Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La dette publique dans l’histoire

 | 
Jean Andreau
, 
Gérard Béaur
, 
Jean-Yves Grenier

Émergences : De la dette à la dette publique

Le monastère médiéval, laboratoire de la dette publique ?

Alain Boureau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Vers 1200, au monastère anglais d’Evesham1, on repère un usage volontaire, tactique et calculé de la dette collective, qui pourrait faire penser à une esquisse de la notion de dette publique, à l’échelle d’un monastère. Le moine Thomas de Marlborough réussit à convaincre ses confrères qu’il était possible et nécessaire de contracter une grosse dette afin de financer les frais d’un procès contre l’évêque voisin de Worcester. Il leur montra que l’emprunt était possible, car « le couvent est comme immortel ». En effet, selon lui, un évêque ne jouissait pas de cette possibilité, car les créanciers, pour assigner l’institution épiscopale en remboursement ou en consolidation, devaient prouver, à la mort d’un évêque, que l’emprunt était strictement lié à la gestion de l’évêché. En revanche, les moines n’étaient pas supposés jouir de revenus personnels : toute dette monastique était donc une dette d’institution, gagée et assumée perpétuellement. L’argument, un peu spécieux on le verra, est ...

Auteur

Alain Boureau, directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, est médiéviste et spécialiste d’histoire intellectuelle ; il s’intéresse notamment à la fondation d’une science de l’homme au Moyen Âge central (xiie-xive siècle), aux frontières de la théologie, de la philosophie, des sciences et du droit. Parmi ses ouvrages on peut citer : La Papesse Jeanne, Paris, Aubier, 1988 ; Histoires d’un historien. Kantorowicz, Paris, Gallimard, 1990 ; Le Droit de cuissage. Histoire de la fabrication d’un mythe (xiiie-xxe siècles), Paris, Albin Michel ; 1995, Théologie, science et censure au xiiie siècle. Le cas de Jean Peckham, Paris, Les Belles-Lettres, 1999 ; La Loi du royaume. Les moines, le droit et la construction de la nation anglaise, (xie-xiiie siècles), Paris, Les Belles Lettres, 2001 ; Satan hérétique. La naissance de la démonologie dans l’Occident médiéval (1280-1330), Paris, Odile Jacob, 2004.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540