Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La dette publique dans l’histoire

 | 
Jean Andreau
, 
Gérard Béaur
, 
Jean-Yves Grenier

Imitations : La dette publique en litige

L’Âge classique de la dette publique américaine (1789-1916)

Jean Heffer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Miss Prism : « Cecily, vous étudierez
l’économie politique pendant mon absence.
Vous pourrez sauter le chapitre sur la baisse
de la roupie. C’est un peu trop sensationnel.
Il n’est pas jusqu’à ces problèmes monétaires
qui n’aient leur côté mélodramatique. »
Oscar Wilde, The Importance of Being Earnest, acte II.

Selon la définition proposée par l’économiste James M. Buchanan, « la dette publique est une obligation légale contractée par un gouvernement qui s’engage à verser des montants correspondant aux intérêts et/ou à l’amortissement d’un capital, aux détenteurs de créances spécifiées, conformément à un échéancier précis1 ». Une telle définition englobe les traits essentiels de la dette publique moderne telle qu’elle émerge de la « révolution financière » anglaise de la fin du xviie et du début du xviiie siècle2 : un contrat entre l’État et des souscripteurs privés ou publics, nationaux ou étrangers, qui doit être respecté, comme il convient à un État de droit ; un calendrier défini ...

Auteur

Jean Heffer, directeur d’études au Centre d’études nord-américaines/CNRS UMR 8130 de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, est un spécialiste de l’histoire des États-Unis et plus précisément de leur histoire économique au xixe siècle. Sa thèse de doctorat a porté sur Le port de New York et le commerce extérieur américain, 1860-1900. Il est l’auteur de Les États-Unis et le Pacifique. Histoire d’une frontière, et a publié en collaboration Chantiers d’histoire américaine et Canada et États-Unis depuis 1770. Ses recherches actuelles portent sur les transferts de terres dans un comté rural du Missouri pendant la décennie de la guerre de Sécession.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540