Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les aides américaines économiques et militaires à la France, 1938-1960

 | 
Gérard Bossuat

Document annexe 2. Cession de camions par la France aux puissances de l’axe, 12 septembre 1941

Texte intégral

1Source : Ministère des affaires étrangères, Guerre 1939-1945, Vichy, Asie, série E, 44,folio 210-214

2Relations Commerciales, Vichy le 12 septembre 1941

3Note commune des Affaires Étrangères, des Finances, et de la Guerre (DSA), Pour le Conseil des Ministres

4Cession de camions par la France aux Puissances de l’Axe

5Le programme de ravitaillement de l’AFN par les États-Unis prévoit la fourniture de certains tonnages de pneumatiques. Au titre du trimestre en cours (1er juillet-30 septembre), une fourniture de 400 tonnes de pneumatiques américains, ainsi que des chambres à air pour bicyclettes, autos et camions est envisagée. Une livraison de 600 tonnes de pneumatiques est demandée aux États-Unis pour le 4e trimestre (ainsi que 400 tonnes de camions).

6Il résulte toutefois des échanges de vues qui ont eu lieu entre le Général Weygand et M. Murphy que l’expédition effective des pneumatiques américains en AFN ne pourra être assurée que lorsque :

  • Les livraisons de camions aux Puissances de l’Axe correspondant aux contrats en cours auront pris fin.
  • Le gouvernement français aura décidé de ne plus effectuer de nouvelles livraisons de camions après l’exécution desdits contrats.

7Les livraisons de camions aux Puissances de l’Axe au titre des contrats en cours comportent :

81°) – Cession aux troupes allemandes de Libye de 1 405 véhicules prélevés en AFN (1100 camions, 275 voitures légères et 30 autocars). Le contrat a été signé à Alger le 18 mai. Le paiement des 1 405 véhicules est prévu en

9– espèces 50 % par la voie du clearing,

10– acier 25 % (13 500 tonnes)

11– sucre 25 % (9 300 tonnes)

12(L’acier et le sucre doivent être livrés dans la Métropole)

13L’avenant au contrat concernant le paiement en acier et en sucre est encore en discussion à Wiesbaden et aucun paiement en nature n’a donc été effectué.

14D’autres contreparties d’ordre économique sont prévues (remboursement d’une partie du caoutchouc correspondant aux pneus, augmentation du contingent des produits ferreux destinés à l’AFN, etc.). La discussion est encore en cours à Wiesbaden.

15Il a été prescrit à la [illisible] de faire savoir aux autorités allemandes que si les paiements en sucre et en métaux ferreux n’étaient pas effectués à très brefs délais, le gouvernement se verrait dans l’obligation de suspendre la livraison des camions.

162°) Cession de 400 camions prélevés dans la métropole mais transitant par l’AFN et également destinés aux troupes allemandes de Libye.

17Le contrat relatif à cette cession a été conclu par échange de notes en date du 11 juin.

18Comme aucune livraison n’a encore été effectuée, il n’y a encore eu ni paiements, ni livraison des contreparties prévues aux contrats qui portent sur des fournitures de fer et d’acier par le « clearing ».

19Enfin le procès-verbal des réunions tenues à Rome du 18 au 31 août fait état d’une demande italienne de cession à la Libye de 40 camions de Tunisie, à échanger contre certains produits d’origine italienne. Ces camions seraient utilisés pour le transport du blé tunisien cédé à la Libye en échange de la livraison de blé italien à la Métropole.

20L’état au 31 août des livraisons de véhicules à « l’Afrika Korps » est le suivant :

  • Cession de 1 405 véhicules :

21Livrés 581

22prêts à livrer 343

23en réparation 267

24refusés 94

25non encore présentés 120

  • Cession de 400 camions

26Livrés0

27expédiés en AFN 72

28prêts à être expédiés 78

29en réparation 250

30Il reste ainsi à livrer :

31au titre des 1 405 véhicules 824 voitures

32au titre des 400 camions 400 voitures

33Les services compétents (Affaires Étrangères, Finances, Guerre) suggèrent que, pour permettre la livraison à bref délai à l’AFN des pneumatiques (et peut-être des camions) américains qui lui sont indispensables, le Conseil des Ministres prenne les décisions suivantes :

341° – Toute nouvelle cession à la Libye de camions nord-africains ou transitant par l’AFN serait interdite après l’exécution des contrats en cours. Cette décision implique notamment, le refus de cession à la Libye des 40 camions qui ont fait l’objet de la demande italienne (protocole de Rome).

35Pour les livraisons de blé nord-africain à effectuer par terre en Libye, le transport se ferait par les camions restant à livrer à « l’Afrika Korps ». Il appartiendrait au Gouvernement italien de s’entendre à ce sujet avec le Gouvernement allemand.

362° – Il serait indiqué au Gouvernement américain qu’aucun pneumatique importé des États-Unis en AFN ou aucun pneumatique se trouvant déjà en AFN lors de l’arrivée des pneumatiques américains ne serait monté sur les camions restant à livrer ou exportés sous quelque forme que ce soit, en dehors de l’AFN.

373° – Nous accepterions que les contrôleurs américains vérifient l’application des dispositions qui précédent. Cette dernière mesure se justifie par le fait qu’en raison de l’urgence que présente le ravitaillement de l’AFN en pneumatiques, nous deman-derions aux Etats-Unis de commencer la livraison de ces produits, sans attendre que soit terminée l’exécution des contrats de cession de camions en cours, et sous la seule réserve qu’il ne sera plus procédé à l’avenir à la conclusion de nouveaux contrats de cette nature, soit avec l’Allemagne, soit avec l’Italie.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable