paris, Faculté de droit, Paris, Larchon et Ernouf, publ. annuelle depuis 1885, pag. variable.

Vandermonde (Alexandre), « Économie politique », cours publié dans les Séances des écoles normales, leçons recueillies par des sténographes et revues par les professeurs, seconde partie, [s.d.].

Vidal (Roger), Batbie, homme politique, économiste, juriste, Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, 1950, 59 p. (Les Fondateurs du droit administratif).

Villey (Edmond), La question des salaires ou la question sociale, Paris, Larose et Forcel, 1887, 298 p.

Villey (Edmond), Principes d’économie politique, 2e éd., Paris, Guillaumin, 1894, 728 p.

Walras (Léon), Éléments d’économie politique pure ou Théorie de la richesse sociale, 1re éd., Lausanne, L. Corbaz, 1874, VIII-407 p. 2e éd. revue, corrigée et augmentée, Lausanne, E Rouge, XXIV-524 p. Éd. définitive, revue et augmentée, Paris, R. Pichon et R. Durand-Auzias, 1926, XX-491 p.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540