Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Entreprises de haute technologie, État et souveraineté depuis 1945

 | 
Patrick Fridenson
, 
Pascal Griset

Accès aux hautes technologies, financement, ‎demande, marché

Le « désir de télévision » : le rôle moteur de la demande dans la diffusion de l’objet télévisuel (1950-1984)

Isabelle Gaillard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

En 1949, 1 % à peine des ménages français possède une télévision. En 1984, ils sont 92 % à en posséder une et plus de 70 % à avoir la couleur1. La diffusion rapide et massive de deux technologies successives, le noir et blanc puis la couleur, de 1950 à 1984, interroge naturellement sur le rôle joué par chacun des acteurs du marché.

« Qui vient le premier2 ? » Telle est la question que pose d’ailleurs l’économiste Jean-Michel Salaün dans les premières pages de son ouvrage À qui appartient la télévision ? Les programmes ? Le matériel de réception ? Et que penser du rôle joué par la demande des consommateurs et des téléspectateurs ?

C’est, semble-t-il, à l’État que revient l’initiative du lancement du marché – celui du noir et blanc comme celui de la couleur. Parce qu’il a fait en 1945 le choix du monopole public, l’État est chargé de la mise en œuvre des programmes de télévision, de leur diffusion à travers l’édification d’un réseau d’émetteurs. Il décide des investissements...

Auteur

Isabelle Gaillard, agrégée d’histoire, est maître de conférences d’histoire contemporaine à l’Université Pierre Mendès France (Grenoble II). Ses travaux portent sur l’histoire de la consommation et sur la télévision. Sa thèse, parue aux Éditions du CTHS en 2012, portait sur la télévision comme objet de consommation des années 1950 au milieu des années 1980. Elle a récemment codirigé avec Sabine Effosse le n° 59 d’Entreprises et Histoire, « Consommer à crédit en Europe au xxsiècle » (juin 2010). Elle a participé à plusieurs ouvrages dont A European Television History, Oxford, Blackwell, 2008 ; le Dictionnaire historique des patrons français, Paris, Flammarion, 2010 et Télévision : le moment expérimental, Paris, INA, 2011.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540