Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La dette publique dans l’histoire

 | 
Jean Andreau
, 
Gérard Béaur
, 
Jean-Yves Grenier

Diffusion : La dette publique et l'État moderne

La dette publique de l’État pontifical et l’influence française (1798-1814)

Donatella Strangio

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« [...] et étant donné que les maux de nature politique
et économique doivent, comme les autres maux,
être bien connus pour qu’il puisse y être porté remède,
il est par conséquent utile d’appréhender tous les aspects
de la dette publique, qui grève les finances de l’État,
d’en recenser les différents types, de traiter clairement
de chacun d’eux, et d’émettre à leur propos
les doutes appropriés en les motivant… »
Source : Archivio di Stato di Rima, Camerale II,
Debito Pubblico b.7, Memoria sul debito
pubblico dello Stato pontificio,
c.8.

Dans la présente contribution, l’auteur se propose d’apporter de nouveaux éléments de réflexion et de connaissance à l’étude de cet instrument très utilisé qu’est la dette publique, en se tournant vers une période rarement étudiée sous cet angle, en ce qui concerne Rome et l’État pontifical : celle du jacobinisme de la République romaine de 1798-1799 et des années de domination napoléonienne.

En général, la gestion et l’utilisation de la dette publique ...

Auteur

Donatella Strangio est professeur d’histoire économique à la faculté d’économie de l’Université « la Sapienza » à Rome. Elle assure également des cours à l’Université LUISS-Guido Carli et à l’Université de la Tuscia à Viterbe. Elle est membre du Centre d’excellence européen Jean Monnet-Luigi Einaudi de la faculté d’économie « La Sapienza » et participe à ses activités. Elle est membre de la SISE (Société des historiens de l’Économie), de l’AISU (Association italienne d’histoire urbaine) et des Centres d’Études EUROSAPIENZA, CITTA et SPES.
Elle a publié de nombreux articles et ouvrages concernant son domaine de recherche, notamment les aspects financiers et fiscaux des systèmes préindustriels, et sur la dette publique, au nombre desquels il faut citer : Crisi alimentari e politica annonaria a Roma nel Settecento, Istituto Nazionale di Studi Romani, Rome 1999 ; Il debito pubblico pontificio. Cambiamento e continuità nella finanza pontificia dal periodo francese alla restaurazione romana. 1798-1820, Padoue, 2001 ; « Il sistema finanziario del debito pubblico pontificio tra età moderna e contemporanea », in Rivista di Storia Finanziaria, vol. 14, janvier-juin 2005, p. 7-42 ; Dai monti comunitativi ai monti camerali. Un servizio finanziario per la città di Roma e per lo Stato pontificio tra età moderna e contemporanea, Actes du Congrès national de la SISE (sous presse) ; « Intervento pubblico e carità a Roma nel XVIII secolo », in Nuova Economia e Storia, a. XI, n° 1-2, janvier-juin 2005, p. 9-25.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540