Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Économie et finances sous l’Ancien Régime

 | 
Joël Félix

Première partie. Sources et bibliographie

Chapitre premier. Les sources de la recherche bibliographique

Note de l’éditeur

Chapitre mis à jour en 2013 par Aurore Chéry.

Texte intégral

1Le lecteur trouvera dans les pages de ce guide une importante bibliographie d’histoire économique et financière de l’Ancien Régime. Les références retenues sont cependant loin de constituer un relevé exhaustif de l’ensemble des études historiques susceptibles de livrer des informations utiles. Seuls ont été retenus les travaux dont la connaissance a semblé essentielle pour débuter, et même un peu plus, en histoire économique ou financière. Selon son approche personnelle, le chercheur devra constituer son propre corpus bibliographique à partir des dictionnaires et des encyclopédies, des gazettes, journaux ou mémoires, des histoires locales, provinciales ou nationales, des grandes synthèses ou des études spécialisées, voire des objets et des documents figurés. Pour s’orienter dans cette abondante production, il faut connaître les principaux outils de la recherche bibliographique.

GÉNÉRALITÉS

I. Manuels de bibliographie.

2Malclès (L.-N.), Les sources du travail bibliographique, Paris, 1965, 2 vol. [vieilli en partie, mais toujours utile et non remplacé ; répertorie les bibliographies nationales ainsi que les bibliographies spécialisées en histoire].

3Malclès (L.-N.), Manuel de bibliographie, Paris, 1985, 3e éd. [le meilleur ouvrage par sa clarté et ses informations].

II. Orientation de l’étudiant en histoire.

4Répertoire des bibliothèques et organismes de documentation, Paris, 1971, 3e éd., et Supplément, 1973.

5Histoire au Présent, Débuter dans la recherche historique, Paris, Publications de la Sorbonne, 1989.

6Guiral (P.), Pillorget (R.), Guide de l’étudiant en histoire moderne et contemporaine, Paris, 1971.

LES CATALOGUES DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE

7Depuis 1537 tout livre publié en France est soumis au dépôt légal à la Bibliothèque nationale. Les catalogues de cette bibliothèque forment par conséquent une base de départ indispensable pour la recherche bibliographique.

I. Le Catalogue général des livres imprimés.

A. Ouvrages publiés avant 1960.

8Catalogue général des livres imprimés de la Bibliothèque nationale. Auteurs, Paris, 1897-1959, 231 volumes.

B. Ouvrages acquis avant 1960 ne figurant pas au catalogue général des imprimés.

9Il n’existe pas de catalogue imprimé des ouvrages acquis par la Bibliothèque nationale antérieurement à 1960 et ne figurant pas au catalogue général des livres imprimés. Il faut se reporter directement au fichier alphabétique de la salle des catalogues qui est couplé à un fichier matières.

C. Ouvrages acquis entre 1960 et 1969.

10Catalogue général des livres imprimés de la Bibliothèque nationale. Auteurs, collectivités-auteurs, anonymes [ouvrages parus de 1960 à 1969]. Caractères latins, Paris, 1972-1976, 23 volumes [répertoire systématique des livres acquis entre 1960 et 1969].

D. Ouvrages acquis depuis 1970.

11Il n’existe pas non plus de catalogue général des livres imprimés acquis par la Bibliothèque nationale depuis 1970. Il faut se reporter, soit aux fichiers auteurs et matières de la salle des catalogues, soit à la Bibliographie nationale française (parution tous les 15 jours) désormais disponible sous la forme de CD-ROM ou, encore, à la base de données informatique BN-Opale qui recensent l’ensemble de la production française entrée par dépôt légal à la Bibliothèque nationale depuis 1970. Ces deux bases de données sont consultables sur micro-ordinateur et autorisent une interrogation par noms d’auteurs, matières, titres, etc. qui sera étendue à l’ensemble du catalogue.

E. Les ouvrages anonymes.

12Les ouvrages publiés antérieurement à 1960 sans nom d’auteur n’ont pas fait l’objet d’un catalogue général. Il faut se reporter directement au fichier des ouvrages anonymes antérieurs à 1960 de la salle des catalogues de la Bibliothèque nationale. On peut aussi s’aider du répertoire suivant :

13Barbier (A.-A.), Dictionnaire des ouvrages anonymes, Paris, 1872-1879, 3e éd., réimpr., Hildesheim, 1963, 4 vol. Vol 1. Vol 2. Vol 3. Vol 4.

F. Les Catalogues Matières.

14Les catalogues des livres imprimés sont accompagnés de catalogue ou de Fichiers matières dont voici le détail :

15 Copie de la table des bulletins mensuels, 1882-1894, Mots typiques, 71 vol. [ouvrages parus entre 1882 et 1894].

16 Catalogue général matières... de 1894 à 1925, 853 vol. [Fiches matières sous forme de classeurs].

17 Catalogue général matières... de 1926 à 1935, 297 vol.

18Catalogue matières sur fiches : 3 fichiers recensant les acquisitions faites en 1936-1959, 1960-1979 et 1980-1984.

II. Le Catalogue de l’Histoire de France.

19Le Catalogue de l’Histoire de France est un catalogue méthodique qui répertorie systématiquement, et dans l’ordre chronologique de publication, tous les ouvrages imprimés relatifs à l’histoire de France. Ce Catalogue comprend 16 sections méthodiques subdivisées en plusieurs chapitres dont voici le plan :

20L1-L46. Préliminaires et généralités.

21La 1-La46. Histoire par époques.

22Lb 1-Lb61. Histoire par règnes.

23Lc 1-Lc37. Journaux et publications périodiques.

24Ld 1-Ld201. Histoire religieuse.

25Le 1-Le 112. Histoire constitutionnelle de France.

26Lf 1-Lf292. Histoire administrative.

27Lg 1-Lg6. Histoire diplomatique.

28Lh 1-Lh13. Histoire militaire.

29Lil-Li33. Histoire et coutumes des Français.

30Lj 1-Lj42. Archéologie française.

31Lk 1-Lk20. Histoire locale.

32Ll 1-L136. Histoire des classes en France.

33Lm 1-Lm3. Histoire des familles françaises.

34Ln 1-Ln27. Biographie française.

35Lo 1-Lo 10. Histoire économique.

36Le Catalogue de l’Histoire de France regroupe ainsi dans un ordre méthodique et chronologique tous les imprimés français et étrangers ainsi que les articles tirés à part qui sont conservés à la Bibliothèque nationale. Si l’on désire par exemple dresser la liste des ouvrages imprimés concernant l’histoire économique d’une ville, par exemple Nantes, il suffit de se reporter à la section Lol-Lo10 qui répertorie les ouvrages d’histoire économique puis au chapitre Lo11 qui correspond aux ouvrages d’histoire économique de localités. On y trouvera, parmi d’autres références, le Répertoire des expéditions négrières françaises au xviiie siècle, Nantes. L’avantage du Catalogue de l’Histoire de France est de pouvoir suivre sur un sujet donné toutes les publications qui se sont succédé depuis l’Ancien Régime. En outre le Catalogue de l’Histoire de France répertorie également les sources imprimées. Ainsi dans la section IX consacrée aux finances de l’Ancien Régime le chapitre Lf83 réservé aux imprimés concernant les fermes répertorie les ouvrages suivants :

37Lf83 1. Recueil d’affiches par les adjudicataires des fermes générales françaises,

38Lf83 2. Recueil des baux des cinq grosses fermes,

39Lf83 3. Recueil des délibérations de la compagnie des fermes générales unies, Lf83 4. Cautionnement (feuilles en blanc).

40Le Catalogue de l’Histoire de France est tronçonné en plusieurs ensembles.

– Ouvrages acquis des origines à 1880 environ.

41Bibliothèque nationale, Catalogue de l’Histoire de France, Paris, 1855-1879, 11 vol. (origines à 1860) et Suppléments, Paris, 1880-1895, 5 vol. (1860-1895) ; l’ensemble a été réimprimé en 16 vol. en 1969.

42On dispose en outre de tables :

43Bibliothèque nationale, Catalogue de l’Histoire de France, Table des auteurs, t. XII, Paris, 1895, et Paris, 1969.

44Bibliothèque nationale, Catalogue de l’Histoire de France. Table générale alphabétique des ouvrages anonymes, Paris, s.d., et 1907-1909, 4 vol. (t. I à IV : couvrent les imprimés recensés au Catalogue et publiés avant le 1er janvier 1903).

45Bibliothèque nationale, Catalogue de l’Histoire de France. Table générale alphabétique des noms de lieux, Paris, 1911-1932, 11 vol. (t. V-XV : ouvrages recensés antérieurement au 1er janvier 1903).

– Ouvrages acquis de 1880 à 1949.

46Pour les ouvrages imprimés de 1880 à 1949 le Catalogue général de l’Histoire de France se présente sous la forme de fichiers consultables à la Bibliothèque nationale, et sur rendez-vous, auprès du Service de l’Histoire de France.

– Ouvrages acquis depuis 1950.

47Les imprimés acquis depuis 1950 par la Bibliothèque nationale et recensés au Catalogue de l’Histoire de France se présentent sous forme de fichier librement consultable à la salle des catalogues.

III. Les périodiques.

48Catalogue collectif des périodiques du début du xviie siècle à 1939, conservés dans les bibliothèques de Paris et dans les bibliothèques universitaires des départements, Paris, 1967-1981, 5 vol.

RÉPERTOIRES GÉNÉRAUX DES OUVRAGES IMPRIMÉS EN LANGUE FRANÇAISE

49Il n’existe pas de catalogue ou de répertoire général de tous les ouvrages publiés en langue française des origines à la Révolution. Depuis quelques années plusieurs groupes de recherche sont à pied d’œuvre pour établir cet instrument de recherche indispensable à l’historien.

I. Répertoires anciens.

50Quérard (J.-M.), La France littéraire ou Dictionnaire biographique des savants, historiens et gens de lettres de la France, ainsi que des littérateurs étrangers qui ont écrit en français plus particulièrement pendant les xviie et xviiie siècle, Paris, 1827-1857, réimpr., Paris, 1964, 12 vol.

II. Travaux récents.

51Desgraves (L.), Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au xvie siècle, Baden-Baden, 1968-1980, 30 fasc. [répertoire par ville et/ou régions de tous les livres imprimés conservés tant dans les bibliothèques que dans les dépôts d’archives, signale les références exactes].

52Desgraves (L.), Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au xviie siècle, Baden-Baden, 1978-1987, 15 vol.

53Desgraves (L.), Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au xviiie siècle, Baden-Baden, 1988-1992, 5 vol. publiés à ce jour.

54Conlon (P.-M), Prélude au siècle des Lumières en France, Répertoire chronologique de 1680 à 1715, Genève, 1970-1975, 6 vol. [index].

55Conlon (P.-M.), Le Siècle des Lumières : bibliographie chronologique, Genève, 1983-1992, 9 vol. à ce jour couvrant les livres publiés de 1716 à 1760.

BIBLIOGRAPHIES GÉNÉRALES DE L’HISTOIRE DE FRANCE

I. La Bibliographie de l’Histoire de France.

56Depuis la fin du xixe siècle les travaux historiques concernant l’histoire de France font l’objet de recensements systématiques dans les volumes de la Bibliographie de l’Histoire de France. L’entreprise s’est perfectionnée au fil des publications mais demeure incomplète pour les publications antérieures à 1953. On dispose de plusieurs séries.

57– Travaux antérieurs à 1888 :

58Monod (G.), Bibliographie de l’histoire de France, Catalogue méthodique et chronologique des sources et des ouvrages relatifs d’histoire de France depuis les origines jusqu’à 1789, Paris, 1888 (très incomplet).

59– de 1866 à 1897 :

60Martin (A.), Saulnier (E.), Bibliographie des travaux publiés de 1866 à 1897 sur l’histoire de France de 1500 à 1789, Paris, 1932-1938, 2 vol.

61– de 1898 à 1912 :

62Brière (G.), Caron (P.), Répertoire méthodique de l’histoire moderne et contemporaine de la France pour l’année... [1898 à 1911-1912], Paris, 1899-1914, 11 vol.

63– de 1912 à 1931 :

64Caron (P.), Stein (H.), Répertoire bibliographique de l’histoire de France, Paris, 1923-1938, 6 vol.

65– de 1932 à 1952 :

66Publication interrompue ; se reporter au Grandin cité plus loin.

II. La Bibliographie annuelle de l’Histoire de France.

67Bibliographie annuelle de l’Histoire de France, 1953  (un volume par an) ; dernier volume publié : année 1992.

68Le recensement systématique des travaux relatifs à l’histoire de France a été repris sous une forme modernisée depuis 1953. Chaque année paraît un volume intitulé Bibliographie annuelle de l’Histoire de France qui répertorie systématiquement tous les livres français ou étrangers, les articles parus dans les revues, dans les volumes de mélanges ou dans les actes de colloques, les thèses de doctorat, les collections, les dictionnaires, les recueils bibliographiques ainsi que les imprimés divers se rapportant aux sciences auxiliaires de l’histoire (archivistique, généalogie, muséographie, etc.).

69Les références citées sont classées dans un ordre méthodique dont voici le plan :

  • Manuels généraux et sources auxiliaires de l’Histoire ;

  • Manuels généraux, mélanges et actes des congrès ;

  • Méthodologie ; historiographie ; biographies et dictionnaires ; archives ; bibliothèques ; musées ;

  • Numismatique ; iconographie ;

  • Histoire politique ;

  • Histoire des institutions : études générales ; organisation de l’État ; administration ; justice ; finances ; armée de Terre ; marine ;

  • Histoire économique : études générales ; agriculture ; pêches et marais salants ; forêts ; industrie (classement par secteur) ; commerce ; transports ; techniques et mesures ; monnaie ; prix ; banque et crédit ; doctrines économiques ;

  • Histoire sociale : notamment les classes sociales et l’assistance ;

  • Histoire de la France d’outre-mer ;

  • Histoire locale : provinces ; départements ; monographies locales.

70A l’intérieur de ces divisions les références citées sont classées dans un ordre chronologique. Chaque volume est accompagné d’une liste des revues dépouillées, d’un index chronologique, des noms d’auteurs et des noms de matières.

71La Bibliographie annuelle de l’Histoire de France est, avec le Catalogue de l’Histoire de France, l’instrument de recherche le plus utile pour le chercheur. Elle permet véritablement de trouver les références de la quasi-totalité des travaux imprimés sur l’histoire de France.

III. Autres répertoires bibliographiques de l’Histoire de France.

72Grandin (A.), Bibliographie générale des sciences juridiques, politiques, économiques et sociales de 1800 à 1925-1926, Paris, 1926, 3 vol. et 19 volumes de supplément, Paris, 1928-1951 couvrant la période 1926-1950 [index].

73Malgré son titre ce répertoire bibliographique recense de très nombreuses références à des imprimés relatifs à l’Histoire de France, notamment l’histoire des finances. Le « Grandin » est le complément indispensable de la Bibliographie annuelle de l’Histoire de France, notamment pour les ouvrages imprimés et publiés antérieurement à 1953.

74Bibliographie internationale des travaux historiques publiés dans les volumes de Mélanges, 2 vol. à ce jour, t. I, 1880-1939, Paris, 1955, t. II, 1940-1950, Paris, 1965.

75Les sources de la recherche bibliographique

BIBLIOGRAPHIES GÉNÉRALES

I. Généralités.

76Franklin (A.), Les sources de l’histoire de France, Notices bibliographiques et analytiques des inventaires et des recueils de documents relatifs à l’histoire de France, Paris, 1877 [détaille le contenu des inventaires et recueils de documents imprimés antérieurement à 1877, index des matières].

II. Le xvie siècle.

77Cioranescu (A.), Bibliographie de la littérature française du xvie siècle, Paris, 1959, rééd., Genève, 1975 [inégal pour ce qui concerne purement l’histoire mais cite souvent des ouvrages mal connus].

78Hauser (H.), Les Sources de l’histoire de France, Le xvie siècle (1494-1610), Paris, 1906-1915, 4 vol. [recueil de sources narratives sur le xvie siècle - mémoires, correspondances, sources imprimées, etc., indispensable].

III. Le xviie siècle.

79André (L.), Bourgeois (E.), Les Sources de l’histoire de France, Le xviie siècle (1610-1715), Paris, 1913-1935, 8 vol.

80Cioranescu (A.), Bibliographie de la littérature française du xviie siècle, Paris, 1965, 3 vol.

IV. Le xviiie siècle.

81Cioranescu (A.), Bibliographie de la littérature française du xvie siècle, Paris, 1969, 3 vol.

82Du Peloux (C), Répertoire général des ouvrages modernes relatifs au xviiie siècle français : 1715-1789, Limoges, et un Supplément. Table des matières, Limoges, 1927.

V. La Révolution.

83Le chercheur en histoire économique ou Financière du xviiie siècle ne pourra pas toujours faire abstraction des imprimés et ouvrages de la Révolution. Les imprimés de cette époque (rapports, discours et décrets des Assemblées nationales, journaux, mémoires, etc.) apportent parfois des renseignements précieux sur la situation Financière de l’État ou sur le fonctionnement d’administrations dont les archives ont disparu.

84Il est assez facile de s’orienter parmi les sources imprimées et les ouvrages relatifs à l’histoire de la Révolution - qui prend toujours en compte la Pré-Révolution - grâce aux recueils bibliographiques suivants :

85Caldwell (R.-J.), The Era of the French Revolution. A Bibliography of the History of Western Civilization, 1789-1799, New York, 1985, 2 vol. [indispensable].

86Fierro (A. dir.), Bibliographie de la Révolution française, 1940-1988, Paris, 1989, 2 vol.

87Martin (A.), Walter (G.), Catalogue de l’histoire de la Révolution française, Paris, 1936-1969, 6 vol. [auteurs, anonymes, journaux, almanachs, etc.].

88Walter (G), Répertoire de l’histoire de la Révolution française. Travaux publiés de 1800 à 1940, Paris, 1941-1951, 2 vol. [index des noms de personnes et de lieux].

BIBLIOGRAPHIES RÉGIONALES, DÉPARTEMENTALES ET LOCALES

I. Travaux publiés par les sociétés savantes.

89Lasteyrie (R. de), Lefèvre-Pontalis (E.), Bibliographie générale des travaux historiques et archéologiques publiés par les Sociétés savantes de la France (continuée jusqu’en 1900) [avec la collaboration d’Alexandre Vidier], Paris, 1888-1904, 6 vol., rééd. New York, Burt Franklin, 1972.

90Bibliographie annuelle des travaux historiques et archéologiques publiés par les sociétés savantes de la France [un volume annuel publié pour les années 1900 à 1909/ 1919].

91Gandilhon (R.), Samaran (C), Bibliographie générale des travaux historiques et archéologiques publiés par les sociétés savantes de la France [1910-1940], Paris, 1944-1961, 5 vol.

II. Bibliographies publiées dans les revues locales.

92La plupart des régions ou départements français disposent de revues historiques de grande qualité. Certaines d’entre elles publient, de manière plus ou moins régulière, la bibliographie des travaux relatifs à l’histoire de leur région ou département. Ainsi par exemple l’ensemble des travaux historiques concernant l’histoire de la Normandie fait l’objet d’une recension annuelle qui paraît dans les Annales de Normandie et dans les Cahiers Léopold Delisle [pour le détail de ces bibliographies se reporter à L.-N. Mal-clès, op. cit., et à la Bibliographie annuelle de l’Histoire de France qui recense les bibliographies publiées chaque année dans les revues régionales et locales.

III. L’histoire des provinces et des villes.

93Histoire des provinces françaises, 1967-1978, 21 vol., éditions Privat, collection Univers de la France [histoire des régions françaises depuis l’époque Gallo-Romaine jusqu’à nos jours ; bonne orientation bibliographique].

94Histoire des villes françaises, éditions Privat, collection « Univers de la France », 1972, 12 vol. parus à ce jour [orientation bibliographique].

95Dollinger (P.), Wolff (P.), Bibliographie d’histoire des villes de France, Paris, 1967 [ancien et non exhaustif].

BIBLIOGRAPHIES D’HISTOIRE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

96Masui (M.) [éd.], A Bibliography of Finance, edited by Mitsuzo Masui, The international Finance seminar in the Kobe University of Commerce, 1935, 1614 p. + 118 p. (index des noms d’auteurs), [ouvrage quasiment inconnu mais très utile, cote B.N. : 4° Q 2402 et salle des catalogues, Sciences économiques 15].

97Stourm (R.), Bibliographie historique des finances de la France au xviiie siècle, Paris, 1895 [ouvrage indispensable pour les publications du xviiie siècle].

98Logette (A.), « Eléments pour une bibliographie critique du contrôle général des finances (1665-1790) », Etudes et Documents, I, 1989, p. 353-388.

99Bosher (J.-F.), « Current Writing on Administration and Finance in Eighteenth-century France », Journal of Modem History, 1981, p. 73-83.

100L’histoire économique et financière a également donné lieu au développement de réflexions épistémologiques et à la production d’outils méthodologiques dont les références suivantes peuvent être utiles au chercheur. [Mise à jour 2013] :

101Actes du colloque Histoire institutionnelle, économique et financière : questions de méthode, Paris, 2004.

102Bayard (F.), « De la difficulté à élaborer des séries longues pour les finances de l’Ancien Régime en France. Economie historique (1). », Econ. Et soc., 1995, n°12, p. 231-251

103Daumas (J.-C.), « Redynamiser l’histoire économique en France », Entreprise et histoire, 2008/3, vol. 52, p. 7-17.

104Hannah (L.) (dir.), « L’histoire économique en Grande-Bretagne », Entreprise et histoire, 2008/3, vol. 52, p. 96-104.

105Lemercier (C.), Zalc (C.), Méthodes quantitatives pour l’historien, Paris, 2008.

106Le site web Quanti IHMC, par les mêmes auteurs, en est un bon complément : http://www.quanti.ihmc.ens.fr/​

107Minard (P.), « Les recherches récentes en histoire économique de la France : l’époque moderne, XVIe-XVIIIe siècles. » Avec la collab. de Jean-Yves Grenier, Historiens et géographes, 2002, n°378, p. 149-162.

108Sur la période, la synthèse de Didier Terrier peut également être d’une aide précieuse :

109Terrier (D.), Histoire économique de la France d’Ancien Régime, Paris, 1998.

BIBLIOGRAPHIE D’HISTOIRE DU DROIT ET DE LA LÉGISLATION

I. Répertoires généraux.

110Grandin (A.), op. cit. (voir ci-dessus p. 8).

111Camus (A.-G.), Bibliographie chronologique des livres de droits qu’il est le plus utile d’acquérir et de connaître, Paris, 1830-1832, 5e éd., 2 vol. [ouvrage fondamental, dresse la liste des principaux recueils de législation et de jurisprudence de l’Ancien Régime, index].

112Garreta (J.-C), « Les sources de la législation de l’Ancien Régime : guide bibliographique », Mémoires de la Société pour l’histoire du droit et des institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romands, 29e fasc, 1968-1969, Mélanges Georges Chevrier [bonne mise au point des sources imprimées et des archives].

113Pour plus de détails voir aussi :

114Boulet-Sautel (M.), Sautel (G.), Vandenbossche (A.), Lepointe (G), Bibliographie en langue française d’histoire du droit (987-1875), 1957 [1 volume annuel, le dernier volume, t. 30, 1988, par G. Sautel et J.-L. Harouel].

II. Les coutumes.

115Gouron (A.), Terrin (O.), Bibliographie des coutumes de France : éditions antérieures à la Révolution, Genève, 1975.

116Hubrecht (G.), Bibliographie des coutumes et coutumiers, Bordeaux, 1957.

III. Recueils de législation.

117Baudouin-Mastuszek (M.), Merlin-Chazelas (A.), Catalogue des actes de Henri II, Paris, 1979-1990, 3 vol. à ce jour couvrant la période du mois de mars 1547 à décembre 1549.

118Blanchard (G.), Compilation chronologique contenant un recueil en abrégé des ordonnances, édits, déclarations et lettres patentes qui concernent la justice, la police et les finances... depuis l’an 987 jusqu’à présent, Paris, 1715, 2 vol.

119Catalogue des actes de François Ier, Paris, 1887-1908, 10 vol. (Académie des Sciences morales et politiques. Collection des ordonnances des rois de France).

120Fontanon (A.), Les édicts et ordonnances des rois de France depuis Louis VI dit le Gros jusqu’à présent, Paris, 1611, 3 vol.

121Isambert (F.-A.), Recueil général des anciennes lois françaises depuis l’an 420 jusqu’à la Révolution de 1789, Paris, 1821-1833, 29 vol.

122Isnard (A.), Catalogue général des lois imprimées de la Bibliothèque Nationale. Actes royaux, Paris, Imprimerie Nationale, 1910-1960, 6 vol. [index].

123Martel (M.-T. de), Catalogue des actes de François II (1559-1560), Paris, 1991, 2 vol.

124Ordonnances de François Ier, Paris, Académie des sciences morales et politiques, Paris, 1902 , 8 volumes et 5 fascicules parus en 1992, le dernier couvrant les mois de septembre à décembre 1539.

125Tardif (J.), Monuments historiques, cartons des rois, Paris, 1866, rééd., Nendeln, 1977 [publication d’actes royaux conservés dans la série K des Archives nationales].

IV. Recueils et manuels de jurisprudence.

126Les recueils généraux ou particuliers de jurisprudence sont trop nombreux pour être tous retenus ici. Certains ont été cités dans les notes infrapaginales des chapitres consacrés plus loin aux archives des institutions et administrations de l’Ancien Régime. Pour le détail des recueils généraux on se reportera à l’ouvrage précité de J.-C. Garreta. Parmi les plus utiles on peut signaler :

127Guyot (P.-J.-J.-G), Répertoire universel et raisonné de jurisprudence civile, criminelle, canonique et bénéficiale, Paris, 1775-1783, 64 vol. in-8° et Paris, 1784-1785, 17 vol. in-4° [ouvrage fondamental et essentiel sur les institutions et le droit de l’Ancien Régime].

128Denisart (J.-B.), Collection de décisions nouvelles et de notions relatives à la jurisprudence, 8e éd., par MM. Camus et Bayard, Paris, 1783-1807, 14 vol.

129Parmi les sources anciennes et utiles pour l’histoire de la législation, de l’administration et de la justice sous l’Ancien Régime, signalons encore les volumes de l’Encyclopédie et de l’Encyclopédie méthodique :

130Diderot (D.), D’Alembert (J.), Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, arts et autres matières, par une société de gens de lettres, Genève, 1re éd., 1754-1772, 17 vol.

131Encyclopédie méthodique, ou par ordre de matières par une société de gens de lettres, de savans et d’artistes, Paris, Panckoucke, 1782-1832, 200 vol. :

Tessier (Abbé), Thouin (M.), Fougeroux de Bondaroy (M.), Agriculture, 1787-1821, t. 1 à 7.
Lacombe (J.), Arts et métiers mécaniques, 1782-1791, t. 36 à 43.
Démeunier (M.), Economie politique et diplomatique, 1784-1788, t. 87.
Rousselot de Surgy (A.), Finances, 1784-1787, t. 88 à 90.
Blanquart de Septfontaines (L.-M.), Forêts et bois..., 1791, t. 91.
Remy (Abbé), Boissou (M.), Jurisprudence, 1782-1791, t. 142-151.
Roland de la Platière (J.-M.), Doin (M.-G.-T.), Poutet (M.), Manufactures, arts et métiers, 1785-1828, t. 156-159.

V. Dictionnaires des institutions.

132Bruguière (M.-B.), Gilles (H.), Sicard (G), Introduction à l’histoire des institutions françaises, Toulouse, 1983.

133Cabourdin (G.), Viard (G), Lexique historique de la France d’Ancien Régime, Paris, 1978, 3e éd., Paris, 1992.

134Doucet (R.), Les institutions de la France au xvie siècle, Paris, 1948, 2 vol.

135Lot (F.), Fawtier (R.), Histoire des institutions française au Moyen Age, Paris, 1958, 2 vol. [intéressant pour le xvie siècle].

136Marion (M.), Dictionnaire des institutions de la France aux xviie et xviiie siècles, Paris, 1923, 3e éd., Paris, 1984 [vieilli et succinct mais encore utile car non remplacé].

137Mousnier (R.), Les institutions de la France sous la monarchie absolue, Paris, 1974-1980, 2 vol. [bibliographie].

138Olivier-Martin (F.), Histoire du droit français des origines à la Révolution, Paris, 1948, rééd., Paris, 1984.

139Sueur (P.), Histoire du droit public français, xve-xiiie siècles, Paris, 1989, 2 vol.

140Zeller (G.), Les institutions de la France au xvie siècle, Paris, 1948, rééd., 1987.

DICTIONNAIRES, RÉPERTOIRES BIOGRAPHIQUES, MÉMOIRES

I. Répertoires de biographies.

141Dès lors que l’on s’intéresse à un personnage il peut être utile de parcourir les travaux consacrés à l’histoire de sa famille ou des biographies existantes. On dispose à cet égard d’instruments de recherches bien pratiques :

142G. Saffroy, Bibliographie généalogique, héraldique et nobiliaire de la France, des origines à nos jours : imprimés et manuscrits, Paris, 4 vol., 1932-1938, rééd., 1969 et un Supplément 1969-1983, Paris, 1988 [consacré à l’histoire de la noblesse mais le volume 2, intitulé « Provinces et colonies françaises, Orient latin, réfugiés », signale de nombreuses études d’histoire institutionnelle consacrées aux provinces, index dans les tomes 4 et 5].

143Arnaud (colonel), Répertoire de biographies françaises imprimées, Paris, 3 vol. [ouvrage essentiel pour la recherche biographique et généalogique ; intéresse surtout l’histoire de la noblesse mais également des familles bourgeoises ; les références renvoient à des travaux généalogiques, à des articles et ouvrages historiques concernant une famille ou un individu en particulier ; renvoie également à Saffroy].

II. Dictionnaires biographiques.

144Michaud (L.-G), Biographies universelles, Paris, 1811-1862, 85 vol.

145Prévost (M.), Roman d’Amat (J.), Limouzin-Lamothe (R.), Dictionnaire de biographie française, Paris, 1933 [seul dictionnaire biographique existant à ce jour ; s’arrête actuellement à la lettre H ; références bibliographiques et parfois sources d’archives].

III. Mémoires.

146Les mémoires imprimés d’officiers, d’administrateurs royaux, de particuliers et autres observateurs de leur temps sont une source importante. Ils sont en partie répertoriés dans les volumes signalés ci-dessus (Bibliographies générales par période). Une partie des mémoires de l’Ancien Régime ont fait l’objet d’une publication en série par J.-F. Michaud, J.-J.-F. Poujoulat, Nouvelle collection des mémoires pour servir à l’histoire de France, Paris, 1836-1839, 32 vol. [certaines de ces publications ont été remplacées par de nouvelles éditions plus fidèles ou plus complètes].

LA PRESSE PÉRIODIQUE

I. Les Almanachs.

147Grand-Carteret (J.), Les Almanachs Français. Bibliographie. Iconographie... (1600-1895), Paris, 1896, rééd. Genève, 1968.

148Cet ouvrage, déjà ancien, est fort précieux puisqu’il décrit plusieurs centaines d’almanachs et autres annuaires publiés de 1600 à 1895. Les almanachs commerciaux sont très utiles car ils signalent les rapports des mesures, le cours du change avec les places étrangères, les noms et adresses des principaux manufacturiers et, pour la fin du xviiie siècle, le cours des rentes, des effets publics, etc. Pour les années 1771-1784 on dipose par exemple d’un Almanach général des marchands, négociants, armateurs et fabricants de la France et de l’Europe et autres parties du monde.

149Grand-Carteret signale également plusieurs almanachs financiers dont l’Almanach des Finances publié en 1753, 1755 et 1757 contenant sommairement les principales particularités des offices de finances, les noms et demeures des intéressés, les Bureaux, les jours d’Assemblées, les Tribunaux où se portent les contestations, etc.

150Saffroy (A.), Bibliographie des almanachs et annuaires administratifs, ecclésiastiques et des almanachs et annuaires généalogiques et militaires, français de l’Ancien Régime, Paris, 1959.

II. Les Journaux.

151Les journaux publiés sous l’Ancien Régime sont une source importante, mais malheureusement trop souvent négligée, notamment en histoire économique et financière. M. Morineau dans Incroyables gazettes et fabuleux métaux, Paris, 1985, a particulièrement mis à profit la presse périodique française et étrangère pour suivre les arrivages de métaux précieux et leur redistribution en Europe. On trouvera encore dans les journaux des renseignements sur le cours des actions de la compagnie des Indes, le change sur les différentes places étrangères, le prix des denrées, etc. Les journaux furent aussi, surtout au xviiie siècle, des organes de la diffusion et de la vulgarisation des idées des économistes et des réformateurs sociaux. Cette source imprimée est donc particulièrement intéressante.

152– Instruments de recherches généraux :

153Catalogue collectif des périodiques du début du xviie siècle à 1939 conservés dans les bibliothèques de Paris et dans les bibliothèques universitaires des départements, Paris, 1967-1981, 5 vol. [recense 75 000 périodiques français et étrangers des origines à 1939 avec leur localisation et leurs références].

154Bellanger (C.), Godechot (J.), Guiral (P.), Terrou (F.), dir., Histoire générale de la presse française, t. 1 : Des origines à 1814, Paris, 1969.

155Granges de Surgères (marquis A.-L.-T.-M.), Répertoire historique et biographique de la « Gazette de France » depuis l’origine jusqu’à la Révolution, 1631-1790, Paris, 1902-1906, 4 vol.

156Hatin (E.), Bibliographie historique et critique de la presse périodique ou catalogue systématique et raisonné de tous les écrits périodiques... depuis l’origine du journal jusqu’à nos jours, Paris, 1866, rééd., Paris, 1965 [vieilli].

157Hatin (E.), Histoire politique et littéraire de la presse en France avec une introduction historique sur les origines du journal et la bibliographie générale des journaux depuis leur origine, Paris, 1859, 8 vol., réed., Paris, 1967 [ancien et remplacé par l’ouvrage suivant] :

158Sgard (J.), dir., Dictionnaire des journaux, 1600-1789, Oxford-Paris, 1991, 2 vol. [notices sur les journaux, leurs rédacteurs, leur localisation, leurs rubriques et intérêts].

159– Exemples de travaux ayant utilisé la presse :

160L’année 1778 à travers la presse, traitée par l’ordinateur, Travaux du Centre d’études du xviie et du xviiie siècle de l’Université Paris-IV Sorbonne, Paris, 1982.

161Rétat (P.), Presse et histoire : l’année 1734, Paris, 1978.

162Sgard (J.), La presse provinciale au xviiie siècle, Grenoble, 1983.

163Trénard (L.), « Histoire et Presse », Revue du Nord, 1972, t. 54, p. 69-90.

164Turbet-Delof (G.), La presse périodique française et l’Afrique barbaresque (1611-1715), Genève-Paris, 1973.

BIBLIOGRAPHIE DES TRAVAUX UNIVERSITAIRES NON PUBLIÉS OU EN COURS DE PRÉPARATION

165Les sujets de thèses de doctorat en préparation ou soutenues devant les universités françaises depuis 1970 sont systématiquement recensés au Fichier Central des Thèses, géré par l’agence bibliographique de l’enseignement supérieur depuis 2009. Le portail Theses.fr http://www.theses.fr. recense ainsi les thèses enregistrées depuis 1985.

166Le catalogue du SUDOC (Service Universitaire de Documentation) http://www.sudoc.abes.fr/​ et le catalogue CALAMES www.calames.abes.fr, regroupant les archives et les manuscrits des bibliothèques universitaires françaises, sont d’autres outil utiles pour identifiés thèses et mémoires. [Mise à jour 2013]

167Les thèses de doctorat soutenues sont également recensées dans les catalogues suivants consultables dans les bibliothèques universitaires :

168Catalogue des thèses et écrits académiques de 1884 à 1958, Paris, 1902-1960.

169Catalogue des thèses de doctorat soutenues devant les universités françaises, Nouvelle série, années 1960 à 1978, Paris, 1961-1985.

170Ministère de l’Éducation nationale. Direction de la recherche et des Études doctorales (DRED), Inventaire des thèses de doctorat soutenues devant les universités françaises. Droit, sciences économiques, sciences de gestion, lettres, sciences humaines, théologies, Paris, 1982-1993, 10 vol. parus à ce jour couvrant les thèses de doctorat soutenues entre 1981 et 1990.

171Enfin certaines universités ont publié ou publient de manière plus ou moins régulière la liste des thèses de doctorat et parfois des mémoires de D.E.A. et des maîtrises soutenus devant elles (détail dans la Bibliographie Annuelle de l’Histoire de France). Cependant les mémoires de D.E.A. et de maîtrises en histoire moderne n’ont jamais fait l’objet d’une recension nationale.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540